Primes aux "vieux" : décevant - Par Neil Morgan, éleveur anglais de FR

International / 18.01.2019

Primes aux "vieux" : décevant - Par Neil Morgan, éleveur anglais de FR

Primes aux "vieux" : décevant

Par Neil Morgan, éleveur anglais de FR

« Les personnes qui ont décidé de supprimer la prime pour les chevaux d’âge ont trahi les éleveurs. La prime à l’éleveur est un élément de bilan, un accord, presque un contrat. Elle représente des contraintes pour l’éleveur lui-même, qui est obligé de laisser ses juments en pension en France pour soutenir les haras et les étalons et qui est obligé de laisser ses foals en France jusqu’à un certain âge. En échange, les primes à l’éleveur sont payées. Mais là, les éleveurs ont rempli leur partie de l’accord (ils ont produit des foals, soutenu l’industrie)… et on a supprimé leur récompense ! Pour moi, ce n’est ni plus ni moins qu’une violation de l’accord signé avec l’éleveur quand sa jument a été saillie par un étalon français et mise en pension dans un haras en France. C’est vraiment décevant. »