PRIX DE BARETOUS (STEEPLE-CHASE) - Dianakova au courage

Courses / 26.01.2019

PRIX DE BARETOUS (STEEPLE-CHASE) - Dianakova au courage

PRIX DE BARETOUS (STEEPLE-CHASE)

Dianakova au courage

La lutte a été rude à l’arrivée de ce Prix de Baretous, comme en atteste l’écart minime entre les trois premières. Après photographie, Dianakova (Saint des Saints) a signé un premier succès sur les gros obstacles, sur une piste annoncée à 4,8. La pouliche de l’écurie Sagara et de Pierre Blazy a d’abord patienté en cinquième position, perdant un peu de terrain sur les premiers obstacles du parcours. Elle a mieux franchi les difficultés suivantes, ce qui lui a permis de se rapprocher au début de la ligne opposée. Dianakova a accéléré en pleine piste dans la phase finale, et son jockey, Kévin Nabet, a perdu sa cravache sur le plat. La future lauréate s’est montrée très courageuse pour aller chercher sa compagne d’entraînement, Airelle (Linda’s Lad), qui menait depuis le lâcher des élastiques. Une courte tête a séparé les deux premières au passage du poteau, tandis que Merlevenez (Whipper) a fini très vite à l’extérieur, échouant d’un rien pour la victoire.

Une petite jument qui s’est bien adaptée au terrain. Kévin Nabet, jockey de la lauréate, a déclaré au micro d’Equidia : « Je me suis un peu inquiété au début du parcours, parce qu’elle mettait beaucoup de temps à sauter. Au bout de quelques obstacles, elle s’est bien mise dans le rythme. C’est une petite jument, qui n’a pas vraiment de changement de vitesse. Le terrain est assez pénible aujourd’hui et elle a pu aller au bout de son effort. »

La propre sœur d’une placée de Gr3 à Auteuil. Élevée par l’écurie Sagara, Dianakova est une fille de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de Dana Royale (Garde Royale), gagnante de deux courses en obstacle, dont une sur les haies d’Enghien. Elle est la propre sœur de Santa Diana, gagnante en haies et en steeple et deuxième du Prix La Périchole (Gr3). Dianakova est aussi la sœur de Gheisha (Coroner), laquelle a produit à son tour l’utile Sharock (Kap Rock), auteur d’une série de cinq victoires consécutives sous l’entraînement de Guillaume Macaire.

La deuxième mère, Bhaydana (Sassafras), a donné Bellayana (Nice Havrais), lauréate du Prix Général de Saint-Didier (Gr3), et Bhaylika (Bikala), troisième du Prix Madame Jean Couturié (L). C’est la famille de Galetinima (Galetto), deuxième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L). Cette dernière a donné l’excellent Bacplus (Bachir), lauréat de vingt-deux courses en obstacle et particulièrement performant sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. Il a d’ailleurs remporté le Grand Steeple-Chase de Lyon (L).

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

DIANAKOVA (F4)

Mill Reef

Garde Royale

Royal Way

Dana Royale

Sassafras

Bhaydana

Burnished Gold