Quel est le profil des étalons qui réussissent le mieux en France ?

Le Mot de la Fin / 24.01.2019

Quel est le profil des étalons qui réussissent le mieux en France ?

Existe-t-il une recette miracle pour détecter un futur bon étalon ? Probablement, non. Mais on peut néanmoins dégager des tendances parmi ceux qui ont réussi en étant stationnés dans l’Hexagone. Dans cet objectif, nous avons étudié le palmarès des pères de gagnants en France de 1994 à 2018. Pour chaque saison, nous avons retenu les trois meilleurs étalons français du classement. Sur ces vingt-cinq années, 12 étalons apparaissent au moins à trois reprises : Linamix (11 fois), Highest Honor (11 fois), Anabaa (7 fois), Elusive City (4 fois), Siyouni (4 fois), Bering (4 fois), Kaldoun (3 fois), Green Tune (3 fois), Slickly (3 fois), Verglas (3 fois), Le Havre (3 fois) et Poliglote (3 fois). Quels sont leurs points communs ? De la vitesse dans 10 cas sur 12 : huit ont réalisé leur performance de référence sur 1.600m ou moins et deux autres sont placés de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1, 1.600m). De l’aptitude au terrain souple aussi, dans 11 cas sur 12. Une certaine précocité : 11 sur 12 ont gagné à 2ans et 8 sur 12 étaient black types à cet âge. Et la tenue ? Six sur 12 ont été capables de réaliser de bonnes performances sur 2.000m et plus. Seulement deux sur les 12 sujets de notre échantillon sont montés sur le podium d’un Gr1 sur 2.400m.