Seabhac, un fils de Scat Daddy au haras de Saint Arnoult - Par Adrien Cugnasse

Élevage / 18.01.2019

Seabhac, un fils de Scat Daddy au haras de Saint Arnoult - Par Adrien Cugnasse

Seabhac, un fils de Scat Daddy au haras de Saint Arnoult

Grand étalon améliorateur, Scat Daddy est mort en 2015. Ses premiers fils au haras suscitent un véritable engouement des deux côtés de l’Atlantique. L’un d’entre eux, Seabhac débute en 2019 au haras de Saint Arnoult. Il sera visible ce week-end lors de la Route des Étalons.

Par Adrien Cugnasse

Élevé par Three Chimneys Farm, Seabhac (Scat Daddy) n’a couru que trois fois à 2ans sous l’entraînement de Todd Pletcher, sa carrière de course étant écourtée par une blessure. Deuxième pour ses débuts à Saratoga, au mois d’août, il a ensuite rapidement été présenté au niveau Groupe, se classant quatrième des With Anticipation Stakes (Gr3, 1.700m), tout en étant fortement gêné dans la ligne d’arrivée. À l’occasion de sa troisième sortie, il a remporté les Pilgrim Stakes (Gr3) sur le gazon de Belmont Park. Seabhac devançait ce jour-là Voting Control (Kitten’s Joy), futur troisième de la Breeder's Cup Juvenile Turf (Gr1), et Maraud (Blame), qui a remporté depuis les American Turf Stakes (Gr2) et les Palm Beach Stakes (Gr3). Les Pilgrim Stakes ont sacré un certain nombre de futurs gagnants de Gr1 ces dernières années (Oscar Performance, Bobby’s Kitten, Eskendereya…). Seabhac était considéré comme un futur gagnant classique par son entourage avant la fin prématurée de sa carrière. Il totalise 145.000 $ de gains.

Du sang neuf. Si les grands acteurs internationaux parient autant sur Scat Daddy et ses fils, c’est qu’ils représentent un sang neuf qui permet de sortir des lignées les plus courantes en Europe. Seabhac est par exemple exempt des sangs de Sadler’s Wells, Danzig, Kaldoun, Kendor, Linamix, Blushing Groom, Pivotal… Toisant 1,67 m, avec des canons courts et une musculature puissante, et doté d’une belle robe bai brun sans blanc, Seabhac représente une recrue de choix pour le parc étalon français. Il est issu de Curlin Hawk (Curlin), une sœur du triple lauréat de Gr1 Afleet Alex (Northern Afleet) étalon classique aux États-Unis. Curlin Hawk est aussi la sœur de l’étalon Unforgettable Max (Northern Afleet), placé de Groupe à plusieurs reprises. Suite au succès de Seabhac, qui est son premier produit, elle a d’ailleurs été adjugée 800.000 $ en vente publique — pleine de Malibu Moon (AP Indy) — et poursuit désormais sa carrière au Japon. Seabhac devrait transmettre de la précocité, de la vitesse et du modèle à ses futurs produits. Une syndication a été lancée et toutes les parts ont été vendues.

Scat Daddy réussit sur tous les fronts. Nouveau venu dans le parc des étalons français, il est l’un des seuls fils du regretté Scat Daddy (Johannesburg) à faire la monte dans l’Hexagone. Son géniteur a fait feu de tout bois ces dernières années, avec une réussite égale sur le dirt et le turf. Connu pour être un grand vecteur de vitesse et de précocité, Scat Daddy a prouvé qu’il est capable de produire de grands 3ans sur les distances classiques. C’est le cas de Justify, dont la notoriété dépasse le cercle des passionnés de courses hippiques. Pour remporter la triple couronne américaine, il s’est imposé dans le Kentucky Derby (Gr1, 2.000m), les Preakness Stakes (Gr1, 1.900m) et les Belmont Stakes (Gr1, 2.400m). Les plus grands haras mondiaux s’arrachent les dernières générations de Scat Daddy aux ventes, pour des prix record. Cette demande est stimulée par les victoires de sa production au niveau Groupe des deux côtés de l’Atlantique, mais également au Japon et en Amérique du Sud.

Les Scat Daddy volent sur le gazon européen. Père de plus de 180 black types, Scat Daddy a donné pas moins de 25 gagnants de Gr1. Même s’il n’a jamais fait la monte en Europe, ce dernier a brillé sur notre Continent avec des 2ans exceptionnels comme Caravaggio (Commonwealth Cup & Keeneland Phoenix Stakes, Grs1), Lady Aurelia (King's Stand Stakes & Darley Prix Morny, Grs1), No Nay Never (Darley Prix Morny, Gr1) et Sioux Nation (Keeneland Phoenix Stakes, Gr1).

Un père de père qui s’affirme. Coolmore mise beaucoup sur les fils de Scat Daddy. Sa cour d’étalons en Irlande compte déjà deux de ses fils, Caravaggio (217 juments saillies en 2018 en Irlande) et No Nay Never. Ce dernier de liste des étalons de première génération en Europe réalise un début de carrière très remarqué au haras. Ses statistiques sortent de l’ordinaire. Sa première génération de 2ans compte déjà 13 black types pour seulement 55 partants. Chez les 2ans européens en 2019, face à ses aînés, il a le deuxième meilleur pourcentage de gagnants par partants (53 %). Son prix de saillie est passé de 25.000 à 100.000 €. Il est déjà le père de Land Force (Qatar Richmond Stakes, Gr2), Ten Sovereigns (Juddmonte Middle Park Stakes, Gr1) et The Irish Rover (troisième des Keeneland Phoenix Stakes, Gr1). En Amérique du Sud, un autre fils de Scat Daddy se distingue au haras. En effet, Daddy Long Legs (Scat Daddy) est déjà le père de plusieurs black types, dont Fallen From Heaven (Tanteo de Potrillos, Gr1). Aux États-Unis, les débutants de Coolmore Justify (Scat Daddy) et Mendelssohn (Scat Daddy) sont déjà liste pleine pour la saison de monte 2019. Justify fait la monte à 150.000 $ 

SEABHAC

Scat Daddy & Curlin Hawk, par Curlin

Pilgrim Stakes (Gr3)

Stationné au haras de Saint Arnoult (61)

5.000 €

Hennessy

Johannesburg

Myth

Scat Daddy

Mr Prospector

Love Style

Likeable Style

SEABHAC (M4)

Smart Strike

Curlin

Sherriff’s Deputy

Curlin Hawk

Hawkster

Maggy Hawk

Qualique