Tattersalls February Sale : pour tous les goûts

International / 30.01.2019

Tattersalls February Sale : pour tous les goûts

Le catalogue de la Tattersalls February Sale, la première vente à vocation plat de la saison, ne peut pas rivaliser avec celui de l’année dernière qui proposait un rêve de Derby comme top price (1,9 million de Guinées, soit 2,29 M€), Willie John (Dansili), et plusieurs pouliche de grande naissance sur lesquelles était associé Markus Jooste. La vente, qui commence ce jeudi à Newmarket, a pris de l’envergure et se déroule désormais sur deux sessions. Le catalogue propose 464 lots et après le pointage de mercredi à 13 h, il en reste encore 379. Il ne faudra pas prendre en repère les résultats de l’édition record 2018 mais ceux de 2017, quand la vente avait plus que doublé le chiffre d’affaires en passant à 5,75 millions de Guinées (6,93 M€), avec un prix moyen de 16.968 Gns (20.500 €).

La February Sale offre aussi la chance d’une dernière visite aux étalons. Dix défileront lors de la stallion parade, avec des journées portes ouvertes dans plusieurs haras et c’est un rendez-vous important. Godolphin propose aux éleveurs sept pouliches de 3ans et 4ans, inédites ou ayant très peu couru, lors de la première session, et vingt-neuf chevaux à l’entraînement, dont le gagnant à Royal Ascot Atty Persie (Frankel) et le lauréat de Listed Ambassadorial (Elusive Quality). Il ne s’agit pas de produits de toute première jeunesse mais ils peuvent trouver des clients.

La gagnante classique italienne Act of War (Mujahid) a été retirée de la vente, mais il reste quand même des pouliches et poulinières intéressantes comme Kalandara (Rainbow Quest), la mère de la très bonne Luminate (Lawman) qui est proposée pleine de Lope de Vega (Shamardal). Les pinhookers ont le choix entre 39 yearlings de belle naissance. C’est dans ce créneau que pour 3.000 Gns (3.600 €) la Scuderia Blueberry a déniché en 2017 Mission Boy (Paco Boy), champion invaincu des 2ans italiens et gagnant de Gr2, et en 2012, pour 800 Gns (1.000 € à l’époque), Euro Charline (Myboycharlie) qui a remporté les Beverly D Stakes (Gr1) et a décroché la deuxième place dans le Dubai Turf (Gr1).