UAE 1000 GUINEAS (L) - Silva, l’amour de Pia Brandt pour Meydan

International / 31.01.2019

UAE 1000 GUINEAS (L) - Silva, l’amour de Pia Brandt pour Meydan

MEYDAN (AE), JEUDI

Dubaï réussit bien à Pia Brandt. Cinq ans après le succès de L’Amour de ma Vie (Dansili), qui lui avait offert un premier Groupe dans les Balanchine Stakes (Gr2), la professionnelle a joué la carte de l’audace avec la pouliche Silva (Kodiac) dans les UAE 1.000 Guineas (L). L’élève de Zalim Bifov avait ouvert son palmarès dans un maiden sur la P.S.F. cantilienne et affrontait pour la première fois le dirt, face à quatre pouliches Godolphin dont la très estimée Divine Image (Scat Daddy). Elle est partie délaissé par les parieurs à 33/1 et a gagné à la façon d’une grande favorite, par neuf longueurs et demie.

Oisin Murphy, un pilote en forme. Son jockey, Oisin Murphy, est en grande forme (dimanche il a gagné cinq courses au Japon) et il a monté une course parfaite. Depuis la première réunion du Carnival, on a compris que refaire du terrain sur le dirt de Meydan est mission impossible et le jeune pilote a tout de suite placé Silva dans le dos de l’animatrice, Lady Parma (Exchange Rate). La française a attaqué de bonne heure et avait déjà course gagnée à 400m du poteau. Elle a creusé l’écart pour finir alors que Divine Image, après avoir raté son départ, a terminé très fort pour arracher la deuxième place dans la dernière foulée sur Lady Parma.

Direction les UAE Oaks. Pia Brandt n’était pas à Meydan mais elle s’attendait à une très bonne course, comme elle nous l’a confié : « J’étais là jeudi dernier pour son galop et elle avait travaillé extra sur le dirt. Elle galope toujours sur le sable à Chantilly et avait gagné sur la fibrée. J’avais quelques inquiétudes parce que les projections de sable à Meydan sont très gênantes, mais son jockey a monté une super course et l’a beaucoup aidée. Silva est une pouliche très dure, qui possède une belle accélération. » Silva sera au départ des UAE Oaks, dans trois semaines, sur 1.900m. Pia Brandt confirme : « Elle a déjà gagné sur 1.900m, elle a assez de tenue. Après les UAE Oaks, elle reviendra en France avec toutes les options ouvertes. »

Oisin Murphy a expliqué : « Mon agent a fait un grand travail en choisissant Silva et l’entourage de la pouliche aussi. C’était ma première monte pour Pia Brandt. Elle est bien partie et ça nous a aidés à éviter les projections de sable. Dans les UAE Oaks, ce sera plus difficile mais elle a vraiment bien gagné. » 

La demi-sœur de Fas. Élevée par son propriétaire, Silva est la deuxième gagnante black type issue de la précoce Sotka (Dutch Art), deuxième du Prix des Rêves d’Or (L). Son demi-frère, Fas (Fastnet Rock), a gagné le Prix Sigy (Gr3) sur 1.200m, à Chantilly, mais il n’a pas vraiment réussi après avoir quitté l’écurie de Pia Brandt pour joindre l’Irlandais Edward Lynam. Sotka est une demi-sœur du champion sprinter Sole Power (Kyllachy) qui a gagné deux fois les King’s Stand Stakes et les Nunthorpe Stakes (Grs1). Il a remporté son dernier Gr1, l’Al Quoz Sprint, à l'âge de 8ans, à Meydan. La deuxième mère, Demerger (Distant View), a donné un autre bon sprinter, Cornus (Inchinor), qui a gagné quinze courses et s’est classé deuxième dans les Cornwallis Stakes (Gr3).

Sotka a une pouliche de 2ans par No Nay Never (Scat Daddy), gardée par son éleveur, Zalim Bifov, qui est à l’entraînement chez Francis-Henri Graffard, et un yearling par Kingman (Invincible Spirit).