Winx est plus populaire que n’importe quel sportif ou artiste australien

Courses / 25.01.2019

Winx est plus populaire que n’importe quel sportif ou artiste australien

Winx (Street Cry) a été élue Australien de l’année par The Daily Telegraph et ses lecteurs. La rédaction du quotidien le plus lu dans la région de Sydney – 1.191.000 lecteurs par édition en semaine – a souligné que la jument était « un modèle d’ardeur au travail, de courage et d’honnêteté ». Face à pléthore de candidats humains, autant dans le domaine sportif ou politique que culturel ou universitaire, c’est la championne de Chris Waller qui a remporté le titre. Elle domine notamment Richard Harris, qui a participé au sauvetage de 12 enfants thaïlandais coincés dans une grotte, Kurt Fearnley, multimédaillé paralympique, ou Bernadette Black, qui dirige une association venant au secours des adolescentes enceintes. La jument succède au palmarès à des scientifiques australiens ayant remporté le prix Nobel ou à des artistes ayant fait rayonner le pays, comme Paul Hogan, l’interprète de Crocodile Dundee… Rappelons que Winx compte vingt-deux succès de Gr1 et son entraîneur, très prudent, avait annoncé que c’est la jument qui dicterait son programme de 2019. Peut-être aura-t-elle encore une fois l’opportunité de remporter ce titre d’Australien de l’année ?

Tout sauf le fruit du hasard. On connaît la capacité des professionnels australiens à communiquer. Là-bas, il n’est d’ailleurs pas rare qu’un entraîneur emploie une personne pour assurer sa communication. Dans ce pays où les candidats à la Melbourne Cup paradent en ville sous les applaudissements de la foule, avant la grande épreuve, la mise en scène fait partie intégrante de la culture hippique. Et le phénomène Winx a d’ailleurs été exploité à fond. Au mois d’octobre, alors que The Autumn Sun (Redoute’s Choice) semblait en mesure d’affronter la championne, son copropriétaire, John Messara, avait déclaré : « Je ne veux pas faire passer au public une mauvaise journée aux courses, avec l’idée que The Autumn Sun pourrait profiter d’une défaillance de la jument pour s’imposer. Cela ne m’intéresse pas. Winx est l’une des meilleures choses qui puissent arriver aux courses. Il faut donc prendre un peu de hauteur et se dire que The Autumn Sun a beaucoup d’autres bonnes courses à sa disposition. » Ce jour-là, pour son quatrième Cox Plate, l’hippodrome de Moonee Valley affichait complet avec pas moins de 39.000 places vendues…