BALANCHINE STAKES (GR2) - Poetic Charm ne rate pas le penalty

International / 14.02.2019

BALANCHINE STAKES (GR2) - Poetic Charm ne rate pas le penalty

BALANCHINE STAKES (GR2)

Poetic Charm ne rate pas le penalty

Charlie Appleby s’affirme de plus en plus comme le patron du Carnival. Ce jeudi, il avait trois favoris et tous ont gagné. Dans les Balanchine Stakes (Gr2), Poetic Charm (Dubawi) était un penalty avec le gardien de but enchaîné au poteau et William Buick ne l’a pas raté. Il a bien détendu la pouliche en queue du petit peloton avant d’attaquer en pleine piste. Poetic Charm a dominé ses rivales en quelques foulées et s’est détachée pour rallier le poteau avec presque trois longueurs sur Mia Tesoro (Danehill Dancer) et la turque Peri Lina (Falco). Les six pouliches au départ avaient disputé les Cape Verdi (Gr2) il y a quatre semaines, mais toutes les places derrière la gagnante ont changé, sauf celle de la danoise Monza (Footstepsinthesand).

Prochain objectif un Gr1. Poetic Charm sera peut-être revue dans les Jebel Hatta, le 2 mars, dans le Super Saturday avec l’objectif d’ajouter un Gr1 à sa carte de visite. Charlie Appleby a dit : « J’étais confiant, mais c’était sa première course sur 1.800m et elle rendait du poids. Elle a bien accéléré et a surtout terminé avec beaucoup de ressources. » Les deux Groupes pour les femelles du Carnival ont permis à quatre pouliches d’étoffer leur CV de poulinière. Poetic Charm est double gagnante de Gr2 et c’est la sixième qui a réussi le coup de deux. Mia Tesoro est passée de lauréate black type à placée de Groupe, Peri Lina a décroché une place au niveau international et pourrait beaucoup progresser avec un vrai jockey en selle. Asoof (Dubawi) est arrivée à Dubai sans black type et, malgré sa molle course dans les Balanchine, elle avait fait le job dans les Cape Verdi (Gr2). Tout le monde est content.

La demi-sœur de Teofilo. Une pouliche comme Poetic Charm n’ira jamais sur le marché, c’est un diamant sans prix. Elle est une demi-sœur de Teofilo (Galileo), champion des 2ans et très bon étalon, qui a donné à Godolphin sa première Melbourne Cup avec Cross Counter. La mère de Poetic Charm, Speirbhean (Danehill), est arrivée chez Godolphin après l’achat de Teofilo. Elle a connu un mauvais passage avant de trouver le bon accord avec Dubawi (Dubai Millennium). Les deux ont produit la gagnante de Gr3 Bean Feasa et un 3ans encore inédit. La poulinière a produit à 20ans un yearling par Dark Angel (Acclamation).