DANS LA CUISINE DES GRANDS ELEVEURS - Goldi et les croisements en or de l’écurie Wertheimer & Frère

Élevage / 04.02.2019

DANS LA CUISINE DES GRANDS ELEVEURS - Goldi et les croisements en or de l’écurie Wertheimer & Frère

Par Anne-Louise Échevin

À la manière des grands chefs, ils ont leurs secrets pour élaborer les champions de demain… Jour de Galop vous propose une immersion dans les cuisines des principaux éleveurs de plat et d’obstacle, qui ont bien voulu nous dévoiler leurs plans de monte pour la saison 2019. Pour ce premier épisode, nous commençons avec l’écurie Wertheimer & Frère.

Des étalons confirmés et le soutien aux étalons maison. Pour 2019, l’écurie Wertheimer & Frère ne change pas sa philosophie, comme nous l’a expliqué Pierre-Yves Bureau, manager des intérêts de l’écurie : « Nous allons à des étalons qui ont montré des choses intéressantes. Cette année, nous allons utiliser des sires comme No Nay Never ou Australia, par exemple. La politique n’a pas changé : à part quelques exceptions, nous préférons utiliser des étalons confirmés. Nous soutenons les étalons débutants quand nous avons des intérêts : par exemple, nous allons envoyer des juments à Attendu. C’est un fils d’Acclamation sur une grande famille, ce qui est intéressant, et nous croyons en lui. »

Goldikova **, fille et sœur… Born Gold (Blushing Groom) n’est plus, mais sa famille continue de prospérer… Sa plus illustre fille est bien sûr Goldikova ** (Anabaa). Deux de ses produits sont à l’entraînement chez Freddy Head : Goldika (Intello), qui a 3ans, et Alikova (Galileo), propre sœur de Terrakova ** (Galileo), qui a 2ans. En 2019, Goldikova va à la rencontre d’un étalon qu’elle connaît déjà : « Goldikova va à la saillie de Dubawi. Elle a une yearling par Dubawi [nommée Goldistyle, ndlr] et nous sommes très contents de ce produit. Dubawi est un excellent étalon. Elle est pleine de Galileo et a été présentée à plusieurs reprises à cet étalon, donc il est bien de changer un petit peu ! »

Goldikova ne sera pas seule à aller à la rencontre du sire de Darley puisque sa fille Terrakova va aussi partie en Angleterre : « Terrakova est pleine de Lope de Vega et va également à Dubawi. Cela va donc faire un joli croisement Dubawi sur fille de Galileo. » Ce croisement est déjà à l’origine du champion miler Night of Thunder mais aussi de Dartmouth, cheval de 2.400m et plus, de Red Galileo ou encore de Ghaiyyath, lauréat du Prix du Prince d’Orange (Gr3) pour sa grande rentrée. Il pourrait être au départ du prochain Prix Ganay (Gr1).

Petite sœur de Goldikova, Galikova ** (Galileo) n’a pas encore confirmé au haras. Après avoir été présentée à plusieurs étalons européens, ainsi qu’à Fastnet Rock dont elle a un yearling, elle est partie aux États-Unis. Présentée à War Front (Danzig) en 2018, elle va retourner à l’étalon de Claiborne Farm cette année. « Galikova est aux États-Unis. Elle va aller à War Front. C’est un cheval qui va très bien lui aller physiquement, pour ramener un peu de consistance. On sait par ailleurs que la famille a très bien croisé avec Danzig, le père de War Front, puisque c’est le croisement de Goldikova, qui est par Anabaa, fils de Danzig. C’est donc un croisement assez facile à réaliser. » Le croisement War Front sur fille de Galileo est désormais bien connu puisqu’il a été pas mal développé par les associés de Coolmore : il est à l’origine de la dame de fer Roly Poly, gagnante des Sun Chariot et des Falmouth Stakes (Grs1), ainsi que du Prix Rothschild (Gr1), ou encore d'US Navy Flag, nouvel étalon à Coolmore en 2019, lauréat des Middle Park Stakes et des Dewhurst Stakes (Grs1) à 2ans ainsi que de la Darley July Cup (Gr1) cette année.

Du côté des jeunes juments. Pierre-Yves Bureau nous a donné les plans de croisements de quelques jeunes juments, qui ont intégré le haras en 2019 : « Soustraction (Lope de Vega) fait partie des jeunes juments que nous envoyons à Anodin. C’est une belle jument et l’étalon est confirmé, il lui va très bien physiquement. Sasparella (Shamardal) va aussi aller à Anodin. Elle est, comme Soustraction, gagnante de Groupe à 2ans, donc cela correspond à Anodin, qui amène aussi de la précocité. Nous avons évidemment beaucoup d’espoirs en Anodin comme en Intello et nous continuons de les soutenir. Enlighted (Invincible Spirit), par exemple, va aller en Angleterre à la rencontre d’Intello. Spaday (Exceed and Excel) est rentrée poulinière : elle a très bien couru et a beaucoup donné durant sa carrière. Elle est partie à la rencontre de Dark Angel. »

Safari Queen et filles. Safari Queen (Lode) et sa fille Royalmania ** (Elusive Quality) ont pas mal voyagé… Safari Queen a été présentée à Frankel en 2018. Pour 2019, Pierre-Yves Bureau nous a dit : « Safari Queen va aller à Siyouni cette année. C’est, entre guillemets, une manière de refaire le croisement de Queen’s Jewel, qui est par Pivotal, le père de Siyouni. Il va très bien lui aller physiquement et nous aimons beaucoup Siyouni. » Queen’s Jewel, justement, fait partie des juments qui seront laissées au repos en 2019. Elle a été présentée à Galileo en 2018 et est à terme assez tardivement. Royalmania, sa sœur, revient quant à elle du Japon et va aussi bénéficier d’une année de repos : « Elle a été assez longue à prendre et elle ne sera donc pas resaillie cette année. Elle est pleine de Daiwa Major : c’était un bon cheval, un bon miler, et cela va être intéressant de voir ce que cela donne. »

Plumania, Solemia, et Left Hand… Difficile de faire le tour de l’ensemble de la jumenterie Wertheimer & Frère, tant elle est vaste. Parmi les autres juments stars de l’élevage, il y a Solemia (Poliglote), héroïne d’un Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Vide en 2018, elle va accompagner Goldikova et Terrakova en Angleterre et aller à la rencontre de Dubawi. Elle a une pouliche yearling par l’étalon. Left Hand (Dubawi) a été présentée à Frankel en 2018, pour sa première saison au haras. Elle retourne à l’étalon de Juddmonte en 2019. Plumania ** (Anabaa) est pleine d’un futur propre frère ou propre sœur de Plumatic ** (Dubawi). À terme au mois de mai, elle va bénéficier d’une année de repos.