Des breeding rights de Luck of the Kitten à vendre

Élevage / 01.02.2019

Des breeding rights de Luck of the Kitten à vendre

Avec Luck of the Kitten, European Bloodstock Management - Vita et Niccolò Riva importent en France l’un des fils les plus précoces de Kitten’s Joy. Proposé à 3.500 €, ce miler fait la monte au haras d’Annebault. Précoce, il était proche d’une victoire dans la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1, 1.600m).

Niccolò Riva nous a expliqué : « Lors de la Route des étalons, les gens ont été grandement surpris par ce cheval dont les photos ne reflètent pas la qualité de la conformation. C’est vraiment un très beau sujet, avec du charisme et de la taille. Sa propriétaire a l’intention de le soutenir, en lui envoyant de bonnes juments, mais aussi probablement en achetant certains de ses produits. Elle souhaite aussi inciter les éleveurs à lui faire confiance en mettant sur le marché une vingtaine de breeding rights. Moyennant 7.000 €, l’acquéreur a droit à deux saillies la première année, puis une saillie tous les ans. En cas d’absence de résultats, la saillie est reportée à l’année suivante. Nous connaissons tous la réussite de Kitten’s Joy (El Prado) des deux côtés de l’Atlantique. C’est à présent au tour de ses fils de prendre la suite de leur illustre géniteur. Enfin, n’oublions pas que Luck of the Kitten est monté sur le podium d’une édition très solide de la Breeders’ Cup Juvenile Turf, dans laquelle tous les chevaux ont par la suite confirmé leur valeur. »

Une édition solide. À Santa Anita, Luck of the Kitten n’a été battu que par Hootenanny (deuxième du Morny). Il devançait notamment Daddy D.T. (gagnant des Oak Tree Breeders Cup Stakes), Conquest Typhoon (Cecil B Demille Stakes, Gr3, deuxième des Spiral Stakes, Gr2), Faitful Creek (deuxième du Critérium FEE, Listed), Lawn Ranger (Dixiana Burbon Stakes, Gr3), Commemorative (Betfred Stakes, Gr3), Lawn Ranger (Dixiana Burbon Stakes, Gr3) et International Star (Grey Stakes, Gr3, Woodbine, Lecomte Stakes, Gr2, & Louisiana Derby, Gr2).

Surfer sur la réussite des Kitten’s Joy. Kitten’s Joy a prouvé sa capacité à donner des chevaux de très haut niveau des deux côtés de l’Atlantique sur le gazon. Et l’Europe commence à peine à mesurer sa qualité d’améliorateur (près de 162 black types, dont 42 gagnants de Groupe). Le grand sire américain est notamment le père de dix gagnants de Gr1 outre-Atlantique alors qu’en Europe il peut compter sur Hawkbill (Coral Eclipse Stakes & Longines Dubai Sheema Classic, Grs1) et Roaring Lion (Coral Eclipse Stakes, Juddmonte International Stakes, Qipco Irish Champion Stakes & Qipco Queen Elizabeth II Stakes, Grs1). En 2018, pour la deuxième fois de sa carrière, Kitten’s Joy a dominé le classement des étalons stationnés aux États-Unis.