Ils sont de retour en 2019 !

Courses / 01.02.2019

Ils sont de retour en 2019 !

Par Anne-Louise Echevin

Quels sont les français de 4ans et plus qui feront l’actualité en 2019 ? Nous avons voulu répondre à cette question et avons donc mené l’enquête. La méthode est simple : pour les mâles, nous avons pris les chevaux avec un rating de 114 et plus. Pour les femelles, nous avons commencé à 113. Leurs entourages nous ont donné de leurs nouvelles. Nous vous proposons aujourd’hui la première des deux parties de l’article, avec les chevaux ayant reçu un rating supérieur à 115. [Partie 1 sur 2]

Waldgeist, le plus haut rating français en activité

WALDGEIST (M5) - Rating 122

Galileo & Waldlerche, par Monsun

Propriétaires : Gestüt Ammerland & Newsells Park Stud

Entraîneur : André Fabre

Éleveur : The Waldlerche Partnership

Cloth of Stars (Sea the Stars) ayant rejoint le haras du Logis, Waldgeist (Galileo) est le cheval français encore en activité avec le meilleur rating. Il pointe à 122. Le programme du cheval n’est pas encore connu mais on note qu’il ne figure pas parmi les engagés de la Dubai Sheema Classic (Gr1). Waldgeist est un vrai cheval de 2.400m et nous pouvons donc supposer qu’il suivra un programme similaire à celui de 2018, si tout va bien, avec, au printemps, le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) et, à l’automne, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Et pourquoi pas les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) d’Ascot, évoqués l’an passé mais mis de côté en raison du terrain. Notons par ailleurs que sa petite sœur, Waldlied (New Approach), absente depuis sa victoire dans le Prix de Malleret (Gr2) 2018, est de retour à l’entraînement.

Vazi revient !

VAZIRABAD (H7) - Rating 118

Manduro & Visorama, par Linamix

Propriétaire/Éleveur : S. A. Aga Khan

Entraîneur : Alain de Royer Dupré

On connaît désormais Vazirabad (Manduro) par cœur. Il n’a pas manqué grand-chose au meilleur stayer français dans la Gold Cup d’Ascot (Gr1), remportée par Stradivarius (Sea the Stars). Le représentant de Son Altesse l’Aga Khan n’est pas bien rentré d’Ascot et n’a pas été revu depuis. Après un long repos, il a fait son retour à l’entraînement et il n’est pas totalement exclu qu’il retourne à Meydan pour tenter de décrocher la Dubai Gold Cup (Gr2) pour la quatrième année consécutive. Alain de Royer Dupré nous a dit : « Il est de retour au travail de manière normale. Nous gardons toutes les options ouvertes concernant son programme. Toutes les possibilités sont à prendre en compte, même Meydan. Nous verrons à l’approche de la date de la course s’il est envisageable d’y aller. Il n’ira que si tous les feux sont au vert. Dans tous les cas, il ne courra pas de préparatoire, il ira directement sur la grande course. En France, il devrait suivre le parcours habituel. »

City Light : programme à déterminer

CITY LIGHT (M5) - Rating 117

Siyouni & Light Saber, par Kendor

Propriétaires : écurie Jean-Louis Bouchard & Isabelle Corbani

Entraîneur : Stéphane Wattel

Éleveurs : Sarl Jedburgh Stud & Isabelle Corbani

City Light (Siyouni) s’est révélé aux yeux du monde durant le premier semestre 2018. Il avait déjà montré des moyens dans le passé, mais restait compliqué. En 2018, il a passé un vrai cap. De Chantilly à Royal Ascot, en passant par Lingfield, City Light s’est fait un nom chez les sprinters européens. Il s’en est fallu de tellement peu dans les Diamond Jubilee Stakes (Gr1) où, à l’issue d’une belle fin de course, il a échoué d’un rien… L’été et l’automne ont été un peu plus compliqués, malgré une drôle d’impression visuelle dans le Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3). Car City Light a encore un petit défaut : tendu au rond, il l’est aussi dans les boîtes et part souvent mal. S’il réussit à corriger cela, il peut encore franchir un nouveau cap, ici ou ailleurs…

Plumatic, un rating de Gr1 sans Gr1

PLUMATIC ** (M5) - Rating 117

Dubawi & Plumania, par Anabaa

Propriétaires/Éleveurs : Wertheimer & Frère

Entraîneur : André Fabre

Plumatic (Dubawi) apparaît en bonne position aux ratings internationaux. Il a été crédité d’un 117, lui qui n’a pourtant pas encore remporté son Gr1. En 2018, son entourage a fait le choix de l’aligner sur 1.600m. Cela a été payant puisqu’il a remporté les Sovereign Stakes (Gr3), sa première victoire de Groupe, en Angleterre. Plumatic a les moyens de bien faire sur cette distance mais il peut aussi aller sur 2.000m, distance sur laquelle il a déjà bien fait. C’est un fils de Plumania (Anabaa) et il est donc issu d’une famille qui vieillit bien. À 5ans, on peut encore en attendre de jolies choses. Plumatic n’a pas été revu depuis sa quatrième place dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2), sortant assez rapidement de l’entraînement après cette performance. Il est réapparu à l’entraînement ce mercredi sur le site de France Galop.

Manager des intérêts de la famille Wertheimer & Frère, Pierre-Yves Bureau nous a dit : « Il est revenu à l’entraînement cette semaine après avoir pris des petites vacances au haras. Nous aimons profiter de l’hiver pour faire hiverner nos chevaux ! Il est encore un peu tôt pour détailler son programme, mais il a gagné son Groupe l’an dernier. C’est un cheval sympathique, solide, qui peut bien faire sur des distances allant de 1.600 à 2.000m. »

Plumania a un 3ans par Sea the Stars, Starmaniac, qu’il sera intéressant de revoir cette année. Deuxième de Syrtis (Frankel) – deuxième ensuite du gagnant de la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1) Line of Duty (Galileo) dans le Prix de Condé (Gr3) – pour ses débuts, Starmaniac a ensuite remporté facilement sa course à ParisLongchamp. Une victoire facile mais difficile à juger car ils n’étaient que quatre au départ, dans une course sans rythme.

Polydream, tiendra ou ne tiendra pas ?

POLYDREAM (F4) - Rating 117

Oasis Dream & Polygreen, par Green Tune

Propriétaires/Éleveurs : Wertheimer & Frère

Entraîneur : Freddy Head

Polydream (Oasis Dream) n’est pas encore de retour à l’entraînement, mais cela ne saurait tarder, comme nous l’a dit Pierre-Yves Bureau : « Elle repart chez Freddy Head en début de semaine prochaine. » Gagnante du Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1), Polydream avait une place au haras mais on connaît la sportivité de ses propriétaires. La petite pouliche n’a pas été revue depuis sa malheureuse septième place dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1). Nous aurions dû la revoir sur 1.600m à l’occasion de la Breeders’ Cup Mile (Gr1), mais les vétérinaires américains en ont décidé autrement. La question du mile sera centrale pour Polydream : son entraîneur, Freddy Head, estimait l’an passé qu’elle était plus posée et pouvait peut-être tenir cette distance. Si tel est le cas, elle aura plus d’options à disposition.

Pierre-Yves Bureau nous a dit : « La question avec Polydream est vraiment celle du mile, si elle peut tenir ou non. Freddy Head verra. Si elle tient, cela lui ouvrira plus de perspectives que si elle doit rester sur 1.300m ou 1.400m. Le programme pour les milers est bien plus fourni. Nous avons l’espoir qu’elle puisse y arriver mais, à ce stade, c’est encore trop tôt pour le dire. » Pour la rentrée de la pouliche, Freddy Head nous a aussi dit : « Polydream va peut-être courir le Prix du Muguet, mais rien n’est encore décidé. »

Intellogent, le premier de la classe de Fabrice Chappet

INTELLOGENT (M4) - Rating 116

Intello & Nuit Polaire, par Kheleyf

Propriétaire : Fiona Jean Carmichael

Entraîneur : Fabrice Chappet

Éleveur : écurie des Monceaux

Intellogent (Intello) a confirmé à 3ans les moyens qu’il avait laissé entrevoir lors de son unique sortie à 2ans. Le pensionnaire de Fabrice Chappet a commencé sa saison classique assez tôt, au mois de mars. Il lui fallait prendre de l’expérience avant d’attaquer les « belles ». Gagnant du Prix de Guiche (Gr3), il a ensuite trouvé que les 100 derniers mètres du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) étaient de trop… Raccourci sur 1.6000m, il a remporté le Prix Jean Prat (Gr1). Ensuite, Intellogent a quelque peu marqué le pas : sixième du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1), il a conclu sa saison par une dixième place dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Quand on commence tôt, il faut parfois prendre des vacances anticipées !

Fabrice Chappet nous a dit : « Intellogent est resté à l’entraînement, parce que Fiona Carmichael, sa propriétaire, est une vraie sportswoman qui a voulu se faire plaisir une année de plus ! Elle a refusé des offres conséquentes et je lui en suis très reconnaissant. Le cheval est parti quelques semaines au National Stud, à Newmarket, pour un petit break, et il est revenu à Chantilly début décembre, dans un état magnifique. Il visera les Grs1 français et internationaux sur 2.000m. Ses premiers objectifs devraient être le Ganay et l’Ispahan. Des voyages à l’étranger ne sont ensuite pas exclus. Quant à sa rentrée, rien n’est encore défini. Soit le Ganay, directement, soit le Harcourt, mais il devra rendre 3 kg à tout le monde comme gagnant de Gr1 depuis le mois de juillet… »

Le cas de Musis Amica

Musis Amica (Dawn Approach) est en sortie en vue d’exportation sur le site de France Galop depuis le 29 septembre. La représentante de Godolphin s’est accidentée quelques jours avant le Qatar Prix Vermeille (Gr1), dans lequel elle aurait été très en vue. Il faut dire qu’elle avait laissé une impression formidable dans le Prix de Diane Longines (Gr1) de Laurens (Siyouni). L’entourage de la pouliche avait choisi de ne pas prendre de risque et de laisser à la pensionnaire d’André Fabre le temps nécessaire pour récupérer, estimant qu’elle méritait de remporter son Gr1 en 2019. Il faudra prendre un peu son mal en patience.

Lisa-Jane Graffard, représentante en France de Godolphin, nous a dit : « Musis Amica a eu un souci de santé l’an dernier. Elle est partie en Angleterre se reposer et a été montée. Mais elle a de nouveau rencontré un petit souci, ce qui va retarder son retour à l’entraînement. Nous pensons vraiment qu’elle mérite de remporter un Gr1. Il est difficile de dire quand nous la reverrons, mais ce ne sera probablement pas avant le mois d’août. »

La liste complète

Voici la liste complète des chevaux français avec un rating supérieur ou égal à 114 (pour les mâles) ou supérieur ou égal à 113 (pour les femelles). Certains poursuivent leur carrière, d’autres ont été exportés, et d’autres sont rentrés au haras.

Rating

Cheval

Situation 2019

123

Cloth of Stars

Étalon

122

Waldgeist

À l’entraînement en 2019

121

Recoletos

Étalon

118

Vazirabad

À l’entraînement en 2019

118

Wind Chimes

Haras

117

City Light

À l’entraînement en 2019

117

Plumatic 

À l’entraînement en 2019

117

Polydream

À l’entraînement en 2019

116

Intellogent 

À l’entraînement en 2019

115

Study of Man 

À l’entraînement en 2019

115

Wren’s Day

Sorti de l’entraînement en 2019

115

Call the Wind

À l’entraînement en 2019

115

Cascadian 

Exporté en Australie

115

Holdthasigreen

À l’entraînement en 2019

115

Talismanic

Étalon

115

Kitesurf

Haras

115

With You

À l’entraînement en 2019

114

Bateel

Haras

114

Called to the Bar

À l’entraînement en 2019

114

Gold Vibe

À l’entraînement en 2019

114

Homerique 

Exportée aux États-Unis

114

Inns of Court

À l’entraînement en 2019

114

Olmedo 

À l’entraînement en 2019

114

Way to Paris

À l’entraînement en 2019

113

Efaadah 

Haras

113

Musis Amica

Sortie provisoire

113

Tantheem

Haras