Ils sont de retour en 2019 ! - Par Anne-Louise Echevin et Franco Raimondi

Courses / 02.02.2019

Ils sont de retour en 2019 ! - Par Anne-Louise Echevin et Franco Raimondi

Ils sont de retour en 2019 !

Quels sont les 4ans et plus français qui feront l’actualité en 2019 ? Nous avons voulu répondre à cette question et avons donc mené l’enquête. La méthode est simple : pour les mâles, nous avons pris les chevaux avec un rating de 114 et plus. Pour les femelles, nous avons commencé à 113. Leurs entourages nous ont donné de leurs nouvelles. Nous vous proposons aujourd’hui la seconde partie de l’article. [PARTIE 2 SUR 2]

Par Anne-Louise Echevin et Franco Raimondi

Un Frankel de Gold Cup

CALL THE WIND (H5) - Rating : 115

Frankel & In Clover, par Inchinor

Propriétaire/Éleveur : George Strawbridge

Entraîneur : Freddy Head

Drôle d’histoire que celle de Call the Wind (Frankel). Le poulain a probablement eu l’un des parcours les plus singuliers de l’année 2018. Il a débuté au mois de mars de ses 4ans, à Machecoul (troisième), parce que le départ était donné aux élastiques. Les stalles, il les avait en horreur. Mais il a fini par s’y mettre. Peu d’entre nous auraient pu imaginer, en début d’année, qu’il allait devenir un gagnant de Gr1, et encore moins dans le Qatar Prix du Cadran (Gr1) ! Un frère de We Are (Dansili) et With You (Dansili) par Frankel n’est pas né pour être stayer. Et pourtant…

Le Cadran était la première tentative de Groupe de Call the Wind et ce fut un essai gagnant. Ses limites actuelles sont inconnues et la belle histoire peut se poursuivre cette année. Call the Wind est un poulain tout neuf et il a certainement de la marge. Les courses de stayers nous promettent encore du beau spectacle cette année, avec ce Petit Poucet aux dents longues, l’autre révélation française, Holdthasigreen (Hold that Tiger), Stradivarius (Sea the Stars) et Vazirabad (Manduro) et, peut-être, le retour de Big Orange (Duke of Marmalade). Freddy Head nous a dit : « Call the Wind devrait aller à Dubaï pour courir la Dubai Gold Cup (Gr1). Ensuite, il devrait courir la Gold Cup à Ascot, car c’est l’objectif numéro 1 quand on a un cheval de tenue. »

Une si belle histoire à poursuivre

HOLDTHASIGREEN (H7) - Rating : 115

Hold that Tiger & Greentathir, par Muhtathir)

Propriétaires/Éleveurs : Jean Gilbert & Claude Le Lay

Entraîneur : Bruno Audouin

On le savait déjà très bon en 2017… Mais il a encore passé un cap en 2018. Holdthasigreen (Hold that Tiger) a beaucoup évolué mentalement parlant, lui qui était si compliqué. Plus posé, il n’a fait que progresser durant toute l’année, jusqu’à prendre la deuxième place du Qatar Prix du Cadran (Gr1) puis décrocher la médaille d’or dans le Prix Royal Oak (Gr1). Le pensionnaire de Bruno Audouin n’a certainement pas fini de faire plaisir à tout son entourage. Il aura de la concurrence face à lui, car nous avons beaucoup de très bons stayers en Europe, mais il a sa place parmi eux.

Co-propriétaire et co-éleveur du cheval, Claude Le Lay nous a dit : « Nous sommes heureux, car Holdthasigreen a accepté de prendre des vacances, alors qu’il n’aime pas trop cela ! Il est un peu comme ses propriétaires (rires) ! Pour le programme 2019, il devrait faire sa rentrée dans le Prix Right Royal (L), comme l’an dernier, afin de monter en condition. Nous verrons à ce moment comment il est. Si tout va bien, nous pourrions nous laisser tenter par un petit détour à Royal Ascot. Ce serait une belle expérience mais ce n’est vraiment pas une certitude à ce stade. C’est le cheval qui nous le dira. De toute manière, c’est toujours lui qui décide : tant qu’il se fait plaisir, nous nous faisons plaisir aussi ! Nous ne voulons pas briser la mécanique pour notre bon plaisir. »

Study of Pascal

STUDY OF MAN (M4) - Rating : 115

Deep Impact & Second Hapiness, par Storm Cat

Propriétaire/Éleveur : Flaxman Stables Ireland Ltd

Entraîneur : Pascal Bary

Le lauréat du QIPCO Prix du Jockey Club, Study of Man (Deep Impact), avec son petit 115, est assez mal placé aux ratings internationaux, entre le péruvien Storm Rodrigo (Dangerous Midge) et le vieux Suédois (Le Havre). Les handicapeurs n’ont pas été gentils avec un poulain qui vaut probablement beaucoup plus que cela. La ligne du classique cantilien est cependant très faible : les cinq poulains qui ont suivi Study of Man affichent un record de trois victoires sur dix-huit courses après la belle, et deux parmi eux – Intellogent (Intello) et Hunting Horn (Camelot) – ont gagné un Groupe ensuite. Quand on discutera du cru classique 2018 dans une vingtaine d’années, il faudra aller très loin pour en trouver un jugé plus mauvais. Même Polytain (Bikala) était sorti de Chantilly avec un 119.

Bon ou mauvais Jockey Club, Study of Man est le sixième gagnant de ce Gr1 pour Pascal Bary qui a ainsi égalé le record d’Alain de Royer Dupré parmi les entraîneurs encore actifs. Le boulot a été fait – le poulain est classique – mais il pas encore terminé. Le professionnel cantilien est très confiant sur la saison 2019 : « Study of Man a mieux couru que ne l’indique son classement dans les Irish Champion Stakes (Gr1) et l’Arc de Triomphe. Il est bien dans sa peau et je trouve qu’il est en train de bien évoluer. Je m’attends à une bonne campagne de sa part, il a encore peu couru et il a donc de la marge. Son premier grand objectif est le Prix Ganay (Gr1). Il peut aller de 2.000 à 2.400m, mais les 2.100 sont une distance parfaite pour lui. »

L’autre dame de Freddy

WITH YOU (F4) - Rating : 115

Dansili & In Clover, par Inchinor

Propriétaire/Éleveur : George Strawbridge

Entraîneur : Freddy Head

Comme les frères Wertheimer, George Strawbridge est un sportman et aime garder ses chevaux à l’entraînement. With You (Dansili), lauréate du Prix Rothschild (Gr1) et troisième de la bombe Alpha Centauri (Mastercraftsman) dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1), reste à l’entraînement en 2019. Freddy Head avait fait le pari de la rallonger dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1), où elle s’est bien comportée en prenant la quatrième place. Tout est encore à décider, mais With You devrait avoir des options entre 1.600m et 2.000m, sachant que le mile est aussi une option pour Polydream.

L’entraîneur nous a dit : « En principe, With You va courir le Prix d’Ispahan. Cela pourrait être sa course de rentrée. » Freddy Head a en tout cas deux dames de talent dans ses boxes, avec With You et Polydream. Il nous a en revanche confirmé qu’Efaadah (Dansili) et Tantheem (Teofilo) ne seraient plus revues en compétition, étant entrées au haras.

Called to the Gold Cup

CALLED TO THE BAR (H5) - Rating : 114

Henrythenavigator & Perfect Hedge, par Unfuwain

Propriétaire : Fair Salinia Ltd & Mme Pia Brandt

Entraîneur : Pia Brandt

Éleveur : Fair Salina Ltd

Called to the Bar (Henrythenavigator) s’est arrêté à une livre du 115 qui ouvre la porte des World’s Best Racehorse Rankings. Mais, dans le créneau des chevaux de tenue, il est le treizième du Vieux Continent, à six livres des leaders Stradivarius (Sea the Stars) et Kew Gardens (Galileo). Sa conversion en stayer s’est assez bien passée : il a gagné une Listed et le Prix Gladiateur (Gr3) avant de se classer deuxième dans le Prix Royal Oak (Gr1). En six sorties, il a toujours décroché un lot et il a terminé sa campagne avec plus de 180.000 € de gains. Pia Brandt a un rêve : l’Ascot Gold Cup (Gr1), une course dans laquelle elle avait déjà présenté Bathyrhon (Monsun), cinquième pas loin en 2015. Elle nous a dit : « La Gold Cup est le grand objectif de Called to the Bar et je pense lui donner deux courses avant le Gr1. Si tout se passe bien, il fera sa rentrée fin mars dans le Prix Right Royal (L) et ensuite, début mai, il ira à Ascot pour découvrir l’hippodrome sur les 3.200m des Sagaro Stakes (Gr3). »

Called to the Bar vient de prendre 5ans. C’était, à une époque, l’âge de la maturité pour un stayer. Le palmarès de la Gold Cup nous démontre que quelque chose a changé récemment. Les 4ans ont gagné six des neuf dernières éditions et, parmi les derniers vingt-cinq lauréats, les juniors stayers sont quatorze. La France compte un seul succès depuis 1989, celui de Westerner (Danehill) qui avait remporté la Gold Cup en 2005 pour la casaque Wildenstein, l’entraînement d’Élie Lellouche et la monte du professeur Olivier Peslier.

À la recherche d’un peu de Gold

GOLD VIBE (H6) - Rating : 114

Dream Ahead & Whisper Dance, par Stravinsky

Propriétaire : Pan Sutong Racing Bloodstock

Entraîneur : Pascal Bary

Éleveur : Stonecross Stud

Pascal Bary a un autre cheval dans le classement européen, le sprinter Gold Vibe (Dream Ahead), qui est passé à une tête de la gloire dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp Longines (Gr1). Gold Vibe est ultra-régulier, mais il n’a pas gagné depuis le 1er septembre 2017. Quasiment toujours à l’arrivée, il mériterait de décrocher son Groupe.

Pas besoin de trop inventer avec lui : le programme des sprinters est bien connu. Son entraîneur explique : « Je pense qu’il fera sa rentrée comme l’année dernière dans le Prix de Saint-Georges (Gr3), en mai sur les 1.000m de ParisLongchamp. » Les chevaux d’âge ne sont pas nombreux chez Pascal Bary, mais il y en a un qui peut faire parler de lui. Bugle Major (Mizzen Mast) est invaincu en deux sorties, mais il n’a pas eu le temps de décrocher son rating… L’entraîneur le garde en haute estime : « Il s’est fait mal après son deuxième succès et il est revenu à l’entraînement en début de semaine. C’est un poulain de qualité. Si tout se passe bien, on va s’amuser avec. »

Inns of Court, comme en 2018

INNS OF COURT (M5) - Rating : 114

Invincible Spirit & Learned Friend, par Seeking the Gold

Propriétaire : Godolphin SNC

Entraîneur : André Fabre

Éleveur : Darley Stud Management Co. Ltd

Inns of Court (Invincible Spirit) vaut bien mieux que sa quatorzième place dans la Longines Hong Kong Mile (Gr1)… Lorsqu’il est au mieux et qu’il trouve toutes les conditions réunies, comme du bon terrain, il est un cheval de Gr1. Il n’était pas passé loin d’une victoire à ce niveau en 2017 dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) et il en a été de même, en 2018, dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1), où il n’a été battu que d’une courte tête par One Master (Fastnet Rock).

Inns of Court est capable de bien faire de 1.200m à 1.600m. Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Inns of Court est resté chez André Fabre durant l’hiver. Il va bien. Normalement, il devrait plus ou moins suivre le même programme que l’an dernier. » Inns of Court avait profité du Prix du Palais Royal (Gr3) pour faire sa rentrée l’an dernier, battu par une certaine Polydream (Oasis Dream) et il avait ensuite conclu deuxième d’Efaadah (Dansili) dans le Prix de la Porte Maillot.

Pas à pas avec Olmedo

OLMEDO (M4) - Rating : 114

Declaration of War & Super Pie, par Pivotal

Propriétaires : Écurie Antonio Caro & Gérard Augustin-Normand

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Éleveur : Dream with Me Stables Inc

Héros d’une Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1) agitée, Olmedo (Declaration of War) a ensuite connu une saison difficile. Dans le Qipco Prix du Jockey Club (Gr1), il a été incapable d’accélérer, concluant treizième. Raccourci ensuite sur 1.600m, dans le Qatar Prix Jean Prat (Gr1), Olmedo ne peut faire mieux que septième et dernier, concluant dans une action inquiétante. Des analyses vétérinaires ont dévoilé un problème au suspenseur. Olmedo est de retour à l’entraînement, mais son entourage va y aller pas à pas avec lui.

Bruno Barbereau, racing manager de Gérard Augustin-Normand, nous a dit : « Olmedo a connu des problèmes rapidement identifiés après le Jean Prat. Un protocole vétérinaire a été mis en place pour les résoudre. Le cheval est à l’entraînement à Deauville, et pour le moment, Jean-Claude Rouget en est très satisfait. Il pourrait rentrer dans une course comme le Exbury, mais on va vraiment prendre les choses course par course. »

Way to un Groupe !

WAY TO PARIS (M6) - Rating : 114

Champs Élysées & Grey Way, par Cozzene

Propriétaire : Paolo Ferrario

Entraîneur : Andrea Marcialis

Éleveur : Grundy Bloodstock Ltd

Dix-sept chevaux entraînés en France ont affiché, en 2018, une meilleure valeur que Way to Paris (Champs Élysées) et son 114. Il figure en cent-soixante unième place dans le classement par gains avec 68.400 € amassés en huit sorties, toutes au niveau Groupe. Un compte d’épicier montre qu’il a été payé 8.550 € par course, ou 600 € par livre de valeur. Le gris est devancé dans le classement aux gains par d’honnêtes chevaux de handicap qui ont touché 860 € par livre de valeur. Way to Paris n’est pas un cheval facile à faire gagner. Son dernier succès remonte au 9 avril 2017, mais il a couru treize fois après ce jour de gloire et il a décroché un chèque pour son propriétaire à dix reprises. Il défend une casaque jaune (en Italie les couleurs sont enregistrées comme paglierino, jaune paille), mais ce n’est pas un gilet jaune, même s’il est fier de ses droits ! Un peu trop d’ailleurs, comme l’explique son entraîneur Andrea Marcialis : « Il a son caractère et il ne faut pas se battre avec lui. Il est difficile à monter. Way to Paris est fait ainsi, c’est à nous de le comprendre. » Way to Paris est le cheval le plus matinal de Chantilly : il faut le sortir dans la nuit noire, sinon il se fâche ! Monsieur veut être le premier sur les pistes…

Le représentant de Paolo Ferrario vient de prendre 6ans et il a progressé l’an dernier. Il est égal à lui-même, avec ses qualités et ses défauts. C’est à son entraîneur de trouver la clé pour gagner un Groupe. Andrea Marcialis dit : « Il se régale à Chantilly mais les courses à la française ne sont pas son truc. Il est assez lent à se motiver et, si on le pousse, sa réponse est en italien "vaff…" ! En plus, il n’aime pas la chaleur. Je pense qu’il fera sa rentrée dans le Prix Exbury (Gr3) comme l’an dernier, parce qu’il aime bien Saint-Cloud. Après, nous aviserons. Je suis persuadé qu’il y a une bonne course pour lui en Angleterre, avec du train. Sinon, il y a l’Italie ou l’Allemagne. Il mérite de gagner son Groupe, en France ou à l’étranger. J’ai dans ma tête l’idée que, à ce stade de sa carrière et s’il trouve les bonnes conditions, il peut aller sur plus long que 2.400m. Nous lui poserons la question : c’est lui le patron ! »

La liste complète

Voici la liste complète des chevaux français avec un rating supérieur ou égal à 114 (pour les mâles) ou supérieur ou égal à 113, pour les femelles. Certains poursuivent leurs carrières, d’autres ont été exportés, et d’autres sont rentrés au haras.

Rating Cheval Situation 2019

123 Cloth of Stars Étalon

122 Waldgeist À l’entraînement en 2019

121 Recoletos Étalon

118 Vazirabad À l’entraînement en 2019

118 Wind Chimes Haras

117 City Light À l’entraînement en 2019

117 Plumatic À l’entraînement en 2019

117 Polydream À l’entraînement en 2019

116 Intellogent À l’entraînement en 2019

115 Study of Man À l’entraînement en 2019

115 Wren's Day Sorti de l’entraînement en 2019

115 Call the Wind À l’entraînement en 2019

115 Cascadian Exporté en Australie

115 Holdthasigreen À l’entraînement en 2019

115 Talismanic Étalon

115 Kitesurf Haras

115 With You À l’entraînement en 2019

114 Bateel Haras

114 Called to the Bar À l’entraînement en 2019

114 Gold Vibe À l’entraînement en 2019

114 Homérique Exportée aux États-Unis

114 Inns of Court À l’entraînement en 2019

114 Olmedo À l’entraînement en 2019

114 Way to Paris À l’entraînement en 2019

113 Efaadah Haras

113 Musis Amica Sortie provisoire

113 Tantheem Haras