Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Kentucky Derby, un rêve pour toutes les bourses

International / 10.02.2019

Kentucky Derby, un rêve pour toutes les bourses

Par Franco Raimondi

La liste est longue, mais en suivant l’ordre alphabétique, la surprise arrive tout de suite. Le deuxième 3ans engagé dans les courses de la Triple couronne américaine est Admiral Rous (Henrythenavigator), un pensionnaire d’Eoghan O’Neill qui vient de décrocher son deuxième succès dans le Prix Princeline (Classe 2), fin janvier à Chantilly, avec à la clé une allocation de 14.000 €. Ses propriétaires, Susan Davis et Melissa O’Neill, ont investi 600 $ (530 €) pour s’offrir un rêve et donner une valeur supplémentaire au poulain, juste dans le cas d’une offre américaine. Les poulains de 3ans engagés dans la série Kentucky Derby & Preakness Stakes & Belmont Stakes sont au nombre de 362 et leurs propriétaires ont déboursé 217.000 $ (191.000 €) pour leur donner une chance de disputer une course à trois millions et deux à un million et demi. Les mâles sont en large majorité (319), mais dans la liste, on trouve aussi quatre pouliches et 39 hongres qui, aux États-Unis, ont droit aux classiques.

Ils ont coûté 65 millions de dollars. Les propriétaires des 3ans qui ne sont pas engagés peuvent payer un supplément de 6.000 $ (5.300 €) le 1er avril, ou casser leur tirelire à la veille des trois courses (200.000 $ pour le Derby, 150.000 pour les autres). Plus des deux tiers des engagés (244) ont été achetés lors d’une vente publique et parmi eux, plusieurs sont passés plus d’une fois sur un ring. Les propriétaires ont dépensé plus de 65 millions de dollars (57,38 M €) pour les acheter. Il y en a pour tous les prix. Le top price parmi les engagés est Gun It (Tapit), qui avait fait tomber le marteau à 2,6 millions (2,29 M€) à Keeneland Septembre. Il est entraîné par Steven Asmussen, et après avoir ouvert son palmarès à Fair Ground, il s’est classé troisième dans une course à conditions.

Six "Aidan" en liste. Les millionnaires sont au nombre de six. Steven Asmussen en entraîne un autre, Rubin Hurricane (Orb), décevant lors de ses débuts malgré son million à Keeneland Septembre. Aidan O’Brien a inscrit Sergei Prokofiev (Scat Daddy) dans la liste de ses candidats qui comprend aussi Sydney Opera House (Australia), The Irish Rover (No Nay Never), Blenheim Palace (Scat Daddy), Van Beethoven (Scat Daddy) et USS Michigan (War Front).

Sueno, un foal à 1.500 $. Les candidats qui ont franchi les 500.000 dollars sont 40 et 79 ont affiché un prix de 300.000 $. Vingt-cinq sujets ont coûté à leur propriétaire 30.000 $ (26.485 €) ou moins. L’achat le moins cher est celui du très bien nommé Sueno (Atreides). Aidan Jemmings l’a eu pour 1.500 $ (1.324 €) à Keeneland November Foal et il avait enregistré le record mondial du profit en le revendant pour 61.000 $ sur le même ring en septembre. L’acheteur, Silverton Hill LLC, ne peut pas se plaindre puisque le poulain, confié à Keith Desormeau, est déjà gagnant de Stakes et il s’est classé deuxième dans les Sham Stakes (Gr3), la première préparatoire de la saison en Californie.

Les propriétaires qui ont attendu les breeze up pour faire leur choix sont responsables de 92 candidats. C’est pour 5.500 $ que Mike Powers a acheté dans une breeze up, au Texas, un certain Eye Cloud (Point of Entry). Le poulain n’est pas une flèche mais il a quand même gagné deux courses. Soldado (Verrazano), acheté 80.000 $ yearling, n’a pas réussi à Pike Racing qui l’a vendu pour 8.000 $ à la breeze up de Fasig-Tipton Midatlantic. Il y a huit jours, il a impressionné lors de ses débuts, en s’imposant à Gulfstream Park sous la férule de Todd Pletcher.

Deux poulains pour Arqana. Deux sujets sont passés sur le ring d'Arqana. On connaît l’histoire de War of Will (War Front), déniché pour 250.000 € à la breeze up, qui a gagné de très belle manière les Lecomte Stakes (Gr3). Celle de Dull Knife (Scat Daddy) est moins connue. Il a été acheté 80.000 € en août et racheté 190.000 € à la breeze up. Après un facile succès, en août, dans une course pour inédits à Deauville pour la casaque du haras du Saubouas et l’entraînement de Christophe Ferland, le poulain a été acheté par le Team Valor et il est parti pour les États-Unis. Il s’est classé quatrième lors de ses débuts sous l’entraînement de Todd Pletcher.

Et aussi deux Wertheimer d’Amérique. Si deux tiers des chevaux sont passés sur les rings, il reste un tiers de sujets qui sont élevés par leur propriétaire (et quelques rares achetés à l’amiable). Les frères Wertheimer ont deux sujets engagés. Il s’agit de Spinoff (Hard Spun), qui, après des débuts gagnants, s’est classé troisième dans les Saratoga Special (Gr2) sous l’entraînement de Todd Pletcher, et d’Amino (Pioneerof the Nile), qui a ouvert son palmarès à Laurel Park sous la férule de Graham Motion. Son Altesse l’Aga Khan a lui aussi son candidat, l’irlandais Masaff (Raven’s Pass), placé de Gr2 pour Dermot Weld.

Les Godolphin et un drôle d’Abdullah. Deux des grandes casaques avec des racines en Europe n’ont encore jamais gagné le Kentucky Derby. Godolphin a six chevaux, dont Royal Meeting (Invincible Spirit) et Royal Marine (Raven’s Pass), qui ont gagné pour Saeed bin Suroor le Critérium International et le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Grs1). Le Kentucky Derby est aussi le rêve du prince Abdullah. Il a cinq poulains engagés : un Baffert, un Chad Brown et trois entraînés par Bill Mott, lui aussi à zéro succès dans la course aux roses. L’un des trois est le poulain dont tout le monde parle. Il n’est pas le mieux né chez Juddmonte, mais ce Hidden Scroll (Hard Spun) a gagné de quatorze longueurs lors de ses débuts, le jour de la Pegasus World Cup et dans un chrono (1’34’’82) presque une seconde et demie plus rapide que celui des chevaux d’âge dans le Fred Hooper Stakes (Gr3). On le reverra le 2 mars dans le Fountain of Youth Stakes (Gr2). Le prince s’est débarrassé de la mère, Sheba Queen (Empire Maker), pour 7.500 $ (6.600 €), à Keeneland Novembre, en 2017. La poulinière avait jusque-là une production catastrophique et a donné, préalablement à sa vente, un 2ans propre frère de Hidden Scroll. L’acheteur est Murat Sancal, entraîneur d’origine turque installé au Kentucky.