La Fegentri lance un nouveau championnat de l’excellence

International / 06.02.2019

La Fegentri lance un nouveau championnat de l’excellence

La Fegentri (Fédération internationale des gentlemen-riders et cavalières) tenait son Assemblée générale samedi dernier, à Saint-Moritz. Un lieu symbolique, comme le rappelle Élie Hennau, son président : « La Fegentri a été créée en 1964 à Saint-Moritz. Et au moment d’annoncer le lancement de notre nouveau championnat, l’Amateur Riders Champion Cup, il nous a semblé logique et symbolique de revenir là où tout a commencé… » Concernant ce nouveau championnat, Élie Hennau a détaillé : « La vocation de la Fegentri est de promouvoir l’amateurisme, mais aussi d’en être une vitrine. L’idée de ce championnat, en quelques mots, ce sont des cavaliers d’exception sur des hippodromes d’exception ! Chaque pays a la possibilité d’engager un ou deux cavaliers, un homme et/ou une femme, et ce tandem défendra son drapeau national sur un nombre limité de courses. Pour la France, nous aurons cette année Barbara Guenet et Florent Guy. Tous les amateurs des autres pays n’ont pas un palmarès aussi éloquent, mais ce sont tous des champions reconnus. La première étape a eu lieu à Saint-Moritz dimanche. Les autres courses auront pour cadre l’hippodrome de Rome, le jour du Derby, celui de Deauville, lors du week-end international des amateurs, Berlin, lors de son Grand Prix au mois d’août, Baden-Baden, pendant la grande semaine, et Madrid, en octobre. Ces courses étant programmées lors de réunions de prestige, cela apportera une vraie visibilité à l’amateurisme. » La première course a été remportée par l’Autrichienne Hana Jurankova, sur un terrain rendu très exigeant par les fortes chutes de neige.

L’autre grande nouvelle de 2019 pour la Fegentri est le retour de la Grande-Bretagne, après quelques années de séparation. Élie Hennau explique : « J’ai fait beaucoup d’aller-retour entre Paris et la Grande-Bretagne pour discuter, comprendre leurs besoins, et les convaincre de revenir, ce qui est le cas. J’espère qu’en 2020, la Grande-Bretagne accueillera une étape de l’Amateur Riders Champion Cup sur un champ de courses mythique comme Epsom ou Goodwood. Nous avons aussi deux nouveaux membres : le Maroc, qui souhaite créer un club d’amateurs et que nous allons aider dans ce sens, et le Canada, qui souhaite développer le sien. » Enfin, la Fegentri et Longines ont prolongé leur association pour une durée de cinq ans.

Ce samedi, la Fegentri organisait également son traditionnel dîner de gala lors duquel les champions de 2018 ont été célébrés. Chez les cavalières, la victoire est revenue à l’Allemande Lilli-Marie Engels. Chez les gentlemen-riders, l’Italien Alberto Berton est parvenu à prendre un minime avantage au Français Kevin Brayé, alors que l’Espagnol Gonzalo Pineda Carmena, conclut troisième. Guillaume Viel a quant à lui enlevé le championnat sur les obstacles. Élie Hennau résume : « J’avais lancé un appel pour que tous nos anciens champions nous rejoignent lors de ce dîner de gala. La Fegentri, c’est l’élégance, le courage mais aussi l’amitié. J’ai été très honoré que mon appel ait été entendu, et de nombreux anciens amateurs nous ont rejoints, ainsi que des figures des courses comme Guy Henrot, Yves Saint-Martin… Nathalie Bélinguier, désormais présidente d’honneur, était également à nos côtés. »