Le mot de la fin - Aller-retour

Le Mot de la Fin / 22.02.2019

Le mot de la fin - Aller-retour

Le mot de la fin : Aller-retour

Le ministère de l’Agriculture anglais a diffusé jeudi un communiqué sur les procédures à suivre en cas de No Deal, c’est-à-dire en cas de Brexit sans négociation. La synthèse est très simple : le 29 mars, même en l’absence d’accord sur la sortie de l’Angleterre, les chevaux provenant de l’Union européenne pourront rentrer dans le pays. Cela règle la moitié du problème car avant, en Europe, le mouvement des chevaux était soumis aux règles douanières et sanitaires des différents pays. L’autre moitié du problème concerne le voyage retour. Le souhait des Anglais serait d’obtenir par la Commission européenne le listed status, lequel permettrait de conserver l’accord tripartite avec la France et l’Irlande sur la libre circulation des chevaux jusqu’à la fin 2020.

Le sous-secrétaire chargé du bien-être des animaux, David Rutley, a renvoyé la balle dans le camp de l’Europe, en affirmant que c’est aussi dans les intérêts de l’Union européenne de procéder de la même façon. La British Horseracing Authority, son homologue irlandais et France Galop sont au travail. Rome ne s’est pas faite en un jour, le Brexit malheureusement oui.