Le mot de la fin - Catastrophe

Le Mot de la Fin / 08.02.2019

Le mot de la fin - Catastrophe

Le mot de la fin : Catastrophe

L’épidémie de grippe équine qui sévit en Angleterre a dû contraindre le British Horse Racing Authority et le Jockey Club à annuler toutes les courses, jusqu’au 13 février. Un membre du BHA est même allé plus loin en avouant que, pour l’heure, il ne pouvait pas confirmer si le festival de Cheltenham aurait bel et bien lieu. Si cet événement devait être supprimé, ce serait une véritable catastrophe. En 2001, il avait été annulé à cause de la fièvre aphteuse. Des cas étaient apparus au début du mois de février, puis il y en avait eu jusqu’à la mi-mars. Tous les espoirs d’organiser le festival avaient été anéantis. Il avait alors été envisagé de le reporter en avril, mais là encore, des cas de fièvre aphteuse avaient été découverts. Des épreuves de substitution avaient donc été organisées à Sandown à la place. D’ailleurs, il peut difficilement être décalé cette année en raison du Grand National Festival à Liverpool, début avril, puis du festival de Punchestown, fin avril… De quoi donner des sueurs froides à tous les passionnés d’obstacle, mais pas seulement. En effet, les bookmakers pourraient enregistrer des pertes record en cas d’annulation. Il ne faut pas oublier que les courses de ce meeting font partie des épreuves sur lesquelles les Anglais parient le plus. Des restaurateurs, aux bars, en passant par les propriétaires de logements : tous attendent le festival avec impatience pour gonfler leurs prix. L’enjeu est colossal pour l’économie de la région du Costwold, où se situe Cheltenham.