Le mot de la fin -: Fluxit

Le Mot de la Fin / 12.02.2019

Le mot de la fin -: Fluxit

La B.H.A. a maintenu le suspense jusqu’au bout lundi soir… L’annonce sur la reprise éventuelle des courses – renommée le Fluxit – était prévue pour 22 h 30, au mieux, et est arrivée bien plus tard. Le suspense a été renforcé, sur Twitter, par des messages de la B.H.A. repoussant encore l’annonce ! Mais cette attente désespérée a été compensée par l’imagination de nos amis anglais face à cette situation. Nous vous faisons une petite compilation de nos tweets préférés.

Celui qui est chat noir. « Les deux dernières fois que je me suis endormi avant les résultats de votes importants, c’était pour le Brexit et l’élection présidentielle américaine. Regardez ce qu’il s’est passé ! Il faut… Rester… Éveillé… Il ne faut pas… s’endormir… »

Celle qui espérait un peu pour la Saint-Valentin. «  Au lit. Au réveil, je saurai si je vais passer la Saint-Valentin au théâtre avec mon mari ce jeudi, ou s’il sera aux courses et moi à la recherche d’un + 1. Encore une fois. »

Celui qui vit l’Histoire. « Le "où étiez-vous lorsque JFK a été assassiné ?" va être remplacé par "où étiez-vous lorsque la B.H.A. a annoncé la reprise ou non des courses ?" #Lhistoireenmarche »

Celui qui avait faim. « Il faut être juste envers la B.H.A. Il est vrai que, ce soir, il y avait le nouvel épisode de Masterchef. »

Celui qui devient fou. « La B.H.A. annonce qu’elle n’est pas encore prête à faire une annonce et qu’une annonce aura lieu le plus tôt possible ce soir. Elle fera une annonce sur l’heure de cette annonce bientôt. »

Celui qui rêve déjà. « Le premier produit d’Annie Power aura gagné le Champion Hurdle lorsque la B.H.A. annoncera quelque chose. »

Celui qui n’a peur de rien… Ou presque. « Est-ce que quelqu’un est prêt, pour le bien de tous, à prendre 140 £ d’amende pour lancer un petit "hue" à la B.H.A. en agitant gentiment les bras ? » (en référence à l’amende donnée à un entraîneur ayant agité les bras derrière son cheval pour l’encourager à s’élancer).