Un français de plus au Hall of Fame

Le Mot de la Fin / 16.02.2019

Un français de plus au Hall of Fame

Le mot de la fin : Hall of Fame

Cinq Français ont déjà leur plaque au Hall of Fame de Saratoga, le panthéon du galop américain. Dahlia a été la première à recevoir cet honneur en 1981, suivie en 1990 par All Along, alors que Miesque et Exceller l’ont reçu en 1999 et Goldikova en 2017. Le sixième sera très vraisemblablement Christophe Clément. Il fait partie des trois entraîneurs (Mark Casse et David Whiteley sont les autres) à avoir été nominés. Il lui reste encore une étape à franchir, celle du Voting Panel. Ce dernier jury doit exprimer son agrément et tous les candidats qui obtiennent 50,1 % de oui deviennent membres du Hall of Fame. L’annonce est attendue le 22 avril.

Christophe Clément a quitté l’Europe après avoir fait ses premiers pas chez François Boutin, Christiane et Alec Head. Il a également effectué un passage comme assistant chez Luca Cumani. En 1991, il a pris sa licence aux États-Unis et depuis, il a gagné 1.906 courses — dont 237 Groupes — et ses chevaux ont décroché 127 millions de dollars, un trésor qui le hisse à la douzième place du classement all time des entraîneurs. Ses deux champions sont Gio Ponti, élu deux fois champion des mâles sur le gazon et une fois champion des chevaux d’âge, et le lauréat des Belmont Stakes Tonalist. Pour mieux comprendre l’importance du titre, il suffit d’une chose : quand un journaliste nomme un membre du Hall of Fame dans un article, il précise toujours son titre. The Hall of Famer Christophe Clément, cela sonne plutôt bien, non ?