MEYDAN SPRINT (GR2) - Blue Point, à la ligne

International / 13.02.2019

MEYDAN SPRINT (GR2) - Blue Point, à la ligne

MEYDAN (AE), JEUDI

Quatre des sept partants du Meydan Sprint (Gr2) affichent avant la course un rating de 100 tout rond. Leur palmarès cumulé est de zéro victoire en vingt-quatre courses ! Le dernier succès de l’un d’entre eux, Johann Strauss (High Chaparral), remonte au 14 mai 2014, dans un maiden sur la P.S.F. de Dundalk et, depuis, il a couru à huit reprises, la dernière fois il y a presque deux ans. Si le grandissime favori, Blue Point (Shamardal), 120 de rating, n’entre pas dans les boîtes comme ce fut le cas l’année dernière dans l’Al Quoz Sprint (Gr1) suite à un saignement du nez, le statut de la course est en danger. Dans ses bons jours, Blue Point est un sprinter de très haut niveau et il l’a montré à Royal Ascot quand il a battu Battaash (Dark Angel) dans les King’s Stand Stakes (Gr1). Cela ne fait que neuf mois même si tout le monde l’a déjà oublié…

Le sprinter Godolphin trouve un scénario parfait avec le seul adversaire possible, l’australien Faatinah (Nicconi) en ligne de mire, devant lui. Il lui suffit de faire le job pour gagner et aller tout droit sur l’Al Quoz Sprint. Le troisième du petit lot est Mujaafy (Star Witness), qui fait sa rentrée depuis treize mois mais on a le droit de se poser la question sur son rating (105) puisque sa meilleure performance correspond à une quatrième place dans un Gr3 très douteux en Afrique du Sud. Notre ami Roussel (Kodiac) avait montré de la vitesse à 2ans, il a montré un peu de caractère ensuite et il a été castré. Lors de sa rentrée, dans un handicap, il a tracé un bon parcours mais un sprinter de valeur 45,5 en Europe doit gagner son avoine dans les handicaps.

16 h 05 > Meydan Sprint

Gr2 - Plat - 218.907 € - 1.000m

Pour arabes mâles, hongres et femelles de 3ans et plus.

Cheval

Origines

Propriétaire

Entraîneur

Jockey (Corde)

Pds [Val.]

1

BLUE POINT (M5)

Shamardal-Scarlett Rose

Godolphin

C. Appleby

W. Buick (1)

57 [-]

2

PORTAMENTO (M7)

Shamardal-Octave

M. Al Basti

A. R. Al Rayhi

F. Jara (2)

57 [-]

3

ROUSSEL (H4)

Kodiac-Sodashy

Godolphin

C. Appleby

J. Doyle (3)

57 [-]

4

MUJAAFY (H5)

Star Witness-Pearl of the Sea

Cheik H. b. R. Al Maktoum

M. de Kock

P. Cosgrave (4)

57 [-]

5

FAATINAH (H7)

Nicconi-Alqwah

Cheik H. b. R. Al Maktoum

D. Hayes

J. Crowley (5)

57 [-]

6

REBEL STREAK (H4)

Dark Angel-Siren’s Gift

M. M. Jamsheer

A. Jan

M. Barzalona (6)

57 [-]

7

JOHANN STRAUSS (H8)

High Chaparral-Inchmina

Bouresly Racing Syndicate

R. Bouresly

R. Ffrench (7)

57 [-]

BALANCHINE STAKES (GR2)

Poetic Charm, du copier-coller

S’ils avaient su à l’avance que, pour décrocher une place dans un Gr2, si importante dans le CV d’une femelle, un rating de 99 était suffisant, beaucoup d’entraîneurs auraient fait l’impasse sur les Groupes de fin de saison en Europe pour faire le déplacement. Les Balanchine Stakes (Gr2) sont un copier-coller des Cape Verdi (Gr2), l’autre Groupe pour les femelles du Carnival. Il manque une seule des sept qui ont couru il y a quatre semaines. Il s’agit de la quatrième, Victory Wave (Distorted Humor). Il est très difficile d’imaginer que les 200m en plus puissent changer un résultat gravé dans le marbre. Poetic Charm (Dubawi) avait perdu en route sa copine Godolphin Asoof (Dubawi) avec la grand-mère chilienne Furia Cruzada (Newfoundland), troisième.

Le juge a certifié quatre longueurs à l’arrivée entre la gagnante et sa dauphine. Si un trou ne s’ouvre pas sur la piste… Les 200m en plus peuvent jouer en faveur de Furia Cruzada, qui est en tout cas plus performante sur le dirt. La turque Peri Lina (Falco) a beaucoup tiré lors de sa rentrée et peut progresser un peu.

17 h 50 > Balanchine Stakes

Gr2 - Plat - Femelles - 218.907€ - 1.800m

Pour arabes femelles de 3ans et plus.

Cheval

Origines

Propriétaire

Entraîneur

Jockey (Corde)

Pds [Val.]

1

ASOOF (F4)

Dubawi-Lady’s Purse

Godolphin

S. Bin Suroor

C. Soumillon (1)

57 [-]

2

MIA TESORO (F6)

Danehill Dancer-Souter’s Sister

P. Deron

C.H Fellowes

C.D Hayes (2)

57 [-]

3

PERI LINA (F4)

Falco-Efisia

K. Fedai

H. Boyraz

S. Kaya (3)

57 [-]

4

MONZA (F4)

Footstepsinthesand-Carini

Ec. K. Aps

B. Olsen

C. Lopez (4)

57 [-]

5

FURIA CRUZADA (F8)

Newfoundland-Nuestra Machi

I. Avaz

E. Charpy

A. Fresu (5)

57 [-]

6

POETIC CHARM (F4)

Dubawi-Speirbhean

Godolphin

C. Appleby

W. Buick (6)

58,5 [-]

FIREBREAK STAKES (GR3)

Sept vieux amis à la pétanque

Le tenant du titre, Heavy Metal (Exceed and Excel), est au départ des Firebreak Stakes (Gr3) et les six autres partants de ce mile sur le dirt sont de vieux amis. À eux sept, ils comptent 158 courses et un âge moyen de 6ans pile. On nous dit que les parieurs aiment connaître par cœur les acteurs mais il est difficile de se passionner pour une course de semi-retraités qui jouent à la pétanque. Heavy Metal correspond au portrait-robot du gagnant : il aime aller devant et même Ribot ne serait pas capable de refaire du terrain sur le dirt de Meydan cette saison. Le point d’interrogation : il a pris 9ans et lors de sa rentrée dans l’Al Maktoum Challenge – Round 1 (Gr2) il a terminé dernier à 43 longueurs du gagnant.

Kimbear (Temple City) s’est classé deuxième, 34 longueurs devant lui. On peut le considérer comme un jeune cheval avec ses 5ans et il a déjà un Groupe sur ce parcours. Il est le cheval à battre parce que son adversaire le plus dangereux, Secret Ambition (Exceed and Excel), lui rend un kilo et il sort parfois des boîtes en état léthargique. Behavioral Bias (Shackleford) est le nouveau garçon du coin. Il n’était pas un cheval de Groupe aux États-Unis mais il a effectué des débuts prometteurs à Jebel Ali derrière Secret Ambition.

16 h 40 > Firebreak Stakes

Gr3 - Plat - 175.126€ - 1.600m

Pour arabes mâles, hongres et femelles de 3ans et plus.

Cheval

Origines

Propriétaire

Entraîneur

Jockey (Corde)

Pds [Val.]

1

HEAVY METAL (H9)

Exceed and Excel-Rock Opera

Cheik H. B. M. Al Maktoum

S. Jadhav

M. Barzalona (1)

57 [-]

2

SECRET AMBITION (M6)

Exceed And Excel-Inner Secret

N. Askar

S. Seemar

R. Mullen (2)

58 [-]

3

BEHAVIORAL BIAS (H5)

Shackleford-Rosie Dooley

M. Al Baidhaei

S. Seemar

T. O'Shea (3)

57 [-]

4

SILENT ATTACK (H6)

Dream Ahead-Chanterelle

Godolphin

S. Bin Suroor

C. Soumillon (4)

57 [-]

5

KIMBEAR (M5)

Temple City-Sky Dreamer

Cheik S. R. B. H. Al Nuaimi

D. Watson

P. Dobbs (5)

57 [-]

6

JANOOBI (M6)

Silvano-Shasta Daisy

Cheik H. b. R. Al Maktoum

M. de Kock

S. Hitchcott (6)

57 [-]

7

MUNTAZAH (H6)

Dubawi-Rumoush

Cheik H. b. R. Al Maktoum

D. Watson

J. Crowley (7)

57 [-]

ET AUSSI…

Sharpalo est très près de son jour

Le français Sharpalo (Shamardal) mérite bien son jour de gloire à Meydan. Il en est à son troisième Carnival, il a gagné mais, à Jebel Ali et en 21 sorties dans les Émirats, il a aussi décroché des places dans les Groupes. Son propriétaire, Badr Abdulla Ismail Al Mutawa, ne peut pas regretter les 38.000 € qu’il a payé à la vente d’été 2016 mais une victoire à Meydan… Il est passé si proche. Il y a trois semaines, il a trouvé sur son chemin un autre ex-Wertheimer, Spotify (Redoute’s Choice). Les deux, à la lutte, ont perdu le troisième à plus de cinq longueurs. Le handicapeur l’a pénalisé de trois livres pour une deuxième place mais dans le handicap de la « der », avec 175.000 $ d’allocation, Sharpalo garde une très belle chance. Il est opposé à quatorze adversaires, sur 2.400m, et sept d’entre eux représentent la casaque Godolphin, qui a même sorti une toque orange pour différencier les couleurs. Si Charlie Appleby et Saeed bin Suroor n’ont pas réussi à cacher au handicapeur l’un de leurs sept partants, c’est course gagnée, enfin, pour Sharpalo.