QUEEN’S SILVER JUBILEE CUP (GR1) - Beauty Generation face aux sprinters

International / 15.02.2019

QUEEN’S SILVER JUBILEE CUP (GR1) - Beauty Generation face aux sprinters

QUEEN’S SILVER JUBILEE CUP (GR1)

Beauty Generation face aux sprinters

C’est la course que tous les turfistes de Hongkong attendaient. Le champion des milers Beauty Generation (Road to Rock) rencontre quelques-uns des meilleurs sprinters sur un parcours de 1.400m, à mi-chemin de leur spécialité donc, dans la Queen’s Silver Jubilee Cup (Gr1). Allocations ? Dix millions de dollars hongkongais (1,13 M€) !

Le meilleur miler du monde d’après son rating (127) sera raccourci et il avait déjà réussi dans la même course l’année dernière, mais il avait dû sortir le grand jeu pour résister d’une tête à Beat the Clock (Hinchinbrook). Les deux ont gagné respectivement la Stewards’ Cup (Gr1) et la Centenary Sprint Cup (Gr1) sur leur distance de prédilection et ils sont au sommet de leur jeu. Joao Moreira a choisi de monter Beat the Clock et son patron John Size a donc fait appel à Ryan Moore pour son deuxième pensionnaire, le tout neuf Conte (Starcraft), qui a tracé un bon parcours en dernier lieu, mais à trois longueurs de Beauty Generation.

HONG KONG GOLD CUP (GR1)

Exultant : après le Vase, une Gold Cup

Trois des quatre chevaux qui ont assuré à Hongkong le carton plein dans les courses internationales de décembre sont au départ dimanche. En plus de Beauty Generation dans la Queen’s Silver Jubilee Cup, on verra le lauréat du Hong Kong Vase (Gr1), Exultant (Teofilo), affronter Glorious Forever (Archipenko) sur les 2.000m de la Hong Kong Gold Cup (Gr1). La distance est celle de prédilection du pensionnaire de Frankie Lor, mais les deux se sont rencontrés en dernier lieu, dans le Centenary Vase (Gr3), sur 1.800m, formule handicap. Malgré ses 60 kg, Exultant s’est imposé, alors que Glorious Forever a très mal couru et il a terminé avant-dernier, en devançant un seul adversaire, son propre frère Time Warp. Pakistan Star (Shamardal) après une première partie de saison en demi-teinte retrouve Tom Berry, le jockey de son dernier succès, dans la Champions & Chater Cup (Gr1).