TATTERSALLS IRELAND SPRING JUVENILE HURDLE (GR1) - Sir Erec et Gardens of Babylone, un jumelé signé Camelot

International / 03.02.2019

TATTERSALLS IRELAND SPRING JUVENILE HURDLE (GR1) - Sir Erec et Gardens of Babylone, un jumelé signé Camelot

LEOPARDSTOWN (IE), DIMANCHE

Camelot (Montjeu) est jeune, mais il est déjà un sire confirmé en plat, ayant notamment donné trois gagnants de Gr1 en 2018 avec Athena (Belmont Oaks), Latrobe (Irish Derby) et Wonderment (Critérium de Saint-Cloud). Compte tenu de son profil classique, personne ne sera surpris de constater que comme son père, Montjeu (Sadler’s Wells), le jeune étalon de Coolmore est également capable de produire des chevaux performants au plus haut niveau en obstacle. Il l’a prouvé, avec la manière, lors du Tattersalls Ireland Spring Juvenile Hurdle. En effet, ses fils Sir Erec et Gardens of Babylone appartenant tous les deux à John Patric McManus et entraînés par le très en forme Joseph O’Brien, ont constitué le jumelé de l’épreuve. Sir Erec a animé la course de bout en bout, et il a suffi d’un coup de cravache après l’ultime difficulté pour qu’il s’envole sur le plat, laissant son compagnon d’entraînement et de casaque à six longueurs. Encore dernier au début de l’ultime ligne droite, Gardens of Babylone a fourni un bel effort final en dehors pour venir subtiliser la deuxième place au "FR" Surin (Authorized) dans les derniers mètres.

Le premier gagnant de Groupe de Camelot sur les obstacles. Vainqueur des Martin Molony Stakes (L), Sir Erec a également conclu troisième de la Qipco British Champions Long Distance Cup (Gr2), à moins de trois longueurs du champion Stradivarius (Sea the Stars). Il a quitté les boxes d’Aidan O’Brien pour rejoindre ceux de son fils Joseph, suite à cette performance. Le 27 décembre, il a débuté victorieusement sur les claies de Leopardstown et a remporté un Gr1 dès sa deuxième sortie dans la discipline, ce qui est assez exceptionnel. Sir Erec est d’ailleurs le premier vainqueur de Groupe de Camelot sur les obstacles.

Direction le Triumph Hurdle. Joseph O’Brien, entraîneur des deux premiers, a déclaré : « Sir Erec a bien sauté aujourd’hui. Il a dû faire le train, ce qui n’est pas l’idéal, mais il n’est pas compliqué et son jockey l’a très bien monté. Le cheval est invaincu en deux sorties sur les claies, et même si on aurait aimé qu’il ait davantage d’expérience, il va probablement aller sur le Triumph Hurdle (Gr1). Aujourd’hui, il a sprinté du début à la fin. On pourrait croire que sa tenue est son principal atout, mais il a montré beaucoup de vitesse et semble s’adapter à tous les terrains. Quant à Gardens of Babylon, il devrait être mieux sur plus long. Il n’a pas eu un très bon parcours mais a bien fini. Nous allons attendre le jugement du handicapeur. »

Une origine de plat remarquable. Élevé par Gce Farm Ltd, Sir Erec a été cédé 170.000 Gns à Camas Park Stud chez Tattersalls, en novembre 2015. C’est un fils de Camelot et de Quiritis (Galileo), une jument inédite. Cette dernière est une propre sœur de l’étalon d’obstacle Mahler, vainqueur du Queen’s Vase (Gr3), deuxième à deux reprises des St Leger Stakes et troisième de la Melbourne Cup (Grs1). La deuxième mère, Rainbow Goddess (Rainbow Quest), est une propre sœur de la gagnante de Gr3 Glatisant, laquelle a donné les sires Footstepsinthesand (Giant’s Causeway) et Pedro the Great (Henrythenavigator), tous deux vainqueurs au plus haut niveau. La troisième mère, Dancing Rocks, a remporté les Nassau Stakes et s’est classée troisième des Coronation Stakes (Grs1).