Vente Arqana - Faits marquants

Institution / Ventes / 13.02.2019

Vente Arqana - Faits marquants

LES POULINIÈRES

LA MÈRE DE QUEEN BLOSSOM PREND LA DIRECTION DE L’ANGLETERRE

#368    MARK OF AN ANGEL (F13)         Mark of Esteem & Dream Time, par Rainbow Quest         72.000 €         Pleine de Le Havre

            Acheteur : Brian Grassick Bloodstock

            Vendeur : Fairway Consignment

            Éleveur : Philip Brady

Placée des Silver Flash Stakes (Gr3) sur 1.400m à 2ans, Mark of an Angel (Mark of Esteem) a produit plusieurs vainqueurs, dont Queen Blossom (Jeremy), lauréate des Santa Barbara Stakes et des Park Express Stakes (Grs3). C’est Cathy Grassick qui a signé le bon d’achat, avant de nous confier : « Je l’ai achetée pour le compte d’Yvonne Jacques, de Carisbrooke Stud. Elle va rejoindre la jumenterie de son haras et sera saillie en Angleterre. Nous essayons d’acheter des juments et des pouliches de première qualité pour Carisbrooke Stud. J’aime beaucoup les influences de Darshaan et de Rainbow Quest dans une lignée maternelle. La jument est black type, tout comme sa fille, et elle a été très bien saillie l’année dernière. » Le croisement Le Havre/Mark of Esteem a fait ses preuves avec Avenir Certain, gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches et du Prix de Diane (Grs1), et Suédois, vainqueur des Shadwell Turf Mile Stakes (Gr1).

La nouvelle propriétaire de Mark of an Angel, Yvonne Jacques, a des chevaux à l’entraînement en Angleterre à l’image de Klassique (Galileo), deuxième du Prix Ronde de Nuit (Gr3) l’année précédente, mais aussi en France chez Jérôme Reynier. Elle a brillé à haut niveau avec le bon Grandeur (Verglas), vainqueur du Hollywood Cup Turf, du Twilight Derby (Grs2), deuxième du Hollywood Derby et troisième des Man O’War Stakes (Grs1). Elle a acheté Carisbrooke Stud – anciennement Raffin Stud – en fin d’année 2016. Ce haras appartenait auparavant à lady Whent, qui y a notamment élevé les étalons Bold Edge (Beveled) – Prix Maurice de Gheest, Gr1 – et son fils Assertive, lauréat des Duke of York Hearthstead Homes Stakes (Gr2) et deuxième de la Sprint Cup (Gr1).

UNE PETITE-FILLE DE FRAGRANT HILL POUR ÉRIC FEURTET

#381    SALAMON (F13)          Montjeu & Farfala, par Linamix      56.000 €         Pleine de Le Havre

            Acheteur : S.C.E.A. Domaine Rymska pour Carlos Lerner

            Vendeur : La Motteraye Consignment

            Éleveur : Arbib Bloodstock Partnership

Propriétaire du Domaine Rymska, Éric Feurtet n’a pas hésité à enchérir jusqu’à 56.000 € pour s’offrir cette descendante de la matrone Fragrant Hill (Shirley Heights). Il nous a expliqué : « Elle va rejoindre ma propre jumenterie. Je possède 16 poulinières, que j’ai toutes achetées chez Arqana. Celle-ci est pleine de Le Havre, un étalon qui me porte chance puisque c’est le père de Rymska (Athenia Stakes, Commonwealth Oaks et Sweetest Chant Stakes, Grs3), qui est le tout premier produit que j’ai élevé. J’ai également des chevaux à l’entraînement chez Carlos et Yann Lerner, dont une sœur de Rymska qui a 3ans. »

Salamon croise bien avec Le Havre puisqu’ils ont notamment engendré Saane, vainqueur de six courses et placé à plusieurs reprises dans des Listeds françaises. La mère de Salamon, Farfala (Linamix), a remporté le Prix des Tourelles (L) et s’est classée troisième du Prix Cléopâtre (Gr3). Elle a donné Under the Rainbow (Fantastic Light), gagnante des Zetland Stakes (L) et deuxième des Lancashire Oaks (Gr2), Starfala (Galileo), deuxième des Park Hill Stakes (Gr2), et Sweeping Up (Sea the Stars), deuxième des Pinnacle Stakes et des September Stakes (Grs3).

La deuxième mère, Fragrant Hill, a remporté les Lupe Stakes (L) et fut une formidable poulinière, puisqu’elle est à l’origine des étalons Fragrant Mix (Linamix), Fracassant (Linamix) et Fascinating Mix (Linamix), mais aussi d’Alpine Rose (Linamix), gagnante du Prix Jean Romanet (Gr1).

UNE SŒUR DE PROHIBIT POUR ELWICK STUD

#264    AMPERSAND (F8)         Rail Link & Well Warned, par Warning         47.000 €         Pleine d’Olympic Glory

            Acheteur : Margaret O’ Toole

            Vendeur : haras du Logis Saint Germain

            Éleveur : Juddmonte Farms

Issue d’une vieille souche Juddmonte, Ampersand (Rail Link) a fait monter les enchères jusqu’à 47.000 € ce mercredi. Elle a été adjugée à Margaret O’Toole, qui nous a dit : « Je l’ai achetée pour le compte de Geoff et Sandra Turnbull, d’Elwick Stud. Elle va donc aller en Angleterre. Elle a été achetée pour aller à la saillie de Mondialiste, tout comme le lot 166 d’hier. Les premiers produits de cet étalon sont remarquables. J’avais déjà acheté une jument pour les Turnbull chez Arqana aux ventes de décembre, laquelle était pleine d’Invincible Spirit [une sœur de Shalaa par Mr Greeley, ndlr]. J’ai dû débourser plus que prévu pour Ampersand, mais j’étais en concurrence avec Guy Petit et Jean-Pierre Deroubaix, qui sont bons juges, donc c’est sûrement bon signe ! »

Restée inédite, Ampersand est une jeune poulinière bien née. En effet, c’est une fille de Well Warned (Warning) – troisième des Cherry Hinton Stakes (Gr2) –, qui a donné trois gagnants black types : Prohibit (Oasis Dream), vainqueur des King’s Stand Stakes (Gr1) et du Prix du Petit Couvert (Gr3), Prior Warning (Barathea), lauréat des Prix Montenica et Sigy (Ls), et Emergency (Dr Fong), gagnante du Prix Amandine (L) et placée des Prix de Lieurey et du Pin (Grs3). Ampersand a donné trois produits dont un seul en âge de courir et déjà vainqueur, nommé Zaahir (Charm Spirit). Elle a aussi une 2ans par French Fifteen, à l’entraînement chez Yan Durepaire, et un yearling par Shalaa (Invincible Spirit). Ses nouveaux propriétaires, les gérants d’Elwick Stud, s’étaient déjà montrés actifs durant la première journée de vente puisqu’ils se sont portés acquéreurs du black type Baltic Baron (Shamardal) pour 75.000 €, par le biais du courtier Federico Barberini.

LAJJAH VA TRAVERSER LA MANCHE

#412    LAJJAH (F7)             Invincible Spirit & Idilic Calm, par Indian Ridge    45.000     Pleine d’Al Wukair

            Acheteur : Blandford Bloodstock Ltd

            Vendeur : haras de Maulepaire

            Éleveur : Forenaghts Stud & Tinnakill Bloodstock Ltd

La très bien née Lajjah (Invincible Spirit) a été achetée 45.000 € par Tom Biggs, de Blandford Bloodstock. Le jeune courtier nous a déclaré : « Je l’ai achetée pour un nouveau client et elle va partir en Angleterre. Elle avait beaucoup d’arguments pour elle, car son pedigree est solide et elle est pleine d’un étalon qui est placé classique. Elle sera saillie par un sire anglais. » Lajjab a un yearling par Toronado (High Chaparral). Elle-même est une sœur de Steel Light (Stravinsky), vainqueur du Nearctic Handicap (Gr2), et de Calming Influence (King’s Best), lauréat du Godolphin Mile (Gr2), du Prix de Tourgéville et des King Charles II Stakes (Ls). La troisième mère, Grenzen (Grenfall), est double gagnante de Groupe et placée dans les Kentucky Oaks (Gr1). Elle a donné l’étalon Twilight Agenda, lauréat du Meadowlands Cup Handicap et deuxième de la Breeder’s Cup Classic (Grs1), et elle est l’aïeule du sire Refuse to Bend, vainqueur des Eclipse Stakes, des Queen Anne Stakes et des 2.000 Guinées (Grs1), et de Media Puzzle, gagnant de la Melbourne Cup (Gr1).

En ce qui concerne son acheteur, Tom Biggs, il a été actif sur d’autres lots du jour, puisqu’il a fait main basse sur les lots 332 et 399. Présentée par Prime Equestrian, le lot 332 était une pouliche de 4ans par Iffraaj (Zafonic) et la placée de Groupe Campanillas (Montjeu), descendant de la matrone Brooklyn’s Dance. Tom Biggs l’a payée 8.000 € et a investi un peu plus cher dans le lot 399, une jument appelée Katinka (Siyouni), pour laquelle il a déboursé 15.000 €. Cette Katinka était présentée par le haras du Cadran comme la fille d’une propre sœur de l’étalon Bernebeau (Green Tune), gagnant du Prix Daphnis (Gr3) et deuxième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1).

UNE SŒUR DE ZIYAD POUR L’IRLANDE

#300    EXPERTE (F6)         High Chaparral & Arme Ancienne, par Sillery       42.000        Vide

            Acheteur : BBA Ireland

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Wertheimer & Frère

John Tyrrell a déboursé 42.000 € pour cette jument issue d’une grande famille estampillée Wildenstein. Le courtier nous a dit : « Je l’ai achetée pour un client irlandais et elle va donc aller en Irlande. La jument est issue d’une très grande souche, laquelle est encore très active. Le choix du futur étalon n’est pas encore défini, mais ce sera un sire irlandais. » Experte (High Chaparral) n’a jamais couru et n’a donné qu’un seul produit à ce jour, un yearling par Le Havre. Son père, le regretté High Chaparral, a donné de bons résultats en tant que père de mères par le biais des gagnants de Gr1 Helene Paragon et The Wow Signal, pour ne citer qu’eux. Sa mère, Arme Ancienne (Sillery), s’est classée troisième du Prix Mélisande (L) et a produit deux black types : Ziyad (Rock of Gibraltar), vainqueur du Prix Michel Houyvet (L) et deuxième du Prix de Lutèce (Gr3), et Machiavélique (Street Cry), placé de Listed outre-Atlantique. Arme Ancienne a été exportée au Qatar en fin d’année 2015 à l’issue de la vente d’élevage Arqana, où elle a été cédée pour 36.000 € à Gérard Larrieu.

La deuxième mère d’Experte, Agathe (Manila), a remporté le Prix de Psyché (Gr3) et a conclu deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches et troisième du Prix de Diane (Grs1). Elle fut aussi bonne poulinière que compétitrice, puisqu’elle a donné la championne Aquarelliste (Danehill), lauréate des Prix de Diane, Vermeille, Ganay et deuxième de l’Arc de Triomphe (Grs1), mais aussi Artiste Royal (Danehill) – multiple lauréat de Gr1 aux États-Unis – et Annenkov (Danehill), gagnant de Listed et placé des Railway Stakes (Gr1).

UNE FILLE DE DABAWEYAA POUR LE HARAS DE LA CROIX SONNET

#354    FLOATING AWAY (F14)        Gone West & Dabaweyaa, par Shareef Dancer       31.000 €       Pleine de Camelot

            Acheteur : Guy Petit

            Vendeur : haras de Castillon

            Éleveur : Gainsborough Farm Inc.

Très bien née et mère de plusieurs vainqueurs, Floating Away (Gone West) a fait monter les enchères jusqu’à 31.000 € et c’est Guy Petit qui a eu le dernier mot du côté du restaurant. Le courtier nous a dit : « Je l’ai achetée pour le haras de la Croix Sonnet. Son atout majeur est d’être pleine de Camelot, mais sa proche famille est particulièrement riche en éléments black types. » La mère de Floating Away, Dabaweyaa (Shareef Dancer), a remporté les Atalante Stakes (L) et s’est classée deuxième des 1.000 Guinées (Gr1). Elle a donné pas moins de six black types, dont Magellan (Hansel), vainqueur de l’American Handicap (Gr2), Bin Nashwan (Nashwan), troisième du Prix de la Salamandre (Gr1), et Alanees (Cadeaux Généreux), deuxième des Mill Reef Stakes (Gr2).

Dabaweyaa est une sœur d’Acclimatise (Shirley Heights), lauréate des Nassau Stakes (Gr2) et deuxième des Oaks Stakes (Gr1). C’est la famille de l’étalon Épistolaire, vainqueur du Grand Prix de Deauville (Gr2). Floating Away a produit trois vainqueurs mais aussi Free Flying (Authorized), quatrième du Prix des Lilas (L).

SANDRINE GAVILAN S’OFFRE UNE FILLE DE CENTIFOLIA

#339    HÉRONCHELLES (F9)         New Approach & Centifolia, par Kendor     30.000 €         Pleine de Le Havre

            Acheteur : Sandrine Gavilan

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveurs : Corduff Stud & J. Corcoran

Gagnante de quatre courses à 2 et 3ans, Héronchelles (New Approach) a trouvé preneur pour 30.000 € auprès de Sandrine Gavilan. Cette dernière nous a expliqué : « J’ai acheté la jument pour un client et elle va rester en France, à l’écurie Gavilan. Elle possède un beau modèle et un bon pedigree. De plus, elle est pleine d’un bon étalon. Nous ne savons pas encore par qui elle sera saillie. » Sandrine Gavilan possède également un permis d’entraîner et passera bientôt sa licence d’entraîneur public. Elle a ajouté : « Nous amènerons pour la première fois des yearlings à la vente d’août Arqana l’été prochain, et ils appartiennent au même client pour lequel j’ai acheté Héronchelles. »

Héronchelles est une fille de Centifolia (Kendor), lauréate du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et du Critérium de Vitesse (L). Cette dernière est une tante de Doriana, gagnante du Critérium de Vitesse et du Prix Zeddaan (Ls). Héronchelles a donné quatre produits à ce jour, mais aucun d’entre eux n’a encore été vu en piste. Elle a notamment un 3ans par Le Havre, à l’entraînement chez Christophe Ferland, et une 2ans par Rajsaman, chez Fabrice Vermeulen.

ÉRIC FEURTET TOUJOURS AUSSI FAN DE LE HAVRE

#312    BARMAID (F9)             Cape Cross & Bégueule, par Bering 30.000 €        Pleine de Le Havre

            Acheteur : S.C.E.A. Domaine Rymska

            Vendeur : haras d’Ombreville

            Éleveur : Pontchartrain Stud

Quelques heures avant d’acheter la très bien née Salamon, Éric Feurtet a eu pour 30.000 € cette Barmaid (Cape Cross). Gagnante à 2ans, la jument est elle aussi pleine de Le Havre. Barmaid est une sœur de Pivotal Answer (Pivotal), deuxième des Wild Flower Stakes (L), mais elle est également une fille de Bégueule (Bering), qui se classa deuxième du Prix Isonomy (L). Bégueule est une sœur de Battle Quest (Noblequest), lauréate des Estrapade Stakes (L) et deuxième du Prix des Réservoirs (Gr3), et de Battle On (Gay Mecene), troisième du Derby du Languedoc (L). C’est la famille d’Hipy, gagnante du Grand Prix de Vichy (Gr3) et deuxième du Prix Dollar (Gr2), ou encore de Storm River, lauréat du Grand Prix du Département 06 (L). Barmaid a donné cinq produits et les trois d’entre eux ayant été vus en piste ont tous gagné, parmi lesquels Réponse Exacte (Rajsaman), qui s’est imposée à 2ans sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte.