VENTE MIXTE DE FÉVRIER ARQANA - JOUR 1 - Une édition incomparable

Institution / Ventes / 12.02.2019

VENTE MIXTE DE FÉVRIER ARQANA - JOUR 1 - Une édition incomparable

Les ventes ayant une vocation de service sont soumises à la fluctuation de l’offre. Et les conséquences sont parfois spectaculaires. Au point que les indicateurs de cette première journée sont incomparables avec ceux de 2018 et même des années précédentes. C’est le moins que l’on puisse dire lorsque le prix moyen progresse de 230,03 % (à 22.572 €) et que le chiffre d’affaires bondit de 310,18 % ! L’apport des deux dispersions – celle de la marquise de Moratalla et celle d’Issam Farès – est considérable et il flirte avec les trois quarts du volume total.

Cependant, on peut déjà écrire trois choses. Le chiffre d’affaires de ce mardi – 3.927.500 € – est déjà très supérieur au chiffre d’affaires global des éditions précédentes. En termes de volume, cette édition 2019 est donc assurée de se clore mercredi soir sur une très forte progression. De même, à 500.000 €, Graciously (Shamardal) réalise le top price de cette journée, mais aussi de l’histoire de la vacation. Elle va rejoindre l’effectif du haras de Saint Arnoult pour y rencontrer Dschingis Secret (Soldier Hollow), dont le propriétaire majoritaire, Horst Pudwill, soutient activement son étalon. Ce mardi, 27 chevaux ont atteint ou dépassé la barre des 40.000 €, dont sept n’étaient pas issus des dispersions… contre aucun l’année dernière. Le taux de vendus s’élève à 86,57 % alors qu’en 2018, il était de 79,83 %. Cette progression du nombre de chevaux ayant changé de main est l’autre grand motif de satisfaction de cette première partie de vacation…

De l’émotion et un tournant. Alban Chevalier du Fau était entouré de son équipe après la vente. Après des années à s’occuper de l’effectif Moratalla, c’est une page qui se tourne pour eux : « C’est un mélange d’émotion et de satisfaction du travail bien fait. Les chevaux ont été bien valorisés. Nous avons essayé de suivre l’état d’esprit de la marquise. Comme elle l’aurait souhaité, je souhaite à ceux qui ont acquis des chevaux de son effectif le meilleur pour la suite. Cette grande dame était extrêmement sensible au bien-être des animaux. Elle avait d’ailleurs près d’une soixantaine de chevaux à la retraite chez elle. La marquise de Moratalla avait la classe de ces grands propriétaires que nous avons la chance d’avoir en France. C’était l’amour du cheval avant tout. Mon équipe et moi-même étions très attachés à tous ces chevaux que nous avions à l’élevage. Je ne suis pas surpris du prix atteint par Graciously (Shamardal). Compte tenu de ses qualités, elle méritait de réaliser une telle valeur, même si le prix excède mes attentes ! Je suis très content qu’elle rejoigne le haras de Larissa Kneip. C’est plaisant de voir qu’une telle jument reste en France, mais c’est aussi une bonne nouvelle de voir des acteurs différents dans le haut du marché. Cette vacation de février est la première étape de la dispersion. La suite aura lieu en juillet, puis lors des vacations de yearlings et éventuellement en décembre prochain, pour quelques lots. Certains de mes clients ont acheté deux juments de la dispersion et nous aurons plaisir à les revoir au haras. Lorsque cette dispersion sera parvenue à son terme, notre structure va prendre un nouveau tournant, avec de nouveaux clients en ce qui concerne les activités d’élevage. Nous allons nous ouvrir, développer des collaborations. Je souhaite que le travail effectué depuis plusieurs années continue à porter ses fruits, comme c’est actuellement le cas, sur les rings et en piste. »

(Presque) le clap de fin pour Manneville. Le directeur du haras de Manneville, Adrien Rambaud, nous a confié : « Jean-Claude Rouget a beaucoup d’estime pour les chevaux du haras qu’il a à l’entraînement, ainsi que pour les yearlings des familles qu’il connaît parfaitement. La palette des lots qui se sont bien vendus est très large, et Baino Rock, pourtant vide, s’est également bien vendue. Il y en a eu pour tous les goûts. Nous avons atteint nos estimations hautes et c’est une bonne surprise. Des efforts sur la qualité des saillies et des investissements sur les juments ont été réalisés ces dernières années. Nous avons eu énormément de visites lundi et beaucoup aujourd’hui également. Les gens étaient très intéressés par l’ensemble de la dispersion. C’est une page qui se tourne pour l’ensemble du staff du haras, qu’il faut remercier chaleureusement pour son implication durant ces journées de vente. L’équipe s’est montrée extrêmement efficace, disponible et professionnelle, et tout s’est passé au mieux grâce à elle.

Nous avions déjà passé sept juments pleines au mois de décembre et aujourd’hui, notre lot était tout à fait homogène. Il restera à passer deux juments qui ont déjà pouliné. Elles vont venir sur le ring en juillet, en étant suitées et pleines, je l’espère. Avec du recul, c’est agréable de constater la réussite de générations que l’équipe a conçues de A à Z. Ce fut une expérience d’une dizaine d’années extraordinaire et très formatrice. Nous avons eu des chevaux très sains et qui ont duré, envers lesquels les gens avaient confiance, et qui sont issus de familles que nous soutenons et suivons depuis longtemps. Nous remercions tous nos acheteurs qui ont investi au cours de cette dispersion et leur souhaitons le meilleur, que ce soit aux ventes ou sur les hippodromes. »

LES GRANDS INDICATEURS
JOUR 1
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. * (évol.)
2019 201 174 (86,57 %) 22.572 € (+ 230,03 %) 6.750 € (+ 68,75 %) 3.927.500 € (+ 310,18 %
2018 182 140 (76,92 %) 6.839 € 4.000 € 957.500 €
* hors amiables

 

VENTE DE FÉVRIER ARQANA
LES TOP-LOTS - Jour 1
Lot Nom Origines Prix
119 Graciously Shamardal & Gracefully 500.000 €
Pleine d’Invincible Spirit
Acheteur : Artemis Bloodstock
Vendeur : The Channel Consignment
64 Recover Me Fastnet Rock & Marie Rossa 210.000 €
Acheteur : Oceanic Bloodstock
Vendeur : The Channel Consignment
96 Bainoland Oasis Dream & Baino Hope 190.000 €
Acheteur : Jean-Claude Rouget
Vendeur : Manneville
95 N Camelot & Baino Hope 160.000 €
Acheteur : Éric Puerari
Vendeur : Manneville
98 N Siyouni & Baino Rock 160.000 €
Acheteur : High Valley Equine
Vendeur : Manneville
76 Out of Town Kentucky Dynamite & Beynotown 95.000 €
Acheteur : I.E.C.A. pour Sarona Farm
Vendeur : Manneville
122 Wilside Verglas & Sigonella 95.000 €
Pleine de Wootton Bassett
Acheteur : Broadhurst Agency
Vendeur : The Channel Consignment
105 Medical Kiss Medicean & Katelyns Kiss 89.000 €
Pleine d’Anodin
Acheteur : Manneville
Vendeur : Melchior Bloodstock
89 Lady’s Beauty Lope de Vega & Truth Beauty 88.000 €
Pleine de Olympic Glory
Acheteur : Écurie des Monceaux
Vendeur : Manneville

LE TOP DES VENDEURS
Jour 1
# Vendeurs Vendus Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Manneville 42 39.310 € 1.651.000 €
2 The Channel Consignment 16 79.250 € 1.268.000 €
3 Ombreville 4 26.000 € 104.000 €
4 A. Fabre 3 31.667 € 95.000 €
5 Coulonce Sales 2 42.000 € 84.000 €
LE TOP DES ACHETEURS
Jour 1
# Acheteurs Achetés Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Artemis Bloodstock Investments 5 105.000 € 525.000 €
2 Jean-Claude Rouget 5 79.600 € 398.000 €
3 Éric Puerari 2 120.000 € 240.000 €
4 Oceanic Bloodstock 1 210.000 € 210.000 €
5 Broadhurst Agency 4 47.000 € 188.000 €

FAITS MARQUANTS

LES CHEVAUX À L’ENTRAÎNEMENT

RECOVER ME RESTE À L’ENTRAÎNEMENT EN FRANCE

#64      F4       Fastnet Rock & Marie Rossa, par Testa Rossa    210.000 €

            Acheteur : Oceanic Bloodstock

            Vendeur : The Channel Consignment

            Éleveurs : Oceanic Bloodstock Inc & Ariane Gravereaux

Lauréate à 3ans et quatrième du Prix Tantième (L) en dernier lieu, Recover Me (Fastnet Rock) a fait grimper les enchères jusqu’à 210.000 €. Achetée par Michel Zerolo, la pouliche devrait aller à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. Elle est très bien née puisque c’est une sœur du placé de Listed Zvarov (Elusive City), mais surtout une petite-fille de Marie de Ken (Kendor), laquelle a donné l’excellente Ana Marie (Anabaa), double gagnante de Groupe et placée au plus haut niveau à plusieurs reprises. Elle appartenait à la dispersion de la marquise de Moratalla.

BALTIC BARON, LE FUTUR MONDIALISTE ?

#33      BALTIC BARON (M4)      Shamardal & Born Wild, par Sadler’s Wells       75.000 €

            Acheteur : BLM Bloodstock

            Vendeur : André Fabre

            Éleveur : Gestüt Ammerland

Baltic Baron (Shamardal) était l’une des attractions de la vente chez les chevaux à l’entraînement. Propre frère de Baltic Baroness (Prix Vermeille, Gr1), il est également un petit-fils de la championne Borgia (Acatenango), lauréate du Derby allemand, du Grosser Preis von Baden et troisième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1), entre autres. Gagnant à 3ans sur le mile cantilien, il s’est également classé deuxième du Derby du Midi (L) et quatrième du Prix Daphnis (Gr3) sous l’entraînement d’André Fabre. C’est Federico Barberini qui a eu le dernier mot pour l’élève du Gestüt Ammerland. Il nous a confié : « Je l’ai acheté pour le compte d’Elwick Stud, qui a déjà connu une belle réussite en achetant chez Arqana dans le passé, notamment avec Mondialiste (Galileo). Le cheval va partir à l’entraînement en Angleterre chez David O’Meara. C’est un beau modèle et il est très bien né. De plus, il a montré de belles choses en course et semble perfectible. » Geoff et Sandra Turnbull, gérants d’Elwick Stud, ont peut-être trouvé en Baltic Baron le futur Mondialiste. Acheté 190.000 € à l’amiable chez Arqana, lors de la vente d’été 2014, ce dernier est devenu un double gagnant de Gr1 sur 1.600m et 2.000m et fait désormais la monte chez ses propriétaires depuis l’année dernière. Outre Mondialiste, les Turnbull ont également brillé à haut niveau avec Lord Glitters (Whipper) – deuxième des Queen Ann Stakes, troisième des Sussex Stakes, Grs1 –, également entraîné par David O’Meara et acquis chez Arqana. David O’Meara a lui aussi eu du succès via l’agence française grâce à Suédois (Le Havre), acheté 165.000 € à la vente de l’Arc et vainqueur, entre autres, des Shadwell Turf Mile Stakes (Gr1) à Keeneland.

QUAND JEAN-CLAUDE ROUGET ACHÈTE DES MANNEVILLE

#96      BAINOLAND (F2)  Oasis Dream & Baino Hope, par Jeremy  190.000 €

            Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de Manneville - entraînement Jean-Claude Rouget

            Éleveur : Haras de Manneville

#72      AVENUE (F3)          Champs Élysées & Sachet, par Royal Academy  80.000 €

            Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de Manneville - entraînement Jean-Claude Rouget

            Éleveur : Haras de Manneville

#75      NOORMANDY (M3)          Le Havre & Wedge Trust, par Zamindar 75.000 €

            Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de Manneville - entraînement Jean-Claude Rouget

            Éleveur : Haras de Manneville

#99      N (M2)           Intello & Baino Rock, par Rock of Gibraltar       27.000 €

            Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de Manneville - entraînement Jean-Claude Rouget

            Éleveur : Haras de Manneville

#71      BOOMBOOM KISS (M4)   Kentucky Dynamite & Medical Kiss, par Medicean       27.000 €

            Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de Manneville - entraînement Jean-Claude Rouget

            Éleveur : Haras de Manneville

Ce mardi, Jean-Claude Rouget a acheté cinq lots sortant de son entraînement lors de la dispersion de l’effectif Farès, pour un total de 398.000 €. Le Palois nous a dit qu’il n’avait pas encore réparti ces achats entre ses différents clients. Il est doublement en terrain connu, car outre le fait que ces chevaux étaient dans ses boxes, il a aussi entraîné la majorité de leurs collatéraux. Le plus cher d’entre eux fut la 2ans Bainoland (Oasis Dream), et son mentor a déclaré : « Elle va rester à l'entraînement à la maison et devrait courir sous les couleurs d'un syndicat. » Jean-Claude Rouget entraînait déjà sa mère, Baino Hope (Jeremy), une lauréate du Prix de Pomone (Gr2) qui est aussi montée sur le podium des Prix Foy et Chaudenay (Gr2). Son père, Oasis Dream (Green Desert), est plus que jamais une valeur sûre. En 2018, l’inoxydable sire de Juddmonte a notamment brillé grâce à deux femelles, Polydream (Larc - Prix Maurice de Gheest, Gr1) et Pretty Pollyanna (Darley Prix Morny, Gr1). Issu de la même famille que Bainoland, le lot 99 est un fils d’Intello (Galileo), âgé de 2ans, mais pas encore nommé. Sa mère, Baino Rock (Rock of Gibraltar), a gagné le Prix Charles Laffitte (L).

Pas de rancune contre Sachet. Jean-Claude Rouget a façonné le premier produit de Sachet (Royal Academy) avant que ce dernier ne soit exporté à Hongkong. C’est sous sa férule que Wire to Wire (Observatory) a remporté le Prix Omnium II (L). Son produit suivant, Wireless (Kentucky Dynamite), avait montré des moyens – en étant deux fois placé de Listed – lorsqu’il était entraîné par Jean-Claude Rouget. Mais particulièrement difficile, il fut revendu à réclamer à l’âge de 5ans. C’est à ce moment que le Tchèque Vaclav Luka l’a acquis pour un de ses clients. En changeant d’environnement et en vieillissant, le cheval est devenu plus raisonnable, améliorant ainsi le niveau de ses performances (placé des Prix Quincey et Bertrand du Breuil, Grs3). Jean-Claude Rouget n’en a pas tenu rigueur à Sachet puisqu’il a acquis ce mardi sa fille de 3ans, Avenue (Champs Élysées), laquelle n’a pas encore débuté.

Noormandy va rester dans son box. Auteur de débuts discrets au mois d’octobre, à Toulouse, sur 1.600m, Noormandy (Le Havre) s'est racheté en ouvrant son palmarès dans le Prix Clermont Lefort (Maiden) sur le même parcours. Monté en dernière position lors de ses premiers pas en compétition, il s'est imposé à l'issue de la tactique inverse. Jean-Claude Rouget a signé le bon à 75.000 € pour conserver son pensionnaire au sein de son effectif.

Racheté 40.000 € aux ventes de yearlings d'août, c’est un fils de Wedge Trust ** (Zamindar), lauréate du Prix de Bonneval (L) et deuxième du Prix de Seine-et-Oise (Gr3). Cette dernière est une sœur de Pitch (Manduro), vainqueur de la Coupe de Marseille et troisième du Grand Prix de Marseille (Ls).

PERFECT CITY SUR LES OBSTACLES

#74      PERFECT CITY (H4)        Elusive City & Tall Perfection, par Distorted Humor     80.000 €

            Acheteur : Horse Racing Advisory

            Vendeur : Haras de Manneville - entraînement Jean-Claude Rouget

            Éleveur : Haras de Manneville

Même si ce n’est pas une évidence compte tenu de son pedigree, c’est sur les obstacles que Perfect City (Elusive City) sera revu à l’avenir. Hubert Barbe a signé le bon à 80.000 € et il nous a dit : « Il part en Angleterre pour l’obstacle. Je l’ai acheté pour Jonjo O’Neill, mais je ne sais pas encore pour quel propriétaire. C’est un cheval très sain, avec de la taille, de l’envergure. La distance de ses performances en plat était un peu courte mais il pouvait certainement faire plus long. À ce prix-là, pour un bon cheval de plat, c’est intéressant. Et s’il saute correctement, cela devrait aller. » Sous la férule de Jean-Claude Rouget, Perfect City reste sur un succès dans le Prix de Voltaire (Classe 1) sur la P.S.F de Deauville. Cette épreuve sur 1.900m était sa tentative sur la distance la plus longue en compétition. Sa mère a produit trois autres gagnants, mais c’est surtout la sœur de trois black types dont Always Dreaming (Bodemeister), gagnant du Kentucky Derby et du Florida Derby (Grs1).

LES PREMIERS ACHATS DE PHILIPPE BOUAZIZ POUR LE HARAS DE BERNESQ

#76      OUT OF TOWN (F4)          Kentucky Dynamite & Beynotown, par Authorized      95.000 €

            Acheteur : I.E.C.A. pour Sarona Farm

            Vendeur : Haras de Manneville

            Éleveur : Haras de Manneville

Placée de Listed à plusieurs reprises, Out of Town (Kentucky Dynamite) a fait tomber le marteau à 95.000 € pour le compte de Sarona Farm. Philippe Bouaziz, gérant de la société, nous a expliqué : « C’est une pouliche qui possède un physique plaisant et qui a montré du courage en course, ce qui m’a plu. Nous ne savons pas encore chez qui elle va aller à l’entraînement, mais nous allons tenter d’améliorer ses performances qui sont déjà très bonnes. Jean-Claude Rouget a fait du bon travail avec elle. C’est la première pouliche que nous achetons dans le but de renouveler la jumenterie du haras de Bernesq, dont nous venons de nous porter acquéreurs. » À 3ans, la jument est montée sur le podium du Derby du Languedoc, du Prix Caravelle - Haras des Granges et du Prix Rose de Mai (L). La deuxième mère a produit Germance (Silver Hawk), lauréate du Prix Saint-Alary et deuxième du Prix de Diane (Grs1). C'est la famille d'Aiglonne (Silver Hawk), gagnante des Prix Fille de l'Air (Gr3) et Panacée (L). Aiglonne a donné les deux vainqueurs de Groupe Démocrate (Dalakhani), gagnant du Prix Hocquart (Gr2), et Mekhtaal (Sea the Stars), lauréat du Prix d'Ispahan (Gr1).

LES POULINIÈRES

MEDICAL KISS RETOURNE CHEZ SON ÉLEVEUR

#105    MEDICAL KISS     Medicean & Katelyns Kiss, par Rahy       89.000 €

            Pleine d’Anodin

            Acheteur : Melchior Bloodstock

            Vendeur : Scea Haras de Manneville

            Éleveur : Select Bloodstock Ltd

Pleine d’Anodin, Medical Kiss (Medicean), sœur du black type Leonio (Myboycharlie), a été achetée par son éleveur, Paul Fretwell, représentant de Melchior Bloodstock et de Select Bloodstock. Ce dernier nous a dit : « Je l’ai élevée et cela me tenait à cœur de la récupérer car j’aime beaucoup la famille. Elle va rester en France pour le moment. » Paul Fretwell est le fils du propriétaire John Fretwell, lequel a eu de bons chevaux à l’image d’Always Hopeful (Richmond Stakes, Gr2, troisième du Prix Morny et des Middle Park Stakes, Grs1) et Silent Times (Champagne Stakes, Gr2), tous les deux entraînés à l’époque par Eoghan O’Neill, ou encore Temple Meads (Mill Reef Stakes, Gr2).

UNE SŒUR DE SHAMTEE POUR JEAN-PIERRE DUBOIS

#89      LADY’S BEAUTY  Lope de Vega & Truth Beauty, par Dubai Destination              88.000 €

            Pleine d’Olympic Glory

            Acheteur : Écurie des Mouettes

            Vendeur : Scea Haras de Manneville

            Éleveur : S.F. Bloodstock LLC

Encore un lot de la dispersion d’Issam Farès avec cette sœur de la gagnante de Listed Shamtee (Shamardal), Lady’s Beauty (Lope de Vega), qui a conquis à la fois le cœur et le portefeuille de Jean-Pierre Dubois. Le professionnel nous a dit : « C’est une fille de Lope de Vega (Shamardal), que l’on ne présente plus. La jument descend de la magnifique souche d’Helen Street, qui a magnifiquement produit. De plus, elle est pleine d’Olympic Glory (Choisir), lequel fait partie des jeunes étalons en vogue. Si nous avons de la chance, ça devrait bien se passer avec elle ! » Lady’s Beauty appartient notamment à la famille des étalons Sharmardal, Street Cry, Territories, etc.

ILIOUSHKA REVIENT AUX CAPUCINES

#142    ILIOUSHKA Iffraaj & Pearlescence, par Pleasantly Perfect     80.000 €

            Pleine de Camelot

            Acheteur : Éric Puerari

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveurs : Oceanic Bloodstock Inc & Cuadra Montalban

Présentée par Anna Sundstrom, Ilioushka (Iffraaj), présentée pleine de Camelot, a remporté quatre courses à 3ans. Elle a été vendue à Éric Puerari, lequel nous a dit : « C’est une très jolie jument qui a été bien saillie, étant pleine de Camelot. Nous la connaissons bien puisqu’elle a été élevée au haras des Capucines ! Elle va peut-être rencontrer Almanzor cette année. »

Ilioushka est une fille de Pearlescence (Pleasantly Perfect), troisième du Prix Minerve (Gr3), mais elle est surtout la nièce de Starine (Mendocino), lauréate du Breeders’ Cup Filly & Mare Turf et des Matriarch Stakes (Grs1).

RECIFE PART AU HARAS

#180    RECIFE        Giant’s Causeway et Rietondale, par Dynaformer                     80.000 €

            Acheteur : Guy Petit

            Vendeur : Haras d’Ombreville

            Éleveur : Gestüt Farhof

Gagnante lors de son unique sortie, à 3ans, en Allemagne, Recife (Giant’s Causeway) va prendre la direction de l’Irlande, comme nous l’a annoncé Guy Petit, qui a signé le bon à 80.000 € : « Je l’ai achetée pour un nouveau client et elle va se rendre en Irlande. Elle n’a que 4ans mais va partir au haras. C’est la sœur de trois black types et elle descend d’une très bonne famille en pleine expansion. » Recife, présentée par le haras d’Ombreville, est notamment la sœur de Stormy Len (Harlan’s Holiday), deuxième des Secretariat Stakes (Gr1). C’est une souche qui a donné de nombreux vainqueurs de Groupe aux États-Unis, à l’image de Cetewayo, Dynaforce, Bowman Mill

UNE VENTE PLEINE DE PROMESSES POUR BAINO ROCK

#97      BAINO ROCK         Rock of Gibraltar & Baino Ridge, par Highest Honor               75.000 €

            Vide

            Acheteur : Agence BHB

            Vendeur : Scea Haras de Manneville

            Éleveur : Scea Haras de Manneville

Gagnante du Prix Charles Laffitte (L) et placée de Gr3, Baino Rock (Rock of Gibraltar), 10ans et présentée pleine de Shalaa, avait de nombreux atouts dans son jeu pour séduire les acheteurs. Hervé Bunel n’a pas hésité à débourser 75.000 € pour cette sœur de la lauréate black type Baino Hope (Jeremy). Il nous a déclaré : « Je l’ai achetée pour un client français, qui est assidu aux ventes de Deauville. La jument va aller au haras de l’Hôtellerie, chez Jean-Pierre Garçon. Nous ne savons pas encore par qui elle va être saillie. Son yearling par Siyouni (Pivotal) vient d’être vendu 160.000 €, cela laisse de bons espoirs pour l’avenir ! » La jument a été vendue vide, puisqu’elle a coulé de Shalaa en 2018.

SYMBA’S DREAM PREND LA DIRECTION DE L’IRLANDE

#110    SYMBA’S DREAM Vindication & Lyphard Gal, par Lyphard           60.000 €

            Pleine de Charm Spirit

            Acheteur : James Dunne

            Vendeur : Scea Haras de Manneville

            Éleveur : Fast Track Farms Llc

Troisième du Derby du Languedoc (L), cette sœur d’Heritage of Gold (Gold Legend), double gagnante de Gr1 aux États-Unis, est la mère de trois black types dont Jufoon (Dubawi), laquelle a conclu deuxième du Prix Petite Étoile (L). Elle a été achetée par James Dunne, lequel nous a dit : « Je l’ai achetée pour mon propre compte et elle va partir en Irlande. C’est une belle jument avec de bonnes origines, et elle a de la taille. Elle sera saillie soit par Merchant Navy (Fastnet Rock), soit par Cityscape (Selkirk). » Symba’s Dream est actuellement pleine de Charm Spirit (Invincible Spirit). Elle provient de la dispersion Farès.

UNE PROPRE SŒUR DE ZANTENDA POUR DES CLIENTS IRLANDAIS

#88      DELICATE  Zamindar & Tender Morn, par Dayjur    55.000 €

            Pleine de Dabirsim

            Acheteur : Equos Racing International

            Vendeur : Scea Haras de Manneville

            Éleveur : Wertheimer & Frère

Cette propre sœur de l’excellente Zantenda (Prix d’Aumale, Gr3, troisième du Prix Marcel Boussac, Gr1) a trouvé preneur pour 55.000 € auprès de Nicolas Lefèvre. Ce dernier nous a dit : « Je l’ai achetée pour des clients irlandais. C’est une super jument, très athlétique, qui provient d’une excellente famille. Elle est pleine de Dabirsim (Hat Trick) qui, j’en suis sûr, va produire encore beaucoup de gagnants. J’ai vu son yearling par Olympic Glory (Choisir) et il est très beau, ce qui est de bon augure. » Le yearling en question passait également en vente et a été cédé 13.000 € un peu plus tard à Seamus Murphy.

JOHN TYRELL FAIT MAIN BASSE SUR TIMEPECKER

#117    TIMEPECKER       Dansili & Pas d’Heure, par Arazi  52.000 €

            Pleine d’Almanzor

            Acheteur : BBA Ireland

            Vendeur : The Channel Consignment

            Éleveur : Chilwick Bury Stud Management

Lauréate du Prix Occitanie (L), cette sœur du gagnant de Gr3 Court Canibal (Montjeu) a été achetée par John Tyrell pour 52.000 €. Ce dernier nous a dit : « Je l’ai achetée pour un client. Ses deux produits ayant couru sont vainqueurs et elle est pleine du champion Almanzor. Elle va probablement pouliner en Irlande et sera saillie soit par un fils de Galileo (Sadler’s Wells) tel que Churchill, soit par Camelot (Montjeu). » Timepecker, en provenance de la dispersion Moratalla, a notamment donné Maytime (Henrythenavigator), lauréate sur l’hippodrome de Chantilly et quatrième du Prix La Sorellina (L).

BECOMES YOU POUR FRÉDÉRIC GIRARD

#123    BECOMES YOU     Lomitas & Joyeuse Entrée, par Kendor    52.000 €

            Pleine de Fastnet Rock

            Acheteur : Broadhurst Agency

            Vendeur : The Channel Consignment

            Éleveur : Succession de Moratalla

Gagnante du Critérium de l’Ouest (L) et troisième du Prix de Condé (Gr3), Becomes You (Lomitas) est une sœur de l’étalon Tin Horse (Sakhee), vainqueur de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Pleine de Fastnet Rock, elle a été adjugée 52.000 € à Laurent Benoît pour le compte de Frédéric Girard, lequel nous a dit : « Elle avait tout pour me plaire, puisqu’elle est gagnante de Listed à 2ans et elle n’a produit que des vainqueurs. De plus, elle est pleine d’un bon étalon. » L’heureux propriétaire a souhaité rester discret sur sa propre expérience dans les courses. Becomes You a six produits qui ont déjà couru. Les six sont gagnants.

IDENTITY RUN FAST PASSE ENTRE LES MAINS D’UN PROPRIÉTAIRE QATARI

#238    IDENTITY RUN FAST     Footstepsinthesand & Tipperary Boutique, par Danehill Dancer            40.000 €

            Pleine de Toronado

            Acheteur : Paul Nataf

            Vendeur : Haras du Grand Lys

            Éleveur : Mountarmstrong Stud

Gagnante à 2ans en Italie, Identity Run Fast (Footstepsinthesand) s’est également classée deuxième du Premio Dormello (Gr3). Pleine de Toronado, elle a été acquise par Paul Nataf (qui a élevé l’étalon !).  Il nous a dit : « Je l’ai achetée pour le compte de Khalid Rashid Al Mohannadi, un propriétaire qatari qui a des chevaux à l’entraînement chez Henri-Alex Pantall. La jument va rester en France. C’est un très beau modèle et elle est placée du Dormello, une très bonne course en Italie qui est d’ailleurs en train d’être promue Gr2. La jument est pleine d’un étalon que j’ai élevé et avait tout pour me plaire ! » Paul Nataf avait déjà réalisé un achat judicieux chez Arqana pour Khalid Rashid Al Mohannadi, puisqu’il s’était porté acquéreur, pour 22.000 €, de Courtofversailles, lequel a remporté le Qatar Gold Trophy (Gr1 local) sous les couleurs du propriétaire qatari.

PAR AMOUR POUR DSCHINGIS SECRET

#119    GRACIOUSLY        Shamardal & Gracefully, par Orpen        500.000 €

            Pleine d’Invincible Spiri

            Acheteur : Artemis Bloodstock Investments

            Vendeur : The Channel Consignment - Marquise de Moratalla

            Éleveur : Haras de La Pérelle

Ce n’est pas la première fois que Graciously (Shamardal) passe sur le ring de Deauville. En août 2012, alors qu’elle était yearling, la marquise de Moratalla l’avait acquise pour 280.000 € par l’intermédiaire de l’agence FIPS. À l’époque, Giofra (Dansili), sa sœur utérine, venait juste de remporter les Falmouth Stakes (Gr1). Mais depuis cette date, leur mère, Gracefully (Orpen), a donné trois black types supplémentaires, soit directement – Big Baz et Gomati – soit grâce à ses filles au haras - Hyper Hyper. Et c’est justement la force de cette famille en plein épanouissement qui a séduit l’acheteur de Graciously, Horst Pudwill. Elle était aussi la seule jument pleine d’Invincible Spirit (Green Desert) au catalogue, ce qui était un immense plus quand on connaît la cote des produits du top-étalon de l’Irish National Stud. Nul n’est éternel et à l’âge de 22ans, il officie à 120.000 € la saillie.

Une lutte au sommet. Allemand installé en Asie, Horst Pudwill est notamment le cofondateur de Techtronic Industries, l’entreprise qui produit les aspirateurs Hoover. Et c’est au téléphone qu’il a fait monter les enchères. À Deauville, comme en décembre, c’est Larissa Kneip qui a levé le doigt pour lui. Et la lutte fut dantesque, comme on dit en plein milieu du tournoi des six nations. Celle qui dirige le haras de Saint Arnoult est ainsi venue à bout des associés de Coolmore, d’Anthony Stroud et de Jean-Pierre Dubois. À 500.000 €, le record de la vente de février est battu.

Soutenir son étalon. C’est avec une certaine émotion que Larissa Kneip a déclaré : « Horst Pudwill, le propriétaire de Dschingis Secret [un lauréat du Grosser Preis von Berlin, Gr1, stationné au haras de Saint Arnoult, chez Larissa Kneip, ndlr] voulait une jument de tout premier plan pour soutenir son étalon. En décembre, il a été battu sur quelques juments, ce qui l’avait un peu énervé ! Si bien qu’il m’a confié la mission de lui trouver un papier de toute première classe en ce début d’année. Il voulait vraiment un grand pedigree. En plus, elle est pleine d’un très bon étalon et on peut espérer que le poulain à naître permette de rembourser une partie du prix d’achat de la jument en repassant en vente. Graciously devrait très bien croiser avec Dschingis Secret. L’étalon va recevoir environ 25 juments appartenant à ses propriétaires. Horst Pudwill, qui est majoritaire sur la propriété du jeune sire – après l’avoir fait courir sous ses couleurs –, en a acheté plusieurs en décembre à Deauville dans cet objectif, mais aussi à BBAG. Il a par ailleurs rapatrié ses juments stationnées en Allemagne chez nous. C’est un éleveur vendeur, mais il n’hésite pas à faire courir sa production. Je vais moi aussi soutenir Dschingis Secret avec mes poulinières. » Horst Pudwill a également acheté le propre frère de Dschingis Secret (Soldier Hollow). Il fut top price des ventes BBAG à 500.000 €. Nommé Dschingis First (troisième de l'Herzog von Ratobor Rennen, Gr3), il est devenu black type à l'âge de 2ans.

Pourquoi ce croisement ? Au sujet du produit à naître en 2020, Larissa Kneip détaille : « La jument a peu de sang de Northern Dancer, qui est très éloigné dans son pedigree. L’étalon va ramener beaucoup de Northern Dancer. J’estime énormément Shamardal (Giant’s Causeway) en tant que père de mère. Enfin c’est une souche magnifique, avec beaucoup de femelles très bien saillies, dont Giofra qui ne manquera pas d’améliorer la page du catalogue, avec de beaux updates. » À ce jour, Shamardal est le père de mère de quatre gagnants de Gr1 : Awtaad (Cape Cross), lauréat des Irish 2.000 Guineas (Gr1), Mighty High (Pathfor), gagnante des Allan Robertson Championship (Gr1), Pretty Pollyanna (Oasis Dream), lauréate du Darley Prix Morny (Gr1), et Latrobe (Camelot), gagnant du Derby d’Irlande (Gr1). Latrobe et Mighty High sont issus de pères portant le sang de Sadler’s Wells (Northern Dancer)… comme Dschingis Secret ! Graciously a gagné un handicap en valeur 39,5, sur 1.400m à Saint-Cloud, à l’âge de 3ans, sous les couleurs de la marquise de Moratalla. Non placée à deux reprises pour ses tentatives au niveau Listed, elle a terminé sa carrière par une victoire sur 2.000m à Toulouse, étant prise en valeur 38,5.

LA MÈRE DE SARIGAN POUR LAURENT BENOIT

#122    WILSIDE      Verglas & Sigonella, par Priolo      95.000 €

            Pleine de Wootton Bassett

            Acheteur : Broadhurst Agency

            Vendeur : The Channel Consignment - Élevage de Moratalla

            Éleveur : Kildaragh Stud

C’est Laurent Benoit qui a eu le dernier mot sur le lot 122, à 95.000 €, une jument pleine de Wootton Bassett (Iffraaj), un sire dont on connaît la cote sur le ring d’Arqana. Issue de l’effectif de la marquise de Moratalla, Wilside (Verglas), gagnante du Prix Chloé (Gr3), est déjà mère de Sarigan (Teofilo), gagnante du Prix de Thiberville (L). La deuxième mère a donné deux black types mais également la génitrice du précoce et rapide Donjuan Triumphant (Dream Ahead), lauréat du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2), puis placé du Prix Maurice de Gheest et des British Champions Sprint Stakes (Grs1).

HIDDEN COVE PREND LA DIRECTION DE L’ANGLETERRE

#115    HIDDEN COVE      Nayef & Pas d’Heure, par Arazi    80.000 €

            Pleine de Shalaa

            Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Limited

            Vendeur : The Channel Consignment - Élevage de Moratalla

            Éleveur : Childwick Bury Stud Management

Après avoir signé le bon à 80.000 € pour Hidden Cove (Nayef), pleine de Shalaa, Anthony Stroud nous a expliqué : « C’est une très belle jument, issue d’une bonne famille et elle est pleine d’un jeune étalon très prometteur. Elle a atteint la limite du budget qui m’était alloué. Elle va partir en Angleterre à Ashbrittle Stud, en Angleterre. » Hidden Cove fut elle-même une bonne jument de course, se classant notamment deuxième du Prix Belle de Nuit et du Prix Solitude, mais également troisième du Prix Scaramouche (Ls). C’est une fille de Nayef (Gulch), lequel est le père de mère de Harlem (TAB Australian Cup, Gr1) et de Loxley (Lucien Barrière Grand Prix de Deauville, Gr2). Son premier produit, Nordeste (Holy Roman Emperor), est à l’entraînement en Espagne. La mère d’Hidden Cove a donné trois autres black types, dont trois en plat, le meilleur étant bien sûr Court Canibal (Montjeu), gagnant du Prix Exbury (Gr3), mais également sur le podium des Prix Noailles et d'Harcourt (Grs2). La deuxième mère, La Tirana (Akarad), s’était classée dans les Prix de Flore, Corrida et Fille de l'Air (Grs3). Elle a produit un très bon sauteur avec Walkon (Take Risks), lauréat du Finale Juvenile Hurdle et du 4-y-o Novices' Hurdle (Grs1). Dirigé par Brendan Boyle, Ashbrittle Stud a obtenu ses meilleurs résultats avec la production de Powess (Peintre Célèbre), laquelle a notamment donné Talent (New Approach), gagnante des Oaks d’Epsom (Gr1). Or Prowess est arrivée à Ashbrittle Stud grâce à un partenariat mis en place entre le haras et son propriétaire, Mark Dixon, par l’intermédiaire… d’Anthony Stroud !

LA SŒUR D'HAWK WING POUR MARGARET O'TOOLE

#166    PACIFIC PRIDE     Storm Cat & Race for the Stars, par Fusaichi Pegasus   75.000 €

            Pleine de Teofilo

            Acheteur : Margaret O'Toole

            Vendeur : The Channel Consignment - Al Shahania Stud

            Éleveur : Lorgnette Bloodstock

C’est Margaret O'Toole qui a eu le dernier mot pour le lot 166, une jument en provenance de l’effectif d’Al Shahania Stud. Lauréate d’une course aux États-Unis, c’est une fille de Race for the Stars (Fusaichi Pegasus), gagnante des EBF Fillies’ Stakes (Gr3), avant de donner deux black types dont Sir John Lavery (Galileo), deuxième des Joel Stakes (Gr2). La deuxième mère est l’aïeule de 17 chevaux de stakes, mais elle est surtout la mère d’Hawk Wing (Woodman), gagnant des National Stakes, des Lockinge Stakes et des Eclipse Stakes (Grs1). Pacific Pride (Storm Cat) est pleine de Teofilo (Galileo), et avec Galileo, les filles de Storm Cat ont donné de nombreux chevaux de Gr1 (Gleneagles, Churchill, Decorated Knight, Misty for Me…)

LES YEARLINGS

UNE FILLE DE CAMELOT POUR LE HARAS DES CAPUCINES

#95      F.        Camelot & Baino Hope, par Jeremy          160.000 €

            Acheteur : Éric Puerari

            Vendeur : Scea Haras de Manneville

            Éleveur : Scea Haras de Manneville

Fille de l’étalon en vogue, Camelot, cette jolie yearling est le deuxième produit de la bonne Baino Hope (Jeremy), lauréate des Prix de Pomone (Gr2) et Michel Houyvet (L). Elle a été adjugée 160.000 € à Éric Puerari, lequel nous a expliqué : « Je l’ai achetée avec des amis et elle va rejoindre le haras des Capucines. Elle était pour moi le pic de la vente. La pouliche est très racée et je suis très content de recevoir un nouveau yearling de qualité au haras. J’adore son père, Camelot ; il transmet beaucoup de cœur à ses produits. La pouliche repassera peut-être aux ventes de yearlings. » Elle a atteint le top price chez les yearlings en ce premier jour de vente, ex-aequo avec sa cousine par Siyouni et Baino Rock.

ANNA SUNDSTROM À LA RECHERCHE DE LA NOUVELLE LAURENS

#98      F         Siyouni & Baino Rock, par Rock of Gibralter     160.000 €

            Acheteur : High Valley Equine

            Vendeur : Haras de Manneville

            Éleveur : Haras de Manneville

Anna Sundstrom est tombée sous le charme de cette yearling par Siyouni (Pivotal) pour une raison très simple. Après avoir signé le bon à 160.000 €, elle a déclaré : « Je n’ai jamais vu une pouliche qui ressemble autant à Laurens... Quand je l'ai vue hier, j'ai vu Laurens. Elle a la même attitude, la même façon de marcher, le même caractère, les mêmes qualités. Je suis vraiment ravie de l'avoir. Elle repassera probablement en vente. »

Laurens ne fut pas qu’une bonne vente pour Anna Sundstrom – 220.000 £ à Goffs, soit le top price des pouliches à la vente de Doncaster –, car l’élève de Melchior-François Mathet a aussi fait briller la France grâce à son incroyable palmarès et sa magnifique combativité qu’elle a largement prouvée en remportant cinq Grs1 : Matron Stakes, Kingdom of Bahrain Sun Chariot Stakes, bet365 Fillies' Mile Stakes, Prix de Diane & The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary, Grs1. Cette yearling présente d’autres points communs avec la grande – dans les deux sens du terme – Laurens. Outre leur père, elle est issue d’un père de mère de la lignée mâle de Danzig (Northern Dancer). Sa mère, Baino Rock (Rock of Gibraltar), a gagné le Prix Charles Laffitte (L) et elle issue de Rock of Gibraltar (Danehill), lequel s’affirme en tant que père de mère (d’où les gagnant de Gr1 Mikki Isle, Photo Call et Line of Duty). Cette famille a donné avec beaucoup de régularité des chevaux de valeur au haras de Manneville (Take Risks, Baino Hope…).