DUBAI WORLD CUP - Wayne Lukas, un premier voyage à 83 ans !

International / 13.02.2019

DUBAI WORLD CUP - Wayne Lukas, un premier voyage à 83 ans !

La puissance du dollar a convaincu Wayne Lukas, et le légendaire entraîneur américain, 83 ans, a décidé de s’offrir pour la première fois un partant hors de son continent. L’homme aux vingt succès dans les courses de la Breeders’ Cup est encore loin de la retraite et il a choisi la Dubai World Cup pour Bravazo (Awesome Again), un 4ans qui avait donné chaud à Justify (Scat Daddy) dans les Preakness Stakes, mais qui n’a pas gagné une course en dix sorties depuis son succès en février 2018 dans les Risen Star Stakes (Gr2). Il ne possède pas l’instinct du gagnant mais il est régulier et il vient de se classer quatrième dans la Pegasus World Cup (Gr1). Wayne Lukas, de ses quartiers d’hiver à Oaklawn Park en Arkansas, a dit : « Je respecte beaucoup les grandes courses, je ne courrais jamais un cheval dans la Dubai World Cup ou dans l’Arc de Triomphe si je n’estimais pas qu’il possède une vraie chance. Je pense que Bravazo mérite le déplacement. Il doit s’adapter à une piste différente, au dirt de Meydan, qui est très spécial, et il trouvera de nouveaux adversaires. Il y a beaucoup de points d’interrogation mais douze millions de dollars sont une bonne incitation… »

Pour les plus jeunes de nos lecteurs, Wayne Lukas, en plus de ses vingt Breeders’ Cup, a gagné quatorze courses de la Triple Couronne. Ses statistiques avec les pur-sang – après avoir dominé pendant une décennie les courses de quarter horses – sont impressionnantes : il compte 4.610 victoires et ses chevaux accumulent 280 millions de dollars de gains.