WINTER DERBY (GR3) - Wissahickon, un penalty pour papa Tapit

International / 22.02.2019

WINTER DERBY (GR3) - Wissahickon, un penalty pour papa Tapit

WINTER DERBY (GR3)

Wissahickon, un penalty pour papa Tapit

Le Winter Derby (Gr3, P.S.F), marque le coup d’envoi de la saison des Groupes en Europe. Cependant, en ce moment, les professionnels et les turfistes anglais ont des préoccupations plus importantes que le succès annoncé de Wissahickon (Tapit). Le pensionnaire de John Gosden a déjà battu trois de ses six adversaires lors de sa rentrée sur ce même parcours. Au rating, il a dix livres d’avantages sur le tenant du titre Master the World (Mastercraftsman) et Hathal (Speightstown), lequel vient de reprendre confiance après ses deux victoires à Wolverhampton. Lanfranco Dettori devra juste garder les yeux bien ouverts pour assurer enfin au Champion Sire américain Tapit (Pulpit) – qui compte soixante-dix lauréats de Groupe – un premier succès en Europe.

Les entraîneurs furieux. Le grand sujet de discussion qui anime le milieu des courses en Angleterre est le boycott par les entraîneurs des épreuves ayant lieu dans les dix-huit hippodromes gérés par l’Arena Racing Company (ARC). Les professionnels sont furieux de la baisse d’environ 22 % des allocations décidée par l’ARC en prévision de la chute des revenus liée aux changements de mises maximales sur les fixed odds betting terminals. Des neuf partants d’un novice stakes se déroulant ce samedi, il n’en reste aucun, les entraîneurs ayant choisi de déclarer forfait volontairement pour protester contre cette mesure. Une autre course similaire n’a attiré finalement qu’un seul partant sur les dix-huit engagés initialement. Il s’agit de Greybychoice (Dark Angel), un pensionnaire de Nick Littmoden. Ses propriétaires recevront 2.911 £ (3.349 €). Mark Johnston a déclaré : « Les allocations sont ridicules, cela n’a pas de sens d’amener un cheval à Lingfield pour une course dotée 4.500 £ d’allocations, alors que dans d’autres hippodromes, on court pour 8.000 £. »