À LA PREMIÈRE BREEZE UP DE L’ANNÉE - Quatre millionnaires pour Coolmore dans une vente record

International / 28.03.2019

À LA PREMIÈRE BREEZE UP DE L’ANNÉE - Quatre millionnaires pour Coolmore dans une vente record

Le marché des 2ans à l’entraînement aux États-Unis est devenu de plus en plus sélectif. Surtout dans les ventes boutiques comme celles organisées par Fasig-Tipton. Mercredi à Gulfstream Park, 88 des 188 jeunes chevaux proposés par le catalogue ont été "scratchés". Et sur les 100 qui sont passés sur le ring, 41 ont été rachetés. Nous n’étions pas loin de la catastrophe… Mais, heureusement pour les vendeurs, il y a beaucoup d’argent à la clé lorsqu’un sujet correspond aux exigences des acheteurs.

Pour résumer cette vente, on peut dire qu’il y a eu peu de transactions mais des dollars à foison ! La vacation a enregistré de nouveaux records et tous les indicateurs progressent, malgré le très faible nombre de vendus (59). Le chiffre d’affaires a augmenté de 23,9 %. Il atteint 29,11 millions de dollars (25,85 millions d’euros), le prix moyen (493.475 $, 440.000 €) a grimpé de 28,1 % et six lots ont été adjugés à plus d’un million de dollars. L’an passé, seuls deux chevaux avaient dépassé le million.

Un top price à 3,65 millions. Le top price, lui aussi, bat un nouveau record. C’est après une longue bataille avec un acheteur au téléphone que Jamie McCalmont et Donato Lanni, agissant pour Coolmore et des associés mystère, ont posé l’enchère gagnante à 3.650.000 $ (3,24 M €) pour un mâle par Curlin (Smart Strike). Il s’agit du prix le plus élevé enregistré pour un 2ans à l’entraînement depuis 2006. Souvenez-vous, Coolmore avait alors battu le cheikh Mohammed Al Maktoum avec une enchère à 16 millions de dollars (13,4 M€ à l’époque) pour The Green Monkey (Forestry).

Le top price sera entraîné par Bob Baffert et, comme a déclaré Donato Lanni : « Vous découvrirez les noms de mes clients quand le cheval sera déclaré partant. » Le poulain, élevé par John Sikura et Vinnie Viola, était présenté par Jim Crupi. Il a avait fait son breeze en 10’’. Le choix de ses éleveurs s’avère donc payant : il faut se souvenir que le poulain avait été retiré de la vente de yearlings de septembre de Keeneland. Sa mère, Achieving (Bernardini), a produit deux black types, dont Arabian Hope (Distorted Humor), gagnant de l’Istanbul Trophy (Gr3) et troisième des Falmouth Stakes (Gr1).

Un American Pharoah à 1,65 million. Coolmore est responsable, en solitaire ou en association, de quatre des six lots millionnaires. L’un d’entre eux, un poulain par American Pharoah (Pioneerof the Nile), n’avait pas brillé lors de son breeze (10’’2/5). Mais Jamie McCalmont a déboursé 1,65 millions de dollars (1,45 M €) pour l’avoir. C’est un frère du lauréat du Florida Derby Ice Box (Pulpit) et il avait été acheté 215.000 $ (189.000 €) yearling à Keeneland, par le pinhooker Eddie Woods. Pour 1,3 million de dollars (1,14 M €) et en association avec Kaleem Shah, Coolmore s’est aussi offert une pouliche par Curlin, sœur du gagnant de Gr1 Salutos Amigos (Salute the Sarge). Le quatrième millionnaire de Coolmore est un poulain par Into Mischief (Harlan’s Holiday), issu de la gagnante black type Cor Cor (Smoke Glacken).

Les deux autres lots adjugés à plus d’un million sont une pouliche par Into Mischief, achetée 1,5 million de dollars (1,31 M€) par Oxo Equine, et un mâle par Medaglia d’Oro (El Prado), acheté 1,2 million par Emmanuel de Seroux pour un client anonyme.