Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

À LA UNE - Envoi Allen et Altior nous régalent

International / 13.03.2019

À LA UNE - Envoi Allen et Altior nous régalent

Si nous devions retenir deux choses seulement de ce mercredi 13 mars à Cheltenham, ce serait les victoires d’Envoi Allen (Muhtathir) et d'Altior (High Chaparral). En étant un peu cocardiers, commençons par l’élève de Bruno Vagne, déjà naisseur d’Espoir d’Allen (Voix du Nord), gagnant du Champion Hurdle (Gr1). Envoi Allen est un cheval d’exception, qui n’a pas connu la défaite et a fait quelque chose dans le Champion Bumper (Gr1). L’avenir lui appartient et nous allons en entendre parler longtemps. Altior nous a lui aussi donné de fortes émotions. Entre les deux derniers fences du Queen Mother Champion Chase (Gr1), il paraissait battu par les français Politologue (Poliglote) et Sceau Royal (Doctor Dino). Mais il est revenu gagner sur sa classe car le terrain lourd n’était pas pour lui. Il est ainsi resté invaincu en treize courses en steeple, un record, et avec une 18e victoire consécutive, il a égalé un autre record, détenu par le crack Big Buck’s (Cadoudal)… Comme nous sommes gourmands, nous ajouterons une troisième chose à retenir : la belle troisième place d’Urgent de Grégaine (Truth or Dare) dans la deuxième étape de la Crystal Cup.

Les chiffres plaident en faveur des "FR". Au final, il n’y a eu qu’un succès français ce mercredi, celui d’Envoi Allen, mais avec leurs places et leurs comportements en course, les "FR" nous ont encore offert un beau spectacle. Sur les deux premiers jours, les "IE" au départ des douze Groupes sur les obstacles étaient deux fois plus nombreux que les chevaux nés en France. Cette proportion est révélatrice de celle des pays de naissance parmi les effectifs de sauteurs à l’entraînement outre-Manche. Pourtant les "FR" ont obtenu un taux de réussite largement plus élevé (cinq Groupes pour 62 partants) que les sujets nés en Irlande (sept Groupes pour 101 partants). C’est aussi bien qu’en 2018 (cinq victoires de Groupe) et mieux qu’en 2018 (trois succès de Groupe). Notre victoire, sur ce début de meeting, c’est donc aussi celle des statistiques !