Qui ne saute pas n’est pas français !

Courses / 11.03.2019

Qui ne saute pas n’est pas français !

Les chevaux "FR" ont brillé de mille feux depuis le début de la saison d’obstacle anglo-irlandaise 2018-2019… Ce mardi, c’est l’heure du grand test, de la finale : le Festival de Cheltenham va commencer et le traditionnel "roar" du public va faire trembler Prestbury Park, des tribunes jusqu’au Guinness Village. Quatre Grs1 sont au programme de la première journée du Festival et, oui, ils peuvent tous être remportés par des "FR".

Bénie des Dieux, peut-être la nouvelle Quevega. Le Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) ouvre, comme tous les ans, le Festival. Le favori est Al Dancer (Al Namix), élève du haras de Maulepaire, de Marie-Cécile de Saint-Seine et de Christian Baron. Il est invaincu cette saison, en progrès constants, a passé le poteau en tête en terrain bon souple comme souple et a déjà gagné à Cheltenham. Tous les feux sont au vert pour lui, qui n’aura pas son traditionnel bonnet mais des bouchons d’oreilles. Dans l’Arkle Chase (Gr1), très ouvert cette année, le FR Duc des Genièvres (Buck’s Boum), élevé par Colette Serre, n’est "que" le troisième favori mais il a son mot à dire. Le terrain est annoncé bon souple, souple par endroits… Il lui faut une piste bien souple pour donner le meilleur de lui-même et cela tombe bien : les pluies annoncées dans la nuit de lundi à mardi seront de l’or tombé du ciel.

Dans le Mares’ Hurdle (Gr1), Bénie des Dieux (Great Pretender) est la grandissime favorite : 10/11 ! Elle est annoncée comme la meilleure chance de la semaine de l’écurie Mullins et donc comme le penalty du Festival. Bénie des Dieux est la tenante du titre et elle fait sa rentrée dans ce Gr1. Ne vous inquiétez pas, elle a tout pour être la nouvelle Quevega (Robin des Champs)…

Les trois "FR" magiques du Champion Hurdle. Du point de vue de la qualité des forces en présence, le Champion Hurdle (Gr1) s’annonce peut-être comme la course la plus relevée du meeting, la plus belle, la plus exaltante. C’est grâce à un trio de "FR" magiques. Fermez les yeux et imaginez : le rouleau compresseur Apple’s Jade (Saddler Maker), le double tenant du titre Buveur d’Air (Crillon), qui saute les claies à une vitesse incroyable, et la championne en herbe Laurina (Spanish Moon), invaincue outre-Manche. Elle affronte pour la première fois une telle opposition mais, pour elle, the sky’s the limit. Vous pouvez rouvrir les yeux : la magie de Cheltenham est là.