AL QUOZ SPRINT (GR1) - The Right Man part en reconquête

International / 29.03.2019

AL QUOZ SPRINT (GR1) - The Right Man part en reconquête

MEYDAN (AE), SAMEDI

14 H 30 • AL QUOZ SPRINT (GR1)

Gagnant de l’Al Quoz Sprint (Gr1) en 2017, The Right Man (Lope de Vega) va tenter de reprendre sa couronne dans cette édition 2019. Ce ne sera pas simple pour le pensionnaire de Didier Guillemin, victime d’un souci de santé qui a contrarié sa saison 2018. The Right Man a couru proprement lors de ses deux sorties à l’automne 2018, mais sans s’imposer. Il lui faudra avoir énormément progressé pour viser la victoire. D’autant que, en face de lui, il y a du lourd.

Blue Point, difficile à battre. Blue Point (Shamardal) est un très bon cheval. Le pensionnaire de Charlie Appleby avait réalisé une très belle performance dans les King’s Stand Stakes (Gr1) à Royal Ascot l’an passé. Il reste sur deux victoires à Meydan, ayant survolé le Meydan Sprint (Gr2) puis le Nad Al Sheba Turf Sprint (Gr2). Il laissait, dans cette dernière épreuve, Ekthiyaar (Bated Breath) à trois longueurs. L’opposition pourrait venir de Stormy Liberal (Stormy Atlantic), lauréat de la Breeders’ Cup Turf Sprint (Gr1), et du French bred Sands of Mali (Panis), lequel a été acheté en partie par Phoenix Thoroughbreds. Sands of Mali est un très bon sprinter en devenir : deuxième de la Commonwealth Cup (Gr1), il a mis tout le monde d’accord en battant les vieux – dont Harry Angel (Dark Angel) – dans le British Champion Sprint Stakes (Gr1). Il était certainement aidé par le terrain pénible mais il est capable de faire aussi bien en bon terrain. L’américain d’origine britannique Belvoir Bay (Equiano) arrive en forme sur cette épreuve mais doit faire ses preuves face à une telle opposition, tout comme le hongkongais Wishful Thinker (I Am Invincible), qui retrouve Alexis Badel. Il faut aussi se méfier de l’australien d’origine japonaise Brave Smash (Tosen Phantom), lequel a des références dans son pays d’adoption.