AUSTRALIAN CUP (GR1) - Harlem, un ex-Fabre peut en cacher un autre

International / 09.03.2019

AUSTRALIAN CUP (GR1) - Harlem, un ex-Fabre peut en cacher un autre

FLEMINGTON (AUS), SAMEDI

Un ex-Fabre peut en cacher un autre. Avilius (Pivotal) était le cheval que tout le monde attendait dans l’Australian Cup (Gr1), mais c’est un autre ex-pensionnaire du maître cantilien, le tenant du titre, Harlem (Champs Élysées), qui a causé une grosse surprise à 40/1. La cote est énorme pour un cheval qui avait gagné la course l’an passé. Il semblait avoir perdu sa forme mais David Hayes, qui entraîne le cheval avec son fils Ben et son neveu Tom Dabering, se montrait confiant : « Il était dans une meilleure condition que l’année dernière et c’est un bon cheval, qui fait toujours de son mieux le jour J. » Avilius a eu un parcours en or le long de la corde et a trouvé le passage au bon moment mais, après avoir fait illusion pour la victoire, il a plafonné à la cinquième place alors que, en pleine piste, Harlem a repoussé les attaques de Shillelagh (Savabeel). Harlem était monté par Jamie Kah, qui a remporté ainsi son premier Gr1, un jour après la Journée internationale des droits des femmes !

Le bon achat d’Astute Bloodstock. Harlem a été acheté par Astute Bloodstock pour 520.000 Gns (635.000 €) à Tattersalls HIT en 2016, devenant le top price de la vente. Son deuxième succès dans l’Australian Cup porte ses gains à 2,19 millions de dollars australiens (1,37 M€). L’histoire n’est pas encore finie car il sera au départ des Queen Elizabeth Stakes (Gr1) face à la grande Winx. Louis Le Métayer, directeur d’Astute Bloodstock, a dit : « Harlem est l’un de nos premiers achats en Europe et représentait pour nous un gros investissement à l’époque. Nous l’avons adoré tout de suite et, comme nous avons toujours privilégié la qualité, cela a très bien marché. »