BALLYMORE NOVICES’ HURDLE (Gr1) - City Island, au bon souvenir de Sean Mulryan

International / 13.03.2019

BALLYMORE NOVICES’ HURDLE (Gr1) - City Island, au bon souvenir de Sean Mulryan

CHELTENHAM (GB), MERCREDI

Pour tous les passionnés d’obstacle, la casaque de Sean Mulryan a marqué une époque à Auteuil avec les Mid Dancer (Midyan), Cyrlight (Saint Cyrien), Zaiyad (Sadler’s Wells), Or Noir de Somoza (Discover d’Autheuil) ou encore Polivalente (Poliglote). Les couleurs gros bleu avec une bande jaune ont disparu ensuite des programmes français. Mais en 2017, elles ont effectué leur retour en Irlande et même en France, puisque l’homme d’affaires irlandais avait un cheval à l’entraînement chez André Fabre jusqu’à récemment. Et ce retour a été ponctué par un succès dans le Ballymore Novices’ Hurdle (Gr1), une épreuve sponsorisée par l’entreprise de Sean Mulryan, avec les couleurs de son épouse Bernadine. Elle a une casaque presque identique à celles de son mari, mais avec une toque rouge. Le sauteur de la famille Mulryan City Island (Court Cave) s’est en effet imposé courageusement, permettant à l’entraînement irlandais de mener cinq succès à trois dans la Betbright Cup l’opposant à l’Angleterre. Invaincu en deux sorties sur les claies, City Island montait nettement de catégorie. Mais il n’a pas volé sa victoire. Un peu allant en début de course, il a évolué derrière les animateurs, puis s’est retrouvé au centre du peloton. Dans la longue descente du tournant final, il est venu sur la ligne de tête. Et ils étaient alors six de front pour franchir l’avant-dernière claie. À l’entrée de la ligne droite, City Island a pris les commandes, sous la menace du favori, Champ (King’s Theatre), poussé par les trois quarts de l’hippodrome. Le cheval de John-Patrick McManus a donné l’impression de pouvoir l’emporter. Mais il s’est heurté à la résistance de City Island qui est reparti à la fin pour l’emporter sûrement. Champ a conclu deuxième et c’est assurément un très bon cheval. Il a tiré dans le parcours, comme lors de ses dernières sorties. Mais il a fourni malgré tout une bonne performance, finissant devant Bright Forecast (Arcadio), lequel défend les mêmes couleurs que le mythique Aldaniti (Derek H), vainqueur du Grand National (Gr3) avec Bob Champion. Les français avaient des chances d’outsider dans ce Gr1 et le premier à l’arrivée a été Easy Game (Barastraight), huitième et qui n’a pas aimé le terrain très souple.

Un premier Gr1 durant le Festival pour les propriétaires et l’entraîneur. L’entraîneur irlandais Martin Brassil et les propriétaires Sean et Bernadine Mulryan ont décroché leur premier succès durant le Festival de Cheltenham. Sean Mulryan a dit : « C’est un rêve devenu réalité ! C’est mon premier gagnant à Cheltenham durant le Festival et remporter la course que nous sponsorisons, c’est formidable. Cheltenham est un endroit magique et gagner n’importe quelle course est superbe. Nous sommes très heureux. Son entraîneur est fantastique. Il a visé cette course de longue date et a donné au cheval un programme peu chargé pour arriver frais. » Martin Brassil a entraîné le gagnant du Grand National (Gr3) 2006 Numbersixvalverde (Broken Hearted), mais aussi un certain Nickname (Lost World). Il a dit : « Ma première victoire durant le Festival a été longue à venir. Mais il faut des bons chevaux pour cela. Je voulais maintenir le cheval invaincu et je pensais que nous aurions une bonne chance. C’est un cheval précoce comparé à d’autres qui ont un profil de steeple-chasers. Il a constamment progressé, mais de là à gagner un Gr1 durant le Festival… Nous lui avons donné du temps car il était faible physiquement au début de sa carrière. » Côté origines, il faut souligner que City Island est le neveu de Morley Street (Deep Run), gagnant de l’Aintree Hurdle (Gr1).