CHAMPION HURDLE (Gr1) - Espoir d’Allen, mention surdoué

International / 12.03.2019

CHAMPION HURDLE (Gr1) - Espoir d’Allen, mention surdoué

CHELTENHAM (GB), MARDI

L’AQPS Espoir d’Allen (Voix du Nord) passait un test dans le Champion Hurdle (Gr1) 2019, l’une des éditions les plus relevées de l’histoire. À cause d’un contretemps, il n’avait pu participer au Triumph Hurdle (Gr1) 2018. Nous ne savions donc pas s’il ferait Cheltenham, mais surtout s’il aurait la pointure de rivaux tels que Buveur d’Air (Crillon), lauréat des deux dernières éditions, Apple’s Jade (Saddler Maker), la reine aux dix Grs1, ou encore de la jeune Laurina (Spanish Moon). Mais l’élève de Bruno Vagne a répondu de la meilleure des manières, sur la piste, en ne laissant que les miettes à ses rivaux. Pour faire cela à 5ans, il faut un cheval qui sorte de l’ordinaire et c’est assurément le cas d’Espoir d’Allen.

Une course à rebondissements et la confirmation d’un champion. Tout le monde prévoyait un match entre Apple’s Jade, Laurina et Buveur d’Air. Mais souvent dans ce cas-là, c’est un autre cheval qui brille. Apple’s Jade n’était pas elle-même, ayant commencé par une faute devant les tribunes. À l’amorce du dernier tournant, elle était battue et perdait du terrain. Laurina a manqué de métier et surtout de vrais combats face à ces chevaux. Quant à Buveur d’Air, il est tombé dans le tournant après les tribunes. Espoir d’Allen a, lui, patienté au centre du peloton. Dans le tournant final, il a pris les commandes de l'épreuve et s’est détaché dès l’entrée de la ligne droite. Puis il a prolongé son effort pour l’emporter de quinze longueurs. Il a réalisé un exploit car, depuis 1985, seulement deux chevaux ont gagné ce Gr1 à 5ans : Katchit et See you Then. Ses statistiques parlent pour lui également puisque l’ex-protégé d’Anne-Sophie Pacault n’a été battu qu’une fois en dix courses. Comme en 2018, l’animateur, Melon (Medicean), a terminé deuxième devant le gros outsider Silver Streak (Dark Angel) et Laurina, qui n’a jamais été vraiment en course selon son entourage. Sharjah (Doctor Dino) a été gêné par la chute de Buveur d’Air, faisant tomber son pilote.

Un premier Gr1 pour Bruno Vagne. Bruno Vagne n’était pas venu à Cheltenham depuis un moment et il nous avait confié qu’il espérait ne pas être venu un an trop tôt. Car Espoir d’Allen passait un test dans le Champion Hurdle et son autre élève, Envoi Allen (Muhtathir), courait le Champion Bumper (Gr1) avant d’attaquer les courses officielles en obstacle. Mais l’éleveur de l’Allier a eu raison d'effectuer le déplacement car Espoir d’Allen lui a offert un premier Gr1, et de quelle manière ! Après avoir caressé son élève, il nous a dit : « Espoir d’Allen l’a fait de façon remarquable. Nous avions un doute car nous ne savions pas s'il irait dans le lourd car dans sa famille, il y a des chevaux qui y vont et d’autres non. Aujourd’hui, il a prouvé que le terrain l’avantageait. Nous ne connaissons pas ses limites. C’est un cheval extraordinaire. Nous étions fous durant la course ! Mais j’ai trouvé que le jockey avait monté une course en or. Il s’est tenu un peu loin mais il est venu quand il le fallait. Durant tout le parcours, il a très bien sauté et ça l’a emmené au bout. Il a été très courageux pour monter la côte finale. À la fin, il continuait d’avancer… C’est une émotion spéciale, d’autant que c’est mon premier Gr1 ! De gagner là… C’est le premier, et le gagner ici, c’est incroyable, d’autant que nous sommes en famille. Nous n’avions pas eu beaucoup de partants à Cheltenham. Nous avions été deuxièmes il y a très longtemps avec Œdipe. Ensuite, nous avons eu un partant dans le Triumph Hurdle qui n’a rien fait et un autre qui était quatrième dans l’Albert Bartlett Novices’ Hurdle (Gr1) et c’est tout ! »

Première victoire au Festival pour le maréchal-ferrant Gavin Cromwell. Maréchal-ferrant irlandais, Gavin Gromwell continue de ferrer des chevaux, mais il veille désormais sur une cinquantaine de chevaux. Espoir d’Allen est son meilleur sauteur, d’autant plus qu’il lui a offert un premier succès lors du Festival de Cheltenham, directement dans le Champion Hurdle. Il a déclaré : « Je perds mes mots… Espoir d’Allen est un French bred et ils sont naturellement plus précoces. Il s’était imposé dans des Grs3 auparavant, donc arriver à Cheltenham et réaliser pareille performance est exceptionnel. J’ai une cinquantaine de chevaux, dont trois à John-Patrick McManus, mais je n’ai pas beaucoup de chevaux de Groupe. Charlie Swan a trouvé le cheval en France et son propriétaire me l’a envoyé. Il a été très sympathique avec moi en m’envoyant aussi Jer’s Girl. J’ai commencé à entraîner des chevaux de point-to-point et j’aimais cela. J’ai continué à pratiquer mon métier de maréchal-ferrant pour arrondir les fins de mois. Sinon, il aurait fallu avoir 145 chevaux à l’entraînement ! »

La souche d’Imposant. Élevé par Bruno Vagne, Espoir d’Allen est un fils de Voix du Nord et de Quadanse (Maille Pistol), jument inédite. Sa deuxième mère, Étoile d’Or II (Lute Antique) a conclu troisième du Prix de Craon (Gr1 AQPS). Elle a produit Mikador (Kadalko), deuxième du Prix Héros XII (Gr3) et vainqueur du Prix Triquerville (L), mais aussi Nouvelle Recrue (Ragmar), mère de Concerto d’Allen (Coastal Path), lauréate du Prix Roger Saint (L). C’est la souche d’Imposant (Vidéo Rock), gagnant de deux Anjou-Loire Challenges (L), et de Galapagos (Silver Rainbow), deuxième du cross le plus long du monde. 

Pour retrouver l’histoire d’Espoir d’Allen raconté par son éleveur : http://www.jourdegalop.com/2019/02/les-deux-derniers-joyaux-de-bruno-vagne?q=bruno%20vagne