DANS LA CUISINE DES GRANDS ÉLEVEURS - Les intuitions de Michel Bourgneuf

Élevage / 03.03.2019

DANS LA CUISINE DES GRANDS ÉLEVEURS - Les intuitions de Michel Bourgneuf

À la manière des grands chefs, ils ont leurs secrets pour élaborer les champions de demain… Jour de Galop vous propose une immersion dans les cuisines des principaux éleveurs de plat et d’obstacle, qui ont bien voulu nous dévoiler leurs plans de monte pour la saison 2019. Ce dimanche, nous avons rendez-vous dans la Nièvre, à Thaix, avec Michel Bourgneuf.

Par Christopher Galmiche

Michel Bourgneuf va envoyer plusieurs bonnes juments à l’étalon du haras de Cercy Cokoriko (Robin des Champs), dont les débuts ont été couronnés de succès. Ce sera le cas de Bagatelle de Thaix (Fragrant Mix), gagnante du Prix Fernand Roy à Auteuil. « Bagatelle de Thaix a été à la saillie de Cokoriko. La souche est faite, la jument est gagnante à Auteuil donc il faut lui proposer un sire à la hauteur de sa qualité. Par le passé, la famille manquait peut-être d’un peu de vitesse. Aujourd’hui, nous avons une jument un peu tendue. Il faut donc ramener du calme et du cadre avec un reproducteur confirmé. Une jument comme Bagatelle de Thaix avec Cokoriko, ça devrait pouvoir aller. »

La mère de Volca de Thaix. Mais Bagatelle de Thaix ne sera pas la seule bonne jument de Michel Bourgneuf à être saillie par l’étoile montante de Cercy. Mère du bon Volca de Thaix (Voix du Nord), deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Kapica de Thaix (Kadalko) fera elle aussi partie de son harem : «  Nous voulions utiliser un bon cheval d’obstacle sur cette souche qui porte le sang de Kadalko [(Cadoudal) lui, par Green Dancer, ndlr], car c’est un croisement qui marche bien. En recherchant un descendant de Green Dancer (Nijinsky) pour cette souche, mon choix s’est arrêté sur Cokoriko qui est un bon cheval. Dans mes croisements, je tente de créer un peu de consanguinité. C’est Marcel Boussac qui m’a toujours influencé ! Cokoriko arrive à faire des 2ans, ce qui est sympathique. Et puis ses statistiques parlent pour lui. De plus, ce n’est pas un courant de sang que l’on a trop utilisé. C’est comme pour Tunis. Je vais aussi à cet étalon car ce sont des sangs nouveaux. Car sinon, nous allons toujours sur du Monsun (Königsstühl) par exemple. Je continue néanmoins à suivre les courants de sang allemands. Ce sont de vrais purs. Ils ont toujours continué à produire des chevaux de distance. C’est très bien pour ramener de la dureté, de la force. »

Une grande confiance en Cokoriko. Génitrice de Fraca de Thaix (Enrique), vainqueur du Prix Finot (L), Soca de Thaix (Ragmar) va aussi aller à la rencontre de Cokoriko : « Soca de Thaix est pleine de Castle du Berlais (Saint des Saints) et je l’ai mise à Cokoriko. C’est ma bonne souche, donc je prends un cheval d’obstacle. Elle m’a produit Fraca de Thaix, lequel a remporté le Prix Finot (L). J’avais essayé un jeune étalon comme Castle du Berlais avec cette jeune jument pour voir si l’on pourrait reproduire ce schéma plus tard. » Talca de Thaix (Dark Moondancer) a gagné en steeple au Pin et elle produit très bien avec l’étalon de Cercy : « Talca de Thaix est une très belle jument. Elle m’a fait une pouliche de Cokoriko extraordinaire. Elle croise merveilleusement avec Cokoriko, donc je la remets à cet étalon. » Lauréate, entre autres, de la finale du Challenge AQPS à Nantes, Victoire de Thaix (Voix du Nord) a été une bonne jument en compétition et fera partie des fiancées de Cokoriko. « Victoire de Thaix avait fini deuxième du Prix Glorieuse. Elle devait courir en obstacle. Mais suite à un incident, elle n’a pas pu se présenter dans cette discipline. Elle a un mâle de Free Port Lux (Oasis Dream), elle est pleine d’Authorized (Montjeu) et je la mets à Cokoriko. Il va redonner un peu de masse car elle est un brin légère dans son ossature. Et puis Victoire avait une classe de plat. » Fille de Kapica de Thaix, Rebecca de Thaix (Lavirco) ne sera certainement pas saillie cette année : « C’est une petite jument qui était chez Adrien Lacombe. Elle a produit Dica de Thaix ** (Voix du Nord), gagnant du Prix La Périchole (Gr3). Elle est pleine de Cokoriko mais va pouliner trop tard, donc je ne pense pas la refaire saillir cette saison. »

Martinborough pour Deca de Thaix. Gagnante du Prix Sapin pour François Nicolle à Auteuil, Deca de Thaix (Network) va se rendre au haras de Grandcamp : « Chez François Nicolle, elle a très bien marché à 4ans. C’est toujours la souche de Malacca II (Danoso). Il faut arriver à ramener un peu de dureté compte tenu de l’origine paternelle de la jument. J’ai gagné une saillie de Martinborough (Deep Impact), donc je vais aller à cet étalon avec Deca de Thaix. Concernant Kapica de Thaix (Kadalko), la mère de Deca, je n’ai réussi avec qu’avec des étalons confirmés en obstacle... »

Masked Marvel aussi. Mange de Thaix (Mont Basile) a eu une modeste carrière de course, mais elle s’est reconvertie en bonne poulinière ayant donné Consul de Thaix (Loxias) et Volnay de Thaix (Secret Singer), deux bons éléments. L’éleveur nous a confié : « Mange de Thaix provenait d’une souche qui ne marchait pas trop. Elle a couru sous l’entraînement Kleindienst. Mon histoire avec cette famille a commencé avec la mère de la jument, Alba Tierra (Kashtan), qui a gagné de bonnes courses en plat. Elle a eu, dans sa production, Mange de Thaix qui était une Mont Basile (Frère Basile), un étalon améliorateur que j’adorais. Elle a survécu à une grave blessure aux tendons et je l’ai gardée. J’en suis très content car elle a fait Volnay de Thaix, Consul de Thaix… C’est une souche partie de pas grand-chose. J’ai gardé cette jument car elle avait la force de vivre. Mange de Thaix a eu une pouliche de Vision d’État (Chichicastenango) et je vais certainement la mettre à Masked Marvel (Montjeu). »

It’s Gino pour la mère de Brin de Thaix. Mère du bon Brin de Thaix ** (Dom Alco), Nacre de Thaix (Roi de Rome) va rencontrer It’s Gino, le père de Lalor, un des favoris de l’Arkle Chase (Gr1). « Nacre de Thaix est une petite jument et il faut lui mettre un étalon qui a un peu de taille. C’est la propre sœur d’Havre de Thaix qui était cabochard. Je tiens à cette souche. J’ai été à It’s Gino avec cette jument car il est très puissant, musculeux et confirmé. »

En souvenir de Voix du Nord. Michel Bourgneuf nous avait conté son affection pour Voix du Nord (Valanour) à l’occasion de l’entretien que nous avons publié récemment dans Jour de Galop. Il a envoyé Nouca de Thaix (Subotica), l’une de ses bonnes poulinières, à son fils Chœur du Nord (Voix du Nord) : « Nouca de Thaix est une très belle jument, avec du modèle. Elle m’a fait Antartica de Thaix (Dom Alco), qui est parti en Angleterre, et Duca de Thaix (Voix du Nord), qui a été exportée. Cette année, Nouca de Thaix a été à Chœur du Nord par affection pour le sang de Voix du Nord. Chœur du Nord a de la gueule et il fait de bons poulains. »

Tunis pour Perle Secrète. Jument pur-sang inédite, Perle Secrète (Lavirco) va se rendre à Cercy pour croiser avec un étalon au sang complètement nouveau : « Perle Secrète est une pur-sang. C’est une souche Vuillard, une bonne famille d’Auteuil. Je vais être fixé cette année car le premier produit de la jument que j’ai fait naître est à l’entraînement chez Laurent Viel. Il va courir au cours du printemps. Après réflexion, je vais la mettre à Tunis. »

Karaktar, un étalon apprécié. Parmi les autres sires de Cercy, Karaktar (High Chaparral) est lui aussi très apprécié. Il a fait de très beaux poulains qui ont eu du succès lors des concours de modèles et allures. La bonne Rubilité (Indian River) va retourner à sa saillie. « Rubilité est une pur-sang. Je l’ai achetée à Deauville. Elle m’a fait une pouliche de Karaktar qui a de la gueule et je l’ai remise à Karaktar auquel je crois beaucoup. Elle croise très bien avec cet étalon, faisant des très beaux poulains, plus épais qu’elle. Karaktar ramène de la force à cette jument légère. »

La distinction de Free Port Lux. Également pensionnaire de Cercy, Free Port Lux va rencontrer Soie de Thaix (Network), lauréate du Prix Oteuil SF : « Soie de Thaix est une belle jument qui était chez François Nicolle. Cette année, je la mets à Free Port Lux pour lui donner de la distinction, de l’élan. Elle manque un peu d’expression. Je dois aussi gérer de la meilleure façon possible mon stock de cartes d’étalons. Il faut essayer de faire au mieux. »

                                                              

Esca de Thaix retourne à Doctor Dino. Fille de Nouca de Thaix dont nous avons parlé plus haut, Esca de Thaix (Saddler Maker) va retourner au haras du Mesnil pour être croisée à un étalon en pleine réussite depuis plusieurs années : « Esca de Thaix est pleine de Doctor Dino (Muhtathir) et je la reconfie à cet étalon. C’est une jument forte. Doctor Dino ne fait pas forcément des chevaux lourds, donc je peux me permettre de la mettre à cet étalon. De plus, il va apporter sa réussite ! Il va donner du punch ! »

Un jeune pour Emma de Thaix. Avec Emma de Thaix (Doctor Dino), Michel Bourgneuf va reproduire un schéma dont il use parfois : une jeune jument avec un jeune étalon. L’éleveur précise : « Emma de Thaix est pleine de Cokoriko et va aller à Castle du Berlais pour varier. Elle m’a fait un mâle de Cokoriko cette année. »