Anna Sundström à la recherche du nouveau Le Havre

Élevage / 08.03.2019

Anna Sundström à la recherche du nouveau Le Havre

DANS LES CUISINES DES GRANDS ÉLEVEURS

Anna Sundström à la recherche du nouveau Le Havre

À la manière des grands chefs, ils ont leurs secrets pour élaborer les champions de demain… Jour de Galop vous propose une immersion dans les cuisines des principaux éleveurs de plat et d’obstacle, qui ont bien voulu nous dévoiler leurs plans de monte pour la saison 2019. Ce vendredi, rendez-vous avec Anna Sundström, directrice de Coulonces Sales et du haras du Grand Chêne.

Par Alice Baudrelle

Originaire de Suède, la famille Sundström s’est imposée en quelques années comme l’un des meilleurs consigners sur le marché des pur-sang. Sa dernière grande réussite en date a pour nom Laurens (Siyouni), qu’elle a présentée et vendue chez Goffs en 2016. La pouliche est devenue une véritable championne puisqu’elle a remporté pas moins de cinq Grs1 (Fillies’ Mile, Prix Saint-Alary, Prix de Diane, Matron Stakes & Sun Chariot Stakes). Tout a commencé il y a presque douze ans avec Le Havre (Noverre), que le clan Sundström a fait naître en Normandie. Élevé et présenté par le haras de Coulonces aux ventes de yearlings d’août, chez Arqana, le poulain est vendu 100.000 € à Jean-Claude Rouget. Moins de deux ans plus tard, il se classe deuxième de la Poule d’Essai des Poulains avant de remporter avec la manière le Prix du Jockey-Club (Gr1). Devenu un sire confirmé au haras de Montfort & Préaux, Le Havre a produit quarante et un black types, dont les gagnants de Gr1 Avenir Certain (Poule d’Essai des Pouliches & Prix de Diane), La Cressonnière (Poule d’Essai des Pouliches & Prix de Diane) et Suédois (Shadwell Turf Mile Stakes).

Une nièce de Le Havre pour Caravaggio. La passion d’Anna Sundström pour l’étalon si cher à son cœur l’a poussée à acquérir une de ses nièces il y a un an et demi, Marie the Sea (Sea the Stars), pour 68.000 € : « J’ai eu un coup de cœur pour cette jeune jument à la vente d’élevage Goffs. J’ai ouvert le catalogue et je me suis dit : celle-là, elle est pour nous ! Sa mère, Scarlet and Gold (Peintre Célèbre), est une sœur de Le Havre à qui nous sommes très attachés. Marie the Sea est vraiment spéciale pour nous, elle est la seule poulinière apparentée à Le Havre que nous possédons et elle a le même caractère que lui. C’est une magnifique jument, très correcte avec beaucoup d’os. Elle vient d’avoir un mâle exceptionnel par Caravaggio (Scat Daddy), et elle va le rencontrer de nouveau cette année. Son foal est splendide et c’est rare d’avoir un produit doté d’une telle attitude ! J’adore Caravaggio et il va injecter un peu de vitesse à la jument. »

Kingman sur une sœur de George Washington. La famille Sundström, qui veille actuellement sur un effectif de vingt-cinq poulinières réparties entre ses clients et elle-même, renouvelle régulièrement sa jumenterie. Elle a acheté récemment plusieurs jeunes poulinières de qualité sous la bannière d’High Valley Equine, à l’image d’une sœur du quadruple lauréat de Gr1 George Washington (Danehill) nommée Cintra (Camacho) : « Nous avons acheté cette jument maiden 90.000 Gns au mois de décembre, chez Tattersalls. Elle possède un grand pedigree qui est rare à trouver, et elle est notamment la sœur de quatre black types, dont le champion George Washington. Elle va être saillie par Kingman (Invincible Spirit), ce qui est très excitant ! Nous croyons vraiment en cet étalon qui a bien débuté avec ses produits. Cintra marche très bien et elle a beaucoup d’os. Physiquement, ces deux-là devraient bien matcher ! Lorsque nous choisissons nos étalons, nous accordons une attention primordiale au fait qu’ils aillent bien avec nos juments. J’ai eu un coup de cœur pour Kingman et si le croisement donne une femelle, j’aimerais bien garder le produit à l’entraînement. » Le clan Sundström a quatorze chevaux à l’entraînement en Europe, répartis entre les écuries de Karl Burke, Ger Lyons, Brian Meehan, Pia Brandt, Gavin Hernon ou encore Édouard Lyon.

Une fille de Galileo pour Le Havre. La famille Sundström préfère acheter de jeunes juments en général, mais elle a fait une exception à la règle pour Moon Over Water (Galileo) : « Nous voulions vraiment une fille de Galileo (Sadler’s Wells) pour la croiser avec Le Havre, étant donné que ce croisement a bien réussi. Nous avons donc fait l’acquisition de Moon Over Water, qui a 11ans, pour 40.000 Gns. C’est la première fois que nous achetons une jument un peu âgée. Elle est magnifique et possède un pedigree d’exception, dans lequel on retrouve des chevaux de Gr1 sur les distances classiques. Elle est notamment la sœur d’un vainqueur de la Dubai World Cup (Gr1), Moon Ballad (Singspiel). La jument est pleine de Ribchester (Iffraaj) et sera parfaite pour Le Havre. » Le croisement Le Havre/Galileo a déjà fonctionné à merveille avec la championne La Cressonnière, invaincue en huit sorties et désormais poulinière au Japon.

Deux souches estampillées Wildenstein. Dans la jumenterie de la famille Sundström, on note la présence de la très bien née Araca (Elusive Quality) : « Araca descend d’une des meilleures familles Wildenstein puisque c’est une petite-fille de la championne All Along (Targowice). Elle est par Elusive Quality (Gone West) qui est un père de mère exceptionnel. Elle vient d’avoir un magnifique premier produit issu de Dabirsim (Hat Trick) et elle va rencontrer Le Havre cette année, dans l’espoir de produire un cheval de distance classique ! Je pense que c’est un rêve qui peut devenir réalité. Araca est un peu longue et Le Havre va lui apporter un peu de classe et d’élégance. »

Le clan Sundström possède une autre descendante d’une famille Wildenstein, Dalakania (Dalakhani), qu’elle avait achetée 16.000 € à la vente d’automne Arqana en 2017 : « Dalakania a eu son premier poulain par Starspangledbanner (Choisir) et a déjà été saillie par Sioux Nation (Scat Daddy), dans l’objectif de ramener un peu plus de masse et de la vitesse. Son foal est très costaud et grand et a beaucoup de qualité. Avec Sioux Nation, cela devrait donner un produit similaire, avec de la substance. La jument est un peu fine comme son père, Dalakhani (Darshaan). Elle est issue d’une famille très vivante qui a encore produit un gagnant black type sous la première mère depuis que nous avons acheté la jument [Dalakania est une sœur de Ziyad (Rock of Gibraltar), Prix Michel Houvet (L) et deuxième du Prix de Lutèce (Gr3) l’année précédente, ndlr]. »

La sœur de Camprock va à Caravaggio. Anna Sundström a aussi connu de grandes joies grâce à Camprock (Myboycharlie), élevée par sa fille Moa. Gagnante du Prix Pénélope (Gr3) et deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1), la jument a été présentée par Coulonces Consignment à la vente d’élevage Arqana en 2016, où elle a atteint le deuxième prix le plus élevé. Vendue 850.000 € à Katsumi Yoshida par le biais d’Emmanuel de Séroux, elle a pris la direction du Japon. La directrice de Coulonces Sales a acheté sa sœur Sophie Royale (Astronomer Royal) à l’amiable : « Lorsque nous avons vendu Camprock, ma fille était très triste. Nous avons eu un coup de cœur pour sa sœur qui était alors pleine pour la première fois de Samum (Monsun). Elle nous a donné une belle pouliche qui a désormais 2ans et qui est à l’entraînement chez Xavier Thomas Demeaulte. Il nous l’a achetée au mois d’octobre, chez Arqana. Sophie Royale est pleine de Le Havre et va aller à Caravaggio cette année dans le but de lui injecter un peu de vitesse. Elle a une grande valeur sentimentale pour nous ! »

À la recherche du futur Home of the Brave. En mariant Costa Rica (Sadler’s Wells) avec Starspangledbanner, Anna Sundström espère obtenir un autre Home of the Brave (Starspangledbanner). Élevé chez Coulonces, ce dernier a remporté les Criterion Stakes et les John of Gaunt Stakes (Grs3) et est monté de nombreuses fois sur le podium des Grs2, se classant notamment deuxième des Lennox Stakes (Gr2) à deux reprises : « Costa Rica est bien née puisque c’est la sœur de cinq chevaux black types. Elle a très bien produit et elle a surtout donné Rich Coast (King’s Best), vainqueur des Navigation Stakes (L) et également gagnant d’un Gr3 sur les claies. Elle n’a pas été saillie l’an dernier et va rencontrer Starspangledbanner cette année afin d’essayer de refaire le croisement qui a donné Home of the Brave, dont la mère est par Beat Hollow (Sadler’s Wells). Cela a bien marché avec les juments de distance. Physiquement, ils devraient bien se marier ensemble. Notre but est d’essayer d’avoir un très bon miler à 3ans. »

Dalamar pleine de Harry Angel. Dalamar (Montjeu) est issue d’une bonne souche de Marcel Boussac passée entre les mains de Son Altesse l’Aga Khan, celle de la matrone Delsy (Abdos). Cette dernière est à l’origine d’une ribambelle de vainqueurs au plus haut niveau dont Darshaan (Prix du Jockey-Club, Gr1), Darara (Prix Vermeille, Gr1), Dar Ré Mi (Pretty Polly Stakes, Yorkshire Oaks & Dubai Sheema Classic, Grs1), Rewilding (Prince of Wales’s Stakes et Dubai Sheema Classic, Grs1)... Anna Sundström nous a dit : « Sa pouliche de 2ans par Le Havre s’est bien vendue chez Goffs l’année dernière et elle a un yearling exceptionnel par Siyouni (Pivotal). C’est notre meilleur yearling depuis très longtemps ! Dalamar est suitée d’une femelle par Starspangledbanner et a été saillie par Harry Angel (Dark Angel) cette année. Nous voulions vraiment un beau mariage afin de créer un miler. La jument donne beaucoup de modèle et des chevaux extrêmement calmes et très bien dans leur tête, très professionnels. Je trouve qu’Harry Angel était l’un des meilleurs chevaux de course de sa génération et nous tenions à lui envoyer une jument. Si le croisement donne une femelle, nous serions très heureux de la garder ! »

Starspangledbanner sur une sœur de Folk Opera. La famille Sundström a acheté Anna Barkova (Invincible Spirit) 22.000 Gns en décembre chez Tattersalls. Il s’agit d’une sœur de la bonne Folk Opera (Singspiel) : « Ce pedigree-là, je le voulais ! Sa sœur était une très bonne jument de course, elle s’est notamment imposée dans les E.P. Taylor Stakes (Gr1). C’est LA course que je rêve de remporter, parce que je me rappelle que les juments qui l’ont gagnée étaient très bonnes. Anna Barkova est pleine de Pearl Secret (Compton Place) et va aussi à Starspangledbanner. La jument est une boule de muscles, elle est vraiment différente de nos autres poulinières. Elle est à part ! J’adore Starspangledbanner et il officie à un tarif peu onéreux, étant donné la qualité de sa production. C’est un bon rapport qualité/prix. »

Coup de cœur pour une cousine de Dubawi. Achetée elle aussi à la vente de décembre de Tattersalls, pour 30.000 Gns, Beyond Recall (Cacique) est une nièce de l’excellente Zomaradah (Deploy), gagnante des Oaks d’Italie (Gr1) et des E.P. Taylor Stakes (Gr2, à l’époque) et génitrice du top étalon Dubawi (Dubaï Millenium) : « Celle-là, je la voulais vraiment pour toute la vie ! Elle possède réellement un papier exceptionnel. Elle est pleine de Profitable (Invincible Spirit) et va aussi à Starspangledbanner afin de ramener de la vitesse. L’année prochaine, je changerai peut-être pour la faire saillir par un étalon classique, un fils de Galileo par exemple. Il lui faut un étalon avec un peu de chic. »

Un double coup de pouce à Recorder. Lauréate du Prix La Sorellina (L), Rex Regina (King’s Best) a rejoint l’effectif d’Anna Sundström à l’issue de la vente mixte de février Arqana : « C’est la première poulinière de ma fille, Lillie. Elle était vide et a été saillie par Recorder (Galileo), dont nous sommes fans. Nous avons fait toutes les ventes de février pour la trouver ! Le croisement s’annonce très excitant. Lorsque j’ai vu Recorder pour la première fois, j’ai trouvé qu’il avait une arrière-main exceptionnelle et un tempérament qui l’est tout autant, calme et sérieux. J’ai bien aimé son physique et il a prouvé sa vitesse. Nous venons d’avoir nos deux premiers produits par Recorder, un mâle et une femelle. Ils sont costauds, grands et très jolis. » Anna Sundström va également envoyer Angel Rose (Definite Article) à l’étalon du haras de Montfort & Préaux : « Angel Rose est une magnifique jument presque noire qui ne nous a donné que du bonheur. Elle a 21ans mais n’en paraît que 13 ! Elle est pleine de Recorder et va le rencontrer de nouveau cette saison. Nous gardons tous les produits de cette jument à l’entraînement et sa 3ans par Rajsaman (Linamix), qui est sous la responsabilité de Karl Burke, est très estimée. Avec mes parents, nous avons quatre générations de cette famille. Angel Rose a un peu de tempérament et Recorder est calme, donc le croisement me semble parfait. » Angel Rose est notamment la mère d’Archetype (Le Havre), troisième du Prix de Montretout (L), et de Kay Es Jay (Xaar), troisième des Sweet Solera Stakes (Gr3).

Une proche parente de Vorda promise à Reliable Man. La famille Sundström possède également une poulinière issue d’une souche italienne, Camdara (Hawk Wing). Cette dernière est une sœur de Velda (Observatory), laquelle a donné Vorda (Orpen), lauréate des Cheveley Park Stakes et deuxième du Prix Morny (Grs1). Camdara va rencontrer Reliable Man (Dalakhani) : « Elle a eu un mâle issu de Recorder et va être saillie par Reliable Man, que l’on adore. Nous avons eu beaucoup de produits de lui qui sont super, dont Master Brewer qui est né et a été élevé chez nous. Il a remporté le Critérium de la Vente d’Octobre Arqana (Classe 1). Candara a été croisée jusqu’ici avec des étalons de vitesse et nous voulons essayer de produire un cheval performant sur des distances allant du mile à la distance classique. Reliable Man transmet beaucoup de classe et d’os à ses produits. »

Et même une jument d’obstacle ! La famille Sundström a acheté sa première poulinière à vocation obstacle lors de la dernière vente d’élevage Arqana. Il s’agit de Peace Alexia (Alex The Winner), gagnante sur les haies d’Auteuil et acquise pour la somme de 41.000 € : « Elle provient de la cessation d’activité d’élevage de Simon Munir et d’Isaac Souede. Je l’ai achetée avec ma famille, cela faisait longtemps que nous voulions une poulinière d’obstacle. Elle a pouliné d’un beau mâle issu de Saint des Saints (Cadoudal) qui sera à vendre : je ne suis pas une spécialiste, mais je crois qu’on ne peut pas faire mieux en ce qui concerne la saillie (rires) ! Cette année, je l’ai envoyée à Walk in the Park (Montjeu) dont elle est pleine. Je pense que cela va donner un croisement très sympa car c’est l’un des meilleurs étalons d’obstacle en Irlande. Walk in the Park est un grand cheval avec de l’os, qui va donner beaucoup de taille. Cela fait longtemps que l’obstacle nous intéresse, mais nous voulions vraiment acheter pour faire du haut niveau. La jument est très bien née. Son frère Peace and Co (Falco) a remporté le Triumph Hurdle (Gr1) à Cheltenham, et il y a une belle origine de plat en amont. Si elle nous fait une pouliche, nous la garderons à l’entraînement ! Nous allons nous mettre en quête d’une deuxième jument d’obstacle. Notre passion, ce ne sont pas seulement les chevaux de plat mais les chevaux tout court. Nous prendrions même volontiers une part de trotteur ! »