Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dickinson

Le Mot de la Fin / 14.03.2019

Dickinson

Il peut se coucher tranquille : aucun entraîneur ne présente cinq partants dans la Cheltenham Gold Cup. Son record n’est donc pas en danger. En effet, en 1983, Michael Dickinson avait sellé le quinté gagnant : Bregwan, Captain John, Wayward Lad, Silver Buck et Ashley House. Le Mad Genius, alors trentenaire, n’avait plus rien à prouver chez les sauteurs. Il avait terminé la saison avec plus de 300.000 £ de gains, un record qui fait sourire si on pense que les pensionnaires du Champion Trainer de 2017-2018, Nicky Henderson, ont décroché 3,47 millions. Michael Dickinson est alors passé au plat. Et il a gagné deux Breeders’ Cup Mile avec Da Hoss, absent pendant 715 jours entre ses deux succès. Il a aussi inventé le Tapeta, la P.S.F. la plus performante et la plus coûteuse au monde. Dans la salle de presse de Woodbine, après la première Breeders’ Cup de Da Hoss, un Américain lui avait demandé ce qu’était cette « Cheltenham Gold Cup » qui apparaissait dans son palmarès. Dickinson avait alors répondu : « Imaginez un bled, au fin fond de la campagne, où pendant trois jours en plein milieu de semaine [le quatrième est apparu en 2005, ndlr], plus de 60.000 spectateurs se rassemblent, dont la moitié arrivent d’un autre pays, pour voir des chevaux qui galopent et qui sautent. » L’homme qui marchait sur la piste avec des talons de 12 centimètres pour mieux la juger n’aime pas le surnom de Mad Genius. C’est un génie, tout simplement.