GRAND PRIX DE S.A.R. LE PRINCE MOULAY RACHID - Un quatrième succès consécutif pour Famous Mark

International / 20.03.2019

GRAND PRIX DE S.A.R. LE PRINCE MOULAY RACHID - Un quatrième succès consécutif pour Famous Mark

CASABLANCA (MA), VENDREDI 15 MARS

Par Mondher Zouiten

Tête d'affiche de la première réunion de gala du meeting 2019 à l’hippodrome Anfa - Casablanca, le Grand Prix de S.A.R. le Prince Moulay Rachid (400.000 Dh, 1.900m, pur-sang anglais, 4ans et plus, nés et élevés localement) avait réuni 9 partants, dont trois représentants de l’écurie Jalobey Racing. Et pas des moindres : le 7ans Famous Mark (Mr Sidney), vainqueur des trois dernières éditions de cette prestigieuse épreuve, ainsi que les prometteurs 4ans Atlas (Colossus) et Salmanazar (Colossus). Le haras royal des Sablons était également bien représenté par le 6ans Az-Zubayr (Sensible), vainqueur du Grand Prix de S.M. le Roi Mohammed VI en novembre 2018, et la 5ans Lislounja (Jalis), lauréate en 2018 du Grand Prix de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan.

Une course sans concession. L'épreuve a été, comme prévu, animée par Lislounja montée par Zineb El Briouil, suivie des deux "Jalobey" Atlas et Famous Mark. Il en fut ainsi jusqu'à mi-parcours, où le train s’est accéléré sensiblement, l’animatrice comptant deux bonnes longueurs d'avance sur le trio de tête. Dans le dernier tournant, Abderrahim Faddoul, jusque-là bien calé à la corde en selle sur Famous Mark, est passé à l'offensive. Il a attaqué Lislounja à son extérieur, de même que son compagnon de couleurs Atlas, sollicité par Yohann Bourgois. Lislounja a tenté de résister à cet assaut. Mais Famous Mark s’est montré le plus fort en prenant aussitôt le meilleur, suivi d’Atlas. Énergiquement soutenu par Yohann Bourgois, Atlas a tracé une remarquable ligne droite, obligeant Famous Mark à s'employer sérieusement pour contenir son assaut. Au final, Famous Mark l'emporte d'une courte encolure aux dépens de son cadet. Derrière ce jumelé "Jalobey", la vaillante Lislounja a terminé honorablement à la troisième place devant le "Sedrati" Can Vocifer (Canford Cliffs), suivi de la "Karimine" Late Grine (Dijeerr) et d’Az-Zubayr.

Le cheval de la décennie. C’est un authentique exploit de Famous Mark. Il s'impose pour la quatrième fois consécutive dans ce Grand Prix de S.A.R. le Prince Moulay Rachid. Issu de Mr Sidney (Storm Cat) et d’Empreinte Célèbre (Peintre Célèbre), Famous Mark est incontestablement le meilleur né et élevé de la décennie. Mais sa carrière a été perturbée par son caractère fougueux. Il avait débuté de façon prometteuse sous la houlette de Jean de Roüalle, puis de l’Italien Emilio Borromeo. Son propriétaire, Sharif El Alami, l’avait même envoyé à Chantilly chez Pascal Bary, pour lequel il a disputé cinq courses, dont deux à l’étranger, en Suède (troisième) et en Corée (cinquième). Il convient d'associer à ce double succès de la casaque grenat le travail accompli par l'entraîneur Serge Gérard, conseiller technique auprès de Jalobey Racing depuis une année, avec des résultats très encourageants.

L’élevage local se défend bien. Le Prix de la Direction des Partenaires (240.000 Dh, 1.200m, pur-sang anglais, 4ans et plus) avait rassemblé 14 partants. La course a été dominée par le 4ans du haras royal les Sablons Pigasus (Devil Boy), auteur d’une belle accélération finale tout à l’extérieur. Il rallie le poteau avec plus de trois longueurs d’avance sur le "Karimine" Followmeifucan (Elusive City) associée à Yohann Bourgois, aux prises avec la "Daissaoui" Anchise (Echo of Light) et suivis de Rosenon (Denon). C’est donc un né et élevé marocain qui a damé le pion aux "importés" dans ce sprint classique, à la grande satisfaction de Joël Seyssel, le doyen des entraîneurs au Maroc. Lors de la même réunion, le Prix Zakaria Hakam, Derby des 3ans de pur-sang anglais nés et élevés localement, comptait dix partants. Il a été enlevé par Aawam de Grine (Zanzibari) à M’hammed Karimine et monté par le jockey espagnol Martin Borj Fayos. Ce dernier, appelé en renfort par l’entraîneur Eduardo Buzon Bobillo, s’est également distingué dans le Prix Amer (1.90m) pour pur-sang arabes de 3ans avec Sabha de Grine (Af Albahar), toujours pour l’écurie Karimine.

La Coupe de Vitesse (160.000 Dh - 1.200m) pour pur-sang arabes de 4ans et plus (14 partants) a été remportée de haute lutte par Azaz Al Boraq (Dormane), appartenant à Jean-André Zembsch Schreve. Il a pris l'ascendant sur Redwan (Leeroy de Chaillac) qui est bien revenu à la fin.