JEBEL HATTA (GR1) - Le nouveau Dream Castle attend Almond Eye

International / 09.03.2019

JEBEL HATTA (GR1) - Le nouveau Dream Castle attend Almond Eye

MEYDAN (UAE), SAMEDI

Dans trois semaines, face à la championne japonaise Almond Eye (Lord Kanaloa), il faudra avoir quelque chose en plus. Mais Dream Castle (Frankel) a confirmé dans le Jebel Hatta (Gr1) qu’il est un vrai cheval de Gr1. Christophe Soumillon a monté le pensionnaire de Saeed bin Suroor avec beaucoup de confiance, sûr de compter sur un cheval en pleine progression et doté d’une pointe de vitesse excellente. Dans une course menée par First Contact (Dark Angel) à un train régulier mais sans plus, il a marqué de près le "FR" Wootton (Wootton Bassett), cette fois plus proche de la tête tout en étant obligé de rester en épaisseur, et a attendu les 300 derniers mètres pour déboîter en pleine piste Dream Castle. C’est en quatre foulées qu’il a résolu le problème pour s’imposer d’une grande longueur sur Wootton et First Contact, qui a offert le tiercé Godolphin.

Une castration et un programme à la Benbatl. Dream Castle s’est métamorphosé depuis sa castration, décidée après le Carnival 2018. Il est resté neuf mois loin des pistes avant de faire sa rentrée en début de meeting et il est depuis invaincu en trois sorties. L’année dernière, Saeed bin Suroor avait suivi le même programme (exceptée l’opération…) avec Benbatl (Dubawi) qui, après une deuxième place dans le Jebel Hatta, a remporté le Dubai Turf (Gr1). Dream Castle peut viser un doublé que seules deux femelles ont réussi, Ipi Tombe (Manshood) en 2003 et Sajjhaa (King’s Best) en 2013.

Saeed bin Suroor a expliqué : « Dream Castle a toujours eu beaucoup de classe mais, avant la castration, il était vraiment difficile. Il a réussi un meeting parfait jusqu’à maintenant et je pense qu’il n’est pas loin du niveau de Benbatl. » Christophe Soumillon a ajouté : « J’étais confiant, surtout quand j’ai pu suivre Wootton. Il a très bien accéléré et une fois devant il regardait partout. C’est un cheval différent cette année. »

Wootton mention très bien. Wootton n’a pas démérité lors de son premier essai sur 1.800m. Il a dû voyager le nez au vent dès le départ, ce qui n’est pas idéal mais, comparé à ses précédents malheurs, il a été chanceux… Il n’a pas pu répondre à l’accélération de Dream Castle mais il peut se montrer compétitif pour une place, avec un bon parcours, dans le Dubai Turf. Son pilote, William Buick, a dit : « Ce qu’il a fait, avec un parcours en épaisseur, c’est très bien. Je savais que j’allais battre le cheval devant moi mais j’avais Dream Castle derrière… Il a tenu les 1.800m et je pense qu’il peut même y arriver sur 2.000m. »

Un sixième Gr1 pour Frankel. Dream Castle est le sixième gagnant de Groupe par Frankel (Galileo). Curieusement, cinq parmi eux sont issus de la première génération du crack de sir Henry Cecil. Sa mère, Sand Vixen (Dubawi), a été achetée 130.000 Gns (158.000 €) au Craven Breeze Upen 2009. Elle n’a couru qu’une seule saison, à 2ans, remportant les Flying Childers Stakes (Gr2, 1.000m), le championnat anglais pour les jeunes sprinters. Dream Castle est son seul gagnant sur trois produits en âge de courir.

Sand Vixen a un 2ans par Dawn Approach (New Approach) et un yearling par Dark Angel (Acclamation).