Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La preuve par cinq

International / 14.03.2019

La preuve par cinq

La troisième journée du Festival de Cheltenham a ressemblé à la première avec une véritable démonstration des french breds. Comme lundi, les "FR" ont signé cinq succès sur sept courses. Hormis le Stayer’s Hurdle (Gr1), dans lequel ils n’avaient pas de premières chances, ils ont enlevé toutes les belles épreuves du programme. Mention spéciale à Catherine, Marie-Gabrielle et Pierre-Charles Boudot, auteurs d’un coup de deux avec les AQPS Défi du Seuil (Voix du Nord), lauréat du JLT Novices’Chase (Gr1) et Églantine du Seuil (Saddler Maker), gagnante du Mares’Novices’Hurdle (Gr2). L’élève de Philippe Gasdoue Frodon (Nickname) a reçu un tonnerre d’applaudissements pour sa victoire dans le Ryanair Chase (Gr1), associé à Bryony Frost, première femme jockey gagnante d'un Gr1 au Festival. Une autre femme a monté un français victorieusement. Il s’agit de Lizzie Kelly, première femme lauréate d’un Gr1 sur les obstacles anglais. En selle sur l’élève de Louis Fagalde Siruh du Lac (Turgeon), elle a démontré qu’elle était dure à battre à la lutte. Enfin, Sire du Berlais (Poliglote), le frère de l’étalon Castle du Berlais (Saint des Saints), a remporté un Gr3 handicap au courage.

Des statistiques exceptionnelles. Après une troisième journée d’anthologie, les chevaux nés en France règnent en maîtres au classement provisoire. Les 103 "FR" en lice ont remporté 10 épreuves black types sur les obstacles de Cheltenham 2019, dont cinq Grs1. C’est mieux qu’en 2018 (huit victoires) et qu’en 2017 (cinq victoires). Dans le même temps, les 149 sauteurs élevés en Irlande qui se sont présentés au départ ont gagné huit épreuves black types, dont cinq Grs1.