Le mot de la fin - À jeun

Le Mot de la Fin / 05.03.2019

Le mot de la fin - À jeun

Samedi, Lanfranco Dettori sera de retour à Dubaï à l’occasion du Super Saturday. Encore tête de liste des jockeys dans l’histoire du Carnival avec101 succès, il devance de 14 victoires Christophe Soumillon, alors que William Buick (56) vient de dépasser Mickaël Barzalona au classement.

Frankie, qui a été le patron de Nad Al Sheba et ensuite de Meydan, à l’époque où il montait pour la casaque Godolphin, n’a pas enregistré la moindre victoire depuis la réunion de la World Cup 2012 et ses succès dans la Dubai Gold Cup (Gr2), avec Opinion Poll (Halling), et dans le Godolphin Mile (Gr2), avec African Story (Pivotal) !

Depuis la fin de son contrat avec Godolphin en automne 2012, Dettori a remporté 126 courses de Groupe à travers le monde mais aucune à Meydan. Ce samedi, il faudra un miracle pour qu’il décroche un succès avec l’une des ses trois montes, la vieille dame chilienne Furia Cruzada (Newfoundland), le jeune argentin Grecko (Not for Sale) et l’outsider Crowned Eagle (Oasis). Ce sera peut-être lors de la grande nuit du 30 mars que ses anciens supporters locaux assisteront à nouveau au saut de l’ange. Le pilote comptera sur quatre bonnes chances : Wissahickon (Tapit) dans le Sheema Classic (Gr1), Without Parole (Frankel) dans le Dubai Turf (Gr1), Weekender (Frankel) dans la Dubai Gold Cup (Gr2), et l’américain Gunnevera (Dialed In) dans la World Cup (Gr1). Frankie devra s’armer de patience.