Le mot de la fin - Histoire

Le Mot de la Fin / 03.03.2019

Le mot de la fin - Histoire

L’histoire de Lata Brandisova s’est perdue dans les méandres de l’Histoire… Un livre, écrit par Richard Askwith, va permettre de la (re)découvrir. Un article de The Telegraph résume rapidement son destin pas comme les autres…

La Tchèque Lata Brandisova est la première femme à avoir gagné le mythique Grand National de Pardubice. Cette victoire est devenue le symbole de la résistance du pays face à la montée du nazisme. Née en 1895, issue d’une famille de nobles qui perdra ses titres suite à la Première Guerre mondiale, Lata Brandisova était une passionnée de cheval. Mais les femmes ne pouvaient pas monter en course jusqu’en 1920. Elle a monté en plat dans un premier temps, mais son rêve était l’obstacle et le Grand National de Pardubice. Plusieurs fois placée, elle s’imposera avec sa jument de cœur, Norma, en 1937, devant les cavaliers SS qui restaient sur plusieurs succès dans l’épreuve. Cette victoire aurait été vécue comme un véritable affront par Berlin. Le livre de Richard Askwith s’appelle Unbreakable: The Woman Who Defied the Nazis in the World’s Most Dangerous Horse Race. Sa sortie est prévue le 7 mars prochain (en anglais).