Le mot de la fin - Navigateur

Le Mot de la Fin / 18.03.2019

Le mot de la fin - Navigateur

Dimanche matin, Jean Luc van den Heede était l’hôte du haras de Montaigu. Dernier vainqueur du Golden Globe Race – en 211 jours, 23 h et 12 minutes –, il n’était en rien perturbé par le vent glacial ! L’aventurier a suivi cette visite comme seuls savent le faire les marins, en silence, observant et écoutant attentivement. Venu passer quelques jours à côté d’Argentan, en famille, il termine en ce moment le film retraçant son périple. Un livre sortira au mois d’octobre. Invité à évoquer quelques souvenirs de ce dernier tour du monde, il a confié avoir un « regard toujours ému en passant le Cap Horn. » Lorsqu’il l’a passé pour la treizième fois, le 24 novembre, il a pensé à l’habitant du phare chilien. Par le passé, c’est en compagnie de ce dernier qu’il avait partagé un 31 décembre : « Ce gardien fait l’objet d’une rude sélection car il doit rester seul au bout du monde une année entière. ». Le navigateur connaît bien la Normandie, pour avoir effectué une partie de sa scolarité à Livarot et à Lisieux. Mais le sport hippique ne lui est pas inconnu : « Mon père travaillait à Europe 1. Il suivait les courses à Deauville avec le spécialiste qui faisait les pronostics. Lui commentait. Ainsi ai-je assisté souvent aux courses avec mon père. » Jean Luc van den Heede est reparti avec un volume d’Une Année Au Galop, le yearbook de la saison 2018 édité par Jour de Galop.