Les élèves du championnat des Grandes écoles en piste pour le deuxième stage

Courses / 18.03.2019

Les élèves du championnat des Grandes écoles en piste pour le deuxième stage

La formation des étudiants du championnat des Grandes écoles se poursuit. Ce week-end, douze nouveaux participants avaient rendez-vous à Chantilly pour découvrir l’équitation de course. Ils étaient venus de toute la France pour représenter leur école : HEC (Paris), Kedge (Marseille), l’Inseec (Paris), GEM (Grenoble), l’Institut de relations internationales et stratégiques (Paris), l’Université Paris X (Nanterre), AgroSup (Dijon), l’école supérieure d’Agriculture (Angers) et l’école de management Leonard de Vinci (La Défense). Certains sont en cours, d’autres déjà diplômés ou en stage, ayant monté leur entreprise, travaillant chez Walt Disney, Hermès, à l’État-major des Armées ou encore au ministère de l’Agriculture.

Presque tous ont totalement découvert le monde des courses, n’ayant jamais foulé l’herbe d’un hippodrome et encore moins celle d’un centre d’entraînement…

Grâce à Marin Le Cour Grand Maison, de France Galop, le stage a débuté par une grande chance : celle de voir galoper sur les Aigles les chevaux de Pascal Bary, d’Elias Mikhalides et de Hiro Shimizu. Puis l’entraîneur Rodolphe Collet a ouvert ses portes, expliquant sa technique d’entraînement et son mode de fonctionnement dans ses écuries qui accueillaient auparavant les chevaux de l’entraîneur François Boutin.

Après ces belles découvertes, les étudiants se sont mis à cheval, d’abord sur celui, mécanique, dans la salle de sport de l’Afasec, puis sur les pur-sang de l’école des courses hippiques.

Les giboulées de mars n’ont pas démotivé les élèves qui, malgré des niveaux disparates, se sont accrochés pour rester en selle… bilan : 7/12 poursuivent l’aventure, mais tous ont passé un excellent week-end riche en émotions et belles rencontres !

Gérard de Chevigny, Solange Gourdain et Romane Carron de la Carrière, organisateurs du championnat pour le club des gentlemen-riders et des cavalières, nous ont fait part de leurs impressions : « Les stages du championnat sont un moyen de sélectionner les élèves qui seront capables de monter en course à ParisLongchamp, mais surtout une façon très conviviale de faire découvrir les courses à des néophytes, en immersion totale dans cet univers le temps d’un week-end. Il y a eu certes des chutes ou quelques frayeurs inhérentes à cette nouvelle discipline, mais tous les cavaliers étaient motivés et ont apprécié leur stage. C’est une aventure à la fois physique, mentale et humaine ! »

Le stage s’est clôturé par un debrief complet en vidéo avec les conseils d’André Pommier et d’Éric Donguy, entraîneurs des élèves, ainsi que ceux des leaders ayant accompagné les élèves à cheval, Thomas Guineheux et Sylvain Maussion, gentlemen-riders qui prêtent main forte bénévolement à ce projet destiné à créer des vocations d’amateurs et des passionnés de courses. Une ambition concrétisée rapidement pour quelques élèves courageux, qui sont allés à l’hippodrome de Saint-Cloud pour la réunion de dimanche, mettant de côté courbatures et fatigue au profit d’un après-midi aux courses, rythmé par quelques paris et des verres entre amis !