Mount Ormel et Teckwin brillent à Hongkong

International / 06.03.2019

Mount Ormel et Teckwin brillent à Hongkong

Mount Ormel (Air Chief Marshall), qui avait quitté la France après son succès dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) en 2016, a ouvert ce mercredi son palmarès à Hongkong. La deuxième carrière du cheval, qui a pris le nom d'Helene Charisma, n’a pas été un long fleuve tranquille. Il en était sa vingt-huitième tentative et il est descendu de quelque trente livres sur l’échelle du poids pour trouver enfin son handicap, sur 1.800m à Happy Valley. L’ancien pensionnaire de Pia Brant a quand même gagné plus de 300.000 € à Hongkong. Un autre français a signé son premier succès dans la nocturne de Happy Valley. Il s’agit de Teckwin (French Fifteen), qui est parti de la France quelques semaines après avoir remporté, en juillet dernier, le Prix Kistena (L) à Deauville. Lors de sa deuxième sortie, sous la nouvelle identité de Flat Heaven, il a transpercé le peloton pour s’imposer dans un bon handicap de Classe 2 sur 1.200m. L’ex pensionnaire et élève de Jean-Vincent Toux a décroché une allocation de 1,11 million de dollars hongkongais (125.000 €) et il peut encore progresser.