Nuit de la Dubai World Cup : (un peu) seuls contre tous…

International / 19.03.2019

Nuit de la Dubai World Cup : (un peu) seuls contre tous…

Seuls deux pur-sang français effectueront le déplacement à Meydan pour la nuit de la Dubai World Cup. On l’avait déjà compris lors de la réunion cantilienne des trials et, ce mardi, avec l’annonce officielle des partants probables, on n’a trouvé que les noms de The Right Man (Lope de Vega), qui fera son retour sur le lieu de son triomphe dans l’Al Quoz Sprint (Gr1) 2017, et de Call the Wind (Frankel) qui sera au départ de la Vazirabad Gold Cup (Gr2), la course pour les stayers que l’élève de Son Altesse l’Aga Khan a remportée à trois reprises.

The Right Man est invité ! Didier Guillemin, l’entraîneur de The Right Man, nous avait confié il y a quelques jours au sujet du représentant de Pégase Bloodstock, d'Azeddine Sedrati, Zied Ben M'rad, de Samira Turki et Guillaume de Saint-Seine : « The Right Man, c'est notre cheval de cœur. Malheureusement, il a été opéré l'année dernière, ce qui lui a fait perdre beaucoup de temps. En ce moment, il paraît bien à l'entraînement. Son entourage souhaiterait qu'il soit invité à Dubaï pour retenter sa chance dans l'Al Quoz Sprint, une épreuve qu'il a remportée en 2017. S'il ne l'est pas, The Right Man pourrait courir, le 29 mars à Fontainebleau, le Prix de Cor de Chasse (L). » L’invitation tant attendue est finalement arrivée récemment. Thierry Delègue est l’un des copropriétaires de The Right Man (Lope de Vega) et il nous a confié ce mardi : « La nouvelle nous est parvenue il y a quelques jours. Et cela a bien sûr ravi l’ensemble des copropriétaires, lesquels vont d’ailleurs faire le déplacement. Ce sont des moments tellement rares. On ne peut pas passer à côté. Nous serons tous là pour le pousser dans la ligne droite ! L’an dernier, sa rentrée fut tardive suite à une intervention chirurgicale. Il nous a immédiatement montré qu’il était revenu à très bon niveau. Cet hiver, sa préparation a été menée dans l’espoir de pouvoir revenir à Meydan. Il a passé un bon hiver, malgré une météo très humide. Nous espérons donc qu’il pourra défendre courageusement ses chances dans l'Al Quoz Sprint. L’opposition sera très solide, avec Blue Point (Shamardal), qui a fait une grande impression cette année. Mais il n’est pas le seul. Je pense notamment à Sands of Mali (Panis) et à Stormy Liberal (Stormy Atlantic). The Right Man aura pour lui son aptitude à ce parcours, sur 1.200m, soit sa distance de prédilection, ce qui n’est pas le cas de tous les concurrents. Le cheval est à Chantilly depuis aujourd’hui et il va partir jeudi. Il aura donc une grosse semaine avant l’épreuve pour s’acclimater. »

World Cup : USA vs AE. La nuit de la World Cup ressemble de plus en plus au  dernier acte du Carnival. Sur les 96 partants des huit courses pour les pur-sang, les chevaux entraînés sur place sont au nombre 34, sans compter les pensionnaires de Mike Kock, et la surprise c’est que les professionnels locaux en ont la majorité, 18, alors qu’on compte 16 Godolphin. Deuxième surprise : il y a un seul bleu dans la Dubai World Cup (G1), le tenant du titre Thunder Snow (Helmet), et Salem bin Ghadayer présentera trois sujets a lui seul : Capezzano (Bernardini), Gronkowsky (Lonhro) et Axelrod (Warrior’s Reward). Le thème de la course est toujours le même : États-Unis vs le reste du monde. Il n’y a pas un Arrogate (Unbridled’s Song) au départ mais cinq américains feront le déplacement. Il s’agit de Yoshida (Heart’s Cry), entraîné par Bill Mott qui avait gagné la première World Cup en 1996 avec Cigar (Palace Music), Audible (Harlan’s Holiday) et Pavel (Creative Cause), tous lauréats de Gr1, alors que Gunnevera (Dialed In) et Seeking the Soul (Perfect Soul) cherchent encore leur jour au top-niveau. Le représentant de la Corée Dolkong (Afleet Alex) a gagné sa place alors que le japonais KT Brave (Admire Max) a remporté neuf Listeds mais il affiche 4,65 millions d’euros de gains.

Almond Eye dans le Dubai Turf. L’une des attractions sera la première sortie à l’étranger de la championne Almond Eye (Lord Kanaloa), qui est confirmée au départ du Dubai Turf (Gr1) avec les autres japonaises Deirdre (Harbinger) et Vivlos (Deep Impact). La France sera représentée par Wootton ** (Wootton Bassett) qui, un jour ou l’autre, trouvera son Gr1, et Lord Glitters (Whipper). Aidan O’Brien a quatre partants : I Can Fly (Fastnet Rock) sera opposée aux trois japonaises dans le Dubai Turf alors que Van Beethoven (Scat Daddy) cherche dans l’UAE Derby son visa pour le Kentucky Derby (Gr1).

Cross Counter dans le Sheema Classic. Les deux autres de Ballydoyle, la française Magic Wand (Galileo) et Hunting Horn (Camelot), sont annoncés dans le Sheema Classic (Gr1) face à un trio Godolphin qui a comme capitaine le lauréat de la Melbourne Cup Cross Counter (Teofilo) et à trois japonais : le gagnant du Derby 2017 Rey De Oro (King Kamehameha), Suave Richard (Heart’s Cry) et Cheval Grand (Heart’s Cry), qui avait remporté la Japan Cup en 2017. Un succès permettra au Japon, qui a trois autres partants, d’égaliser le score avec la France à onze victoires dans les courses de la réunion de la World Cup, sauf si l’un de nos deux porte-drapeaux fait un miracle.

Cette course où les "FR" sont majoritaires. Comme chaque année, les chevaux élevés en France sont majoritaires dans la course dédiée aux pur-sang arabes. En 2019, les "FR" sont neuf sur 15 dans la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA). Thierry Delègue est le racing manager de Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, qui a deux chevaux en lice avec Ziyadd (Bibi de Carrere) et Rmmas (Mahabb). Thierry Delègue nous a dit : « Il n’est pas certain que Rmmas prenne part à la course. Ziyadd a gagné un Gr1 sur le parcours de la Dubai Kahayla Classic. Avant d’être exporté, il fut un bon cheval de Groupe en France chez Thomas Fourcy et Antoine de Watrigant. On peut espérer qu’il tienne bien sa partie. » Le seul cheval entraîné en France au départ, Al Shamoos (No Risk Al Maury), va découvrir le dirt à Meydan. La toute bonne pouliche de Charles Gourdain est une championne sur le gazon. Il reste à voir quel sera son niveau dans un contexte aussi différent.

LES PARTANTS PROBABLES

DUBAI WORLD CUP
Gr1, 2.000m, 12.000.000 $
# Partant probable Entraîneur
1 Thunder Snow S. bin Suroor
2 Audible T. Pletcher
3 Yoshida W. Mott
4 Gunnevera A. Sano
5 Capezzano S. bin Ghadayer
6 North America S. Seemar
7 KT Brave H. Sugiyama
8 Pavel D. O’Neill
9 Seeking the Soul D. Stewart
10 Gronkowski S. bin Ghadayer
11 New Trails A. bin Harmash
12 Axelrod S. bin Ghadayer
13 Dolkong S. Foster
DUBAI SHEEMA CLASSIC
Gr1, 2.410m, 6.000.000 $
# Partant probable Entraîneur
1 Rey de Oro K. Fujisawa
2 Suave Richard Y. Shono
3 Cheval Grand Y. Tomomichi
4 Desert Encounter D. Simcock
5 Old Persian C. Appleby
6 Cross Counter C. Appleby
7 Magic Wand A. O’Brien
8 Racing History S. bin Suroor
9 Hunting Horn A. O’Brien
DUBAI TURF
Gr1, 1.800m,6.000.000 €
# Partant probable Entraîneur
1 Almond Eye S. Kunieda
2 I Can Fly A. O’Brien
3 Dream Castle S. bin Suroor
4 Southern Legend C. Fownes
5 Without Parole J. Gosden
6 Yulong Prince M. de Kock
7 Lord Glitters D. O’Meara
8 Wooton C. Appleby
9 Century Dream S. Crisford
10 Deirdre M. Hashida
11 Vivlos Y. Tomomichi
12 Majestic Mambo M. de Kock
12 Mountain Hunter S. bin Suroor
DUBAI GOLDEN SHAHEEN
Gr1, 1.200m, 2.500.000 $
# Partant probable Entraîneur
1 Imperial Hint L. Carvajal Jr
2 Roy H P. Miller
3 Promises Fulfilled D. Romans
4 Xy Jet J. Navarro
5 Drafted D. Watson
6 Matera Sky H. Mori
7 Nine Below Zero F. Nass
8 Tato Key D. Marmane
9 Switzerland S. Asmussen
10 Fight Hero M. Tsui
UAE DERBY
Gr2, 1.900m, 2.500.00 $