Persian King ** et le projet Guinées

Courses / 05.03.2019

Persian King ** et le projet Guinées

Persian King ** (Kingman) figure dans la liste des 75 poulains engagés dans les Qipco 2.000 Guinées (Gr1), le premier classique de la saison anglaise qui aura lieu samedi 4 mai à Newmarket. Le poulain a effectué son premier canter sur le gazon et son entraîneur, André Fabre, a déclaré à la presse britannique : « Persian King a passé un bon hiver et je ne veux pas lui mettre tout de suite la pression. J’aime beaucoup Newmarket et c’est bien que Persian King ait déjà découvert le parcours du Rowley Mile, en remportant les Autumn Stakes (Gr3). Il s’agit d’une bonne ligne et il a gagné, même s’il était encore un peu vert. Une tentative dans les 2.000 Guinées n’était pas la seule raison pour laquelle il a couru à Newmarket, c’était une bonne course et en bon terrain. Il est encore possible qu’il soit au départ de l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1). »

Une rentrée dans le Djebel uniquement en bon terrain. L’entraîneur a ajouté : « J’aimerais bien lui donner une course de préparation avant d’attaquer les classiques. Je pense au Prix Djebel (Gr3, le 10 avril), mais le bon terrain est primordial pour lui et donc, en cas de terrain lourd, il pourrait faire sa rentrée directement à Newmarket où à ParisLongchamp. En tout cas, il ne fera pas sa rentrée en Angleterre dans un des trials pour les Guinées, car les préparatoires sont trop proches de la grande course. »

L’influence de Kingman. André Fabre a dressé le portrait de son poulain : « C’est un grand cheval, puissant, avec un bon mental. Le matin, il se montre très froid mais il se transforme à l’ouverture des boîtes. Il vient d’une souche qui a produit des chevaux de 2.000m et plus, mais l’influence de Kingman (Invincible Spirit) est très importante. Persian King m’a montré qu’il possède une grande vitesse de base et qu’il est capable d’accélérer. Les 2.000 Guinées produisent des étalons et il faut un tout bon pour gagner. L’année dernière, on a vu plusieurs 2ans de haut niveau. » Le palmarès d’André Fabre dans les 2.000 Guinées est excellent : il a gagné à deux reprises, en 1993 avec Zafonic (Gone West) et en 1995 avec Pennekamp (Bering), et a terminé deuxième en 2017 avec Al Wukair (Dream Ahead).

Too Darn Hot et quatre Godolphin de Gr1. Les bons 3ans font tous partie de cette liste. On y trouve, bien évidemment, le champion de la génération, Too Darn Hot (Dubawi). Godolphin, associé avec Ballymore Thoroughbred sur Persian King, peut compter sur quatre gagnants de Gr1, les deux Appleby Quorto (Dubawi) et Line of Duty (Galileo) et les deux de Saeed bin Suroor, Royal Marine (Raven’s Pass) et Royal Meeting (Invincible Spirit). Pour sa part, Aidan O’Brien dispose de seize engagés, dont les lauréats de Gr1 Ten Sovereigns (No Nay Never) et Magna Grecia (Invincible Spirit).

Suphala dans les 1.000 Guinées. André Fabre a aussi engagé Suphala (Frankel) dans les Qipco 1.000 Guinées (Gr1) du dimanche 5 mai. L’entraîneur a dit : « C’est une belle pouliche par Frankel. Elle mérite l’engagement mais doit encore confirmer. Elle va faire sa rentrée, fort probablement dans le Prix Imprudence (Gr3), et on verra comment elle se comportera. » Parmi les 58 pouliches, il y a aussi The Mackem Bullet (Society Rock) qui, après une brillante saison de 2ans en Europe, a déjà gagné aux États-Unis pour la casaque de Katsumi Yoshida et l’entraînement de Wesley Ward. Le professionnel américain a déclaré qu’une décision serait prise après les Appalachian Stakes, un Gr2 réservé aux pouliches sur le gazon de Keeneland, le 7 avril.