PRIX D’ALBRET (MAIDEN) - Premier partant et premier gagnant pour Galiway

Courses / 29.03.2019

PRIX D’ALBRET (MAIDEN) - Premier partant et premier gagnant pour Galiway

BORDEAUX-LE BOUSCAT, VENDREDI

La dernière victoire de Philippe Sogorb dans le Prix d’Albret (Maiden) remonte à 2011 avec Dream Catcher (Della Francesca), lequel a remporté un total de quatre courses à 2ans, dont le Prix du Mont de Po (A). Il faut donc être précoce et bien préparé pour remporter ce maiden à Bordeaux. Ce jeudi, c’est Galiciana (Galiway) qui s’est montrée la plus forte à cet exercice.

Dans une course rythmée, sous l’impulsion de Maitrechop (Captain Chop) et Famous Traou Land (Milanais), la future lauréate a eu un parcours parfait derrière les animateurs à la corde. Bien calée le long du rail par Anthony Crastus, Galiciana a pris le meilleur à une centaine de mètres de l’arrivée et elle a gardé le meilleur jusqu’au bout, faisant preuve de beaucoup de sérieux. Elegua (Penny’s Picnic) est deuxième à une longueur et demie, devant Marateca (Hunter’s Light), troisième à une longueur. Luneray (Bated Breath), qui semblait en perdition en début de parcours, a terminé très vite pour décrocher une proche quatrième place.

La confirmation de ce qu’elle montre à l’entraînement. Philippe Sogorb, entraîneur de Galiciana, a déclaré après la victoire : « C’est le premier partant de l’étalon Galiway. Le sire de M. Pariente décroche donc sa première victoire avec son premier partant. C’est une pouliche que j’aime beaucoup. Elle est très mature, très professionnelle. M. Pariente m’a confié trois produits de cet étalon et ils ont tous un très bon mental. Galiciana confirme ce que nous attendions d’elle car à l’entraînement elle montrait vitesse et précocité. Son jockey était très satisfait de son comportement, son professionnalisme étant sa grande force. » Les deux précédents lauréats du Prix d’Albret – Monette (Cockney Rebel) et Rioticism (Rio de la Plata) – ont ensuite gagné au niveau Listed.

On va entendre parler de Galiway en 2019. La génération 2017 de l’étalon du haras de Colleville compte 31 produits en France, dont sept sont issus de mères par Kendargent (Kendor), son voisin de box au haras de Colleville. Guy Pariente a largement soutenu son jeune sire et il est l’éleveur de 13 d’entre eux. Dans cette génération, 19 sujets sont déjà à l’entraînement dans l’Hexagone, dont une quinzaine sous la casaque jaune et blanc. Parmi les plus attendus, il y a Kenway (Galiway), un pensionnaire de Frédéric Rossi. Estimé, il doit débuter ce samedi à Saint-Cloud.

Une origine 100 % Pariente. Élevée par son propriétaire, Guy Pariente, Galiciana est le premier produit de la précoce Kendala (Kendargent), gagnante de deux de courses en six sorties à 2ans. Henri-Alex Pantall a acheté cette poulinière en décembre, lors de son passage sur le ring de Deauville, pour 6.000 €, alors qu’elle était pleine de Galiway. L’homme du haras de Colleville avait aussi élevé sa deuxième mère, Dalawysa (Dalakhani), laquelle a eu trois partants mais un seul gagnant. Sous la troisième mère, on retrouve Valima (Linamix), lauréate du Prix Imprudence (L, à l’époque), puis à l’origine de Valiyr (Alhaarth), deuxième du Prix Daphnis (Gr3), Valyra (Azamour), gagnante du Prix de Diane Longines (Gr1), et Valirann (Nayef), lauréat du Prix Chaudenay (Gr2). C’est aussi la famille de Val Royal (Breeders’ Cup Mile, Gr1), Valixir (Queen Anne Stakes et Prix d’Ispahan, Grs1), Vazira (Prix Saint-Alary, Gr1), Vadawina (Prix Saint-Alary, Gr1)…

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Galiway

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Danzigaway

 

 

 

 

Blushing Away

GALICIANA (F2)

 

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Kendargent

 

 

 

 

Pax Bella

 

Kendala

 

 

 

 

 

Dalakhani

 

 

Dalawysa

 

Vadlawysa