PRIX D’ESSAI DES POULAINS (HAIES) - Falstaff, le plus fort de la team Nicolle

Courses / 13.03.2019

PRIX D’ESSAI DES POULAINS (HAIES) - Falstaff, le plus fort de la team Nicolle

COMPIÈGNE, MERCREDI

Falstaff (Never on Sunday) s’est montré le plus fort parmi les quatorze concurrents au départ de ce Prix d’Essai des Poulains. Doté d’une bonne origine de plat, le représentant de Laurent Dassault et de Daniel-Yves Trèves a visiblement hérité des qualités familiales et en a fait bon usage ce mercredi. Son compagnon d’entraînement The Revenant (Authorized) a imprimé un rythme effréné à l’épreuve, étant seulement suivi de près par Enrique Adventure (Enrique), tandis que le reste du peloton patientait de nombreuses longueurs plus loin. Falstaff, quant à lui, a commencé à quitter l’arrière-garde au bout de la ligne opposée, se rapprochant progressivement de l’animateur qui montrait des signes de fatigue. Accélérant à l’intérieur de la piste entre les deux dernières haies, il a pris le meilleur sur le plat et s’est imposé d’une longueur et demie devant un excellent King Edward (Martaline). Après avoir longtemps patienté parmi les derniers, ce pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a conclu en trombe pour s’emparer de la deuxième place. Frère des étalons Fuissé (Green Tune) et Full of Gold (Gold Away), For Fun (Motivator) a complété le podium six longueurs plus loin. François Nicolle a réussi à placer presque tous ses protégés à l’arrivée, puisque Normandy Dela Vega (Lope de Vega) s’est classé quatrième devant le frère de Polirico ** (Cokoriko), Polisud (Lord du Sud). Quant à The Revenant, il a logiquement payé son allant pour finir et a conclu à la sixième place. Bien nés, King Edward et For Fun sont encore entiers.

Le neveu d’Heshem. Élevé par Jocelyne Ducasse et Daniel-Yves Trèves, Falstaff est un fils de Never on Sunday (Sunday Break) et de Cry of Love (Sakhee), une jument inédite dont il est le deuxième produit. C’est un propre frère de Never Cry, gagnant à deux reprises en plat.

La deuxième mère, Doohulla (Stravinsky), a remporté deux courses en Angleterre et s’est classée troisième des Bosra Sham Fillies’ Stakes (L). Elle a donné Heshem (Footstepsinthesand), vainqueur du Prix Eugène Adam (Gr2) et deuxième de la Dubai Turf (Gr1) et du Prix Dollar (Gr2), et Rainbow Chic ex-Xanadou (Peintre Célèbre), lauréat du Prix Paul de Moussac (Gr3). La troisième mère, Viva Zapata (Affirmed), a gagné le Prix du Gros-Chêne (Gr2). Outre Doohulla, elle a produit Viva Nureyev (Nureyev), deuxième du Prix Yacowlef (L) et troisième du Prix Djebel (devenu Gr3), et Zapata Beauty (Manila), troisième du Prix Imprudence (devenu Gr3). C’est la famille d’Accipiter, lauréate des Harry Rosebery Stakes (L), et de Regal Hawk, troisième de la Stockholm Cup International (Gr3).

 

 

 

Forty Niner

 

 

Sunday Break

 

 

 

 

Catequil

 

Never on Sunday

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Hexane

 

 

 

 

Texan Beauty

FALSTAFF (H3)

 

 

 

 

 

 

Bahri

 

 

Sakhee

 

 

 

 

Thawakib

 

Cry of Love

 

 

 

 

 

Stravinsky

 

 

Doohulla

 

 

 

 

Viva Zapata