PRIX DE L’YONNE - Franco de Port fait impression

Courses / 09.03.2019

PRIX DE L’YONNE - Franco de Port fait impression

AUTEUIL, SAMEDI

Nous n’avons vu que Franco de Port (Coastal Path) dans la phase finale du Prix de l’Yonne. L’AQPS de Patrick Joubert et du haras de Saint-Voir a fait forte impression pour l’emporter de treize longueurs. Qu’il reste ou non en France, il devrait faire un cheval de Groupe dans le futur. D’autant qu’il a de la marge et un pedigree fait pour l’obstacle. Nous lui attribuons donc une JDG Jumping Star.

Une ligne droite très plaisante. Franco de Port a galopé dans la seconde moitié du peloton. Son jockey, Clément Lefebvre, l’a laissé progresser en face pour venir en cinquième position à l’amorce du tournant final. En dépit d’une faute sur l’avant-dernière haie, Franco de Port s’est lancé à l’attaque des premiers, leur prenant l’avantage peu avant la dernière haie. Sur le plat, il s’est envolé, uniquement accompagné aux bras. Son entraîneur, Gabriel Leenders, nous a déclaré : « C’est un poulain très compliqué et je ne savais pas comment le situer. Son jockey l’a monté cool et il a bien gagné, étant impressionnant. Il est tendu donc il a de la marge. Au départ, nous avions pensé le débuter en plat à Fontainebleau pour préparer le Prix de l’Yonne et, en commençant à le travailler pour cette course plate, je me suis aperçu qu’il commençait à tourner mal. J’ai appelé ses propriétaires et je leur ai dit qu’il valait mieux aller directement sur le Prix de l’Yonne. À la place de la course plate, nous étions allés faire un gazon pour le sauter et lui donner une bonne leçon. » Fred (Cokoriko) venait de très bien courir en plat à Fontainebleau et il a débuté de manière prometteuse. Après avoir patienté, il a terminé très vite pour accrocher la deuxième place devant Forternoir (Fuissé), un très bon poulain. Le représentant de la casaque de JDG Bloodstock Services a évolué dans le groupe de tête, prenant les commandes au bout de la ligne d’en face. Bien qu’ayant durci la course de bonne heure, il a donné une bonne réplique à ses rivaux pour conclure troisième devant Fantastic Suspect (Saint des Saints), lequel a un peu payé son effort pour faire galoper Forternoir. Fly Allen (Network) a pris la cinquième place, traçant un parcours honorable.

La souche de Japhet. Élevé par Patrick Joubert et le haras de Saint-Voir, Franco de Port est un fils de Coastal Path, étalon au haras de Cercy, et de Ruth (Agent Bleu), deux fois deuxième en steeple en trois sorties. C’est le premier vainqueur de sa mère, qui a donné un fils de Cokoriko, nommé Grand Monsieur, également à l’entraînement chez Gabriel Leenders. C’est le neveu de Tadzio (Dom Alco), lauréat de dix de ses dix-sept sorties, et de Branle Bas (Saint des Saints), vainqueur sur le cross de Pau. Franco de Port appartient à la famille du champion Japhet (Perrault), arrivé invaincu sur le Prix Maurice Gillois (Gr1) 2001, qu’il a gagné brillamment.

 

 

 

Diesis

 

 

Halling

 

 

 

 

Dance Machine

 

Coastal Path

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

FRANCO DE PORT (H4)

 

 

 

 

 

 

Vacarme

 

 

Agent Bleu

 

 

 

 

Acoma

 

Ruth

 

 

 

 

 

Royal Charter

 

 

Formosa

 

 

 

 

Una Volta