PRIX DE TREILLIÈRES (CLASSE 2) - Okarina Dream en deux foulées

Courses / 05.03.2019

PRIX DE TREILLIÈRES (CLASSE 2) - Okarina Dream en deux foulées

NANTES, MARDI

Okarina Dream (George Vancouver) a ouvert son palmarès pour sa troisième sortie, à Nantes, ce mardi. La pouliche de Charles Barel, Gérard Belloir, Mathieu Le Forestier et Émilie Thiebaut a remporté aisément le Prix de Treillières (Classe 2). Okarina Dream a galopé à l’arrière du peloton avant de se rapprocher à la sortie du tournant final. Se retrouvant en pleine piste et sur la ligne des premières dans la phase finale, elle n’a eu aucune difficulté à accélérer et à s’imposer de cinq longueurs devant Kimriver (Stormy River). Lovely Sam (Showcasing) prend la troisième place à un quart de longueur. Mathieu Leforestier, entraîneur de la lauréate, a expliqué : « Elle a gagné en deux foulées. Faire ce qu’elle fait ici, montée en dernière position, ce n’était pas facile. Elle avait bien travaillé. Je ne connaissais pas sa marge de progression pendant l’hiver. Aujourd’hui je voulais la faire rentrer sur place et profiter de l’engagement. Vu que sa dernière performance était moins bonne à Bordeaux, nous n’avons pas fait les bons engagements. Nous allons recourir une course intermédiaire dans les prochaines semaines, et ensuite nous verrons si elle vaut le coup d’aller au-dessus. »

Une nièce d’Ottawa, gagnant de Listed. Okarina Dream a été achetée 6.000 € lors de la vente d’automne 2017 Arqana, par Mathieu Le Forestier alors qu’elle était présentée par le haras des Embruns. Cette fille de George Vancouver, étalon au haras de la Hêtraie, et d’Osceola (Layman) a été élevée par Thousand Dreams, François Buzon et l’écurie Silgezam. Sa mère n’a pas couru. C’est la sœur d’Ottawa (Celtic Swing), gagnant du Premio Coppa d’Oro di Siracussa (L) et deuxième du Gran Premio del Circo Massimo (L). La troisième mère de la lauréate est Otaiti, gagnante des Prix de Liancourt et Grand Prix de Compiègne (Ls). Elle compte aussi une deuxième place dans le Prix de Pomone (Gr2). Otaiti est la mère d’Ostankino, gagnant du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) mais aussi deuxième du Prix du Cadran (Gr1).

 

 

 

Kingmambo

 

 

Henrythenavigator

 

 

 

 

Sequoyah

 

George Vancouver

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Versailles Treaty

 

 

 

 

Ten Cents a Dance

OKARINA DREAM (F3)

 

 

 

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Layman

 

 

 

 

Laiyl

 

Osceola

 

 

 

 

 

Loup Solitaire

 

 

Olympic Skater

 

 

 

 

Otaiti