PRIX DU CARREFOUR DU DUC D’ENGHIEN (CLASSE 2) - On a revu le vrai Skalleti

Courses / 28.03.2019

PRIX DU CARREFOUR DU DUC D’ENGHIEN (CLASSE 2) - On a revu le vrai Skalleti

CHANTILLY, JEUDI

Skalleti (Kendargent) n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires dans ce Prix du Carrefour du Duc d’Enghien (Classe 2), jeudi à Chantilly. Le représentant de Jean-Claude Seroul a longtemps galopé en queue de peloton avant de progresser en pleine piste, simplement accompagné aux bras, pour venir s’imposer très aisément. Il laisse Waleed (Muhtathir) à deux longueurs derrière. Ce dernier a galopé parmi les premiers et n’a rien pu faire contre Skalleti. Il a cependant bien fini devant Roc Angel (Rock of Gibraltar), lequel a fait illusion pendant un instant mais s’est avoué vaincu dans les derniers mètres. Il conclut troisième, une encolure devant Gris d’Argent (Silver Frost). Made to Lead (Linngari) est cinquième, à une courte encolure. Skalleti avait effectué un sans-faute jusqu’à sa participation dans le Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur - Jacques Bouchara (L) en dernier lieu, où il a terminé huitième. Il s’était montré brillant et n’avait pas eu toutes ses aises pour finir.

Attendu au niveau black type. Maxime Guyon était pour la première fois associé à Skalleti et il a déclaré en descendant de cheval : « Ce pensionnaire de Jérôme Reynier me laisse une très bonne impression, après une belle ligne droite. Il avait déjà montré des qualités, avant de faire une petite erreur de parcours dans la Listed à Cagnes-sur-Mer, où les choses ne s’étaient pas très bien passées. À présent, il paraît plus posé. Le fait de s’élancer à l’extérieur était un mal pour un bien. Il a vraiment besoin d’être relax et quand il est comme ça, il est capable de produire un gros changement de vitesse. Je pense qu’il va devenir un super cheval. Aujourd’hui, il fait 1.600m de plaisante manière. L’important, c’est vraiment qu’il soit relâché. Skalleti a débuté sur l’herbe de belle manière et c’est un cheval capable de faire aussi bien sur gazon que sur P.S.F. Je ne sais pas comment son entraîneur le situe, mais je suppose qu’il s’agit de l’un de ses meilleurs éléments. Je suis persuadé qu’il va courir une Listed ou un Groupe cette année. »

Le propre-frère de Skalleto. Skalleti a été vendu 85.000 € par le haras de Colleville à Alain Decrion, lors de la vente de yearlings d’août Arqana 2016. Élevé par Guy Pariente Holding, c’est un fils de Kendargent (Kendor) qui officie au haras de Colleville. Sa mère, Skallet (Muhaymin), gagnante du Prix Occitanie (L), s’est classée troisième du Prix Fille de l’Air (Gr3) et des Prix Pénélope et André Baboin (Grs3). Skalleti est le propre frère de Skalleto, troisième du Prix du Ranelagh (L). Leur frère Skazino (Kendargent) a 3ans et est à l’entraînement chez Frédéric Rossi. La deuxième mère du lauréat est Siran (RB Chesne), placée du Vase d'Argent (L) à Toulouse et du Grand Prix Gaston Defferre (L) à Marseille. Elle a donné naissance à Faylan (Indian Rocket), troisième du Critérium F.E.E. et du Prix de Pontarmé (Ls). C’est aussi la famille de Percent Premium (Johann Quatz), gagnant du Derby du Languedoc (L).

 

 

 

Kenmare

 

 

Kendor

 

 

 

 

Belle Mécène

 

Kendargent

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Pax Bella

 

 

 

 

Palavera

SKALLETI (H4)

 

 

 

 

 

 

A P Indy

 

 

Muhaymin

 

 

 

 

Shadayid

 

Skallet

 

 

 

 

 

RB Chesne

 

 

Siran

 

 

 

 

Surubinha

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 41’’33

1.000m à 600m : 24’’85

600m à 400m : 11’’72

400m à 200m : 11’’07

200m à l’arrivée : 10’’85

Temps total : 1’39’’77